dimanche 9 janvier 2011

extrait de mon journal

Samedi 9 janvier 1993

14 heures

Nous sommes dans l'ambulance. G. était très excité et avant (enfin) de s'endormir d'épuisement, s'est quand même beaucoup amusé. Il a faim Zut ! Et je ne sais pas à quelle heure il fallait  stopper l'alimentation. J'ai arrêté à midi. JP est totalement malade et C. morte d'angoisse. Ils doivent prendre le train, sans doute sont-ils déjà dedans.
Hier soir la voisine s'est invitée à diner, du coup je n'ai pas fait le repassage. Nathalie va prendre la maison en main, elle est tellement sympa, tellement.
Ce matin je suis tout de suite partie faire des courses à Intermarché. Au retour JP était vert, tremblant, mon bip était en panne de batterie. Eh oui juste aujourd'hui. Il sonnait bizarre mais je ne me suis pas affolée.
Voilà.
Et tout à l'heure peut-être la greffe (un enfant espagnol). Mon G. qui va devenir rose avec un ventre plat.
Je suis très confiante, très. C'est même étonnant. Et lui va si bien.
Inch'Allah et que Dieu le bénisse.

18 ans ont passé.

Depuis nous savons que c'est un enfant de trois ans, mort brutalement, sans explication, mais malade depuis la naissance, qui lui a offert cette vie magnifique.
Mon G. adoré démarre ses études de médecine, et je pense à ces parents, de l'autre côté des Pyrénées, qui m'ont offert cette chance merveilleuse de voir grandir mon tout petit. Merci infiniment.

20 commentaires:

samantdi a dit…

Merci à eux et à vous pour ce message d'espoir !

G. veut devenir médecin, je n'avais pas fait le lien :-)

Fay a dit…

J'ai un petit cousin G. aussi d'ailleurs qui attend patiemment un donneur. Je pense à lui, très fort. Il a 10 ans. Il est exceptionnel. Un jour je ferai un billet sur lui.
Bises à ton G., futur médecin

frouche a dit…

Quand on lit, on se dit: penser à laisser quelque part un écrit... pour que la question du don d'organes ne se posent pas le jour où.
Merci de ce blog que je lis... depuis. Je ne sais plus, mais presque tous les jours.
Des voeux, des voeux

frouche a dit…

la question ne se pose pas... bravo les accords!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Samantdi, du moins il démarre sa première année, et pour l'instant il est bien difficile de dire s'il sera médecin. Mon père en rêve, et j'espère pour lui qu'il pourra aller au bout de son désir.

Fay, je souhaite à ton petit cousin d'avoir la chance qu'à eu G. Sa famille et lui doivent passer des moments très durs, et dis leur combien je les soutiens dans cette lutte.

Bienvenue Frouche et merci de rappeler ce geste essentiel qui permet aux proches de moins culpabiliser au moment de prendre la décision.

Hermione a dit…

C'est un mélange de tristesse et de joie, la mort d'un enfant pour la vie d'un autre. Mais quel soulagement de ne pas mourir pour rien, de continuer à faire vivre un autre à travers ce don ! Mon mari et moi en avons déjà parlé, nous n'hésiterions pas si le cas se présentait.
Longue vie à G., qu'il soit médecin ou pas (mais ce serait bien, je trouve toujours que les médecins devraient avoir une bonne expérience en tant que patient pour être de bons médecins).

IsabelleDeLyon a dit…

Au moins sa mort n'aura pas été complètement inutile, elle aura permis de sauver G.
J'adore te lire

PascalR a dit…

J'ai ma carte de donneur d'organes et de moelle osseuse depuis 1990.
Ma famille est au courant.
Billet très émouvant.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Hermione, ces parents doivent savoir que G. va bien (chaque année j'envoie à l'occasion de cet anniversaire, des nouvelles qui peuvent, s'ils le veulent leur être transmises), même s'ils ne connaissent pas son identité tout comme nous ne connaissons pas la sienne. Nous avons juste eu en fin d'année dernière quelques informations concernant le donneur.

Isabelle, ce que je sais, c'est que sans leur générosité, G. n'aurait pas survécu, il était au bout de sa vie avec son foie.

PascalR, nous aussi bien évidemment, mais nous l'avions avant même que G. ne naisse. De tout temps toute notre famille était très au clair avec ce choix et sans doute aussi est ce pour cela que je n'ai jamais éprouvé de culpabilité mais une profonde gratitude.

Lce a dit…

Quel anniversaire souvenir émouvant... Pour les parents de chaque côté... Ma carte est ds mon porte cartes au cas ou et ns sommes ts d' accord pour sauver si l'un d'entre ns devait partir... Douces pensées pour toi

Pablo*NSN a dit…

Je vois ton billet aussi comme un bel hommage à tous les professionnels de la santé impliqués dans une greffe, notamment à ceux qui ont la tâche délicate de parler avec les familles dans des moments d'une douleur infinie. D'ailleurs, je crois que dans votre cas une certaine partie de votre reconnaissance (et je veux le dire sans aucun soupçon de chauvinisme : mais en Espagne on en parle souvent et je crois que c'est juste de le rappeler) doit revenir à l'ONT (les sigles en espagnol de l'Organisation Nationale des Greffes), un organisme de coordination (dans des sens multiples, y compris la formation de tous les professionnels impliqués) qui fait partie du système public de santé. (Pour ceux qui lisent l'espagnol ou l'anglais, il y a aussi un petit article sur l'ONT dans la Wikipédia [esp] [angl], dont j'extrais cette phrase : "après la création de l'ONT en 1989, le taux de donneurs est passé en Espagne de 14 par million à 35,1 par million en 2005, un des plus élevés au monde").

Valérie de Haute Savoie a dit…

Je te remercie Pablo de parler de cela. Oui l'Espagne est un pays exceptionnel de générosité, j'ai pour ce pays une reconnaissance absolue.

Jipes a dit…

La Vie est ainsi faite certains s'en vont pendant que d'autres naissent ou re-naissent ce qui est encore plus beau ! Heureusement que cette seconde chance existe même si elle ets malheureusement trop rare dû à la méconnaissance des greffes et dons d'organes :o(

Valérie de Haute Savoie a dit…

Oui Jipes, et puis aussi, le don d'organe n'est pas toujours possible, il faut tant de paramètres pour que l'on puisse le faire.

FD a dit…

C'est un magnifique billet et hommage aux don d'organe. C'est un si beau cadeau de vie et je souhaite à G. d'aller jusqu'au bout de son rêve d'études.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Je lui souhaite aussi FD :)

Anne a dit…

Ben il est où mon comm d'hier ???!!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ben Anne j'ai cherché partout et ton commentaire est introuvable. Le dernier laissé parle de la refonctionnalité de mon blog :)

Mel a dit…

Je te lis à rebours, très beau billet qui me met les larmes aux yeux. Que G. puisse vivre ses rêves, quels qu'ils soient. Il a de la chance d'avoir une aussi belle personne comme mère !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Mel, j'espère que ces rêves seront atteignables :)