jeudi 19 janvier 2012

voilà voilà

Il paraît que demain il neigera. Ah ? La neige c'est comment déjà ?

Dites moi, trouvez vous, vous aussi, que de plus en plus les personnes s'exprimant dans les médias audio-visuels, emploient à tort et à travers ces mots "Voilà, bien sûr, évidemment" qui ponctuent des phrases en plein milieu et bien souvent les concluent avant même que la personne ne soit arrivée au bout de son explication ?
Il y avait déjà les "absolument" pour dire oui tout simplement, les "moi personnellement" qui semble passer de mode, "au jour d'aujourd'hui" qui persiste même dans les plus hautes sphères, tous les fameux "rende contre" au lieu de rendre compte et autres inversions, et depuis quelques temps "c'est juste..." qui de rigolo est devenu horripilant.
Mais ce voilà là me hérisse le poil au point que je n'entends plus que voilà voilà voilà dans les interviews.


Cela vous le fait à vous aussi ?

Je n'en suis pas exempte et me livre à une bataille constante pour ne pas tomber dans ces tics verbaux. Au point qu'il me devient parfois difficile de les employer même à bon escient. En ce moment par exemple, je lutte pied à pied avec un "pas de soucis" répété inconsidérément à mes interlocuteurs ou le "donc" et le "et" écrits à longueur de phrases dans mes billets, que j'efface au fur et à mesure de mes relectures.



22 commentaires:

bricol-girl a dit…

Tout à fait!

Anne a dit…

Oups! Dis moi le si je tombe dans l'un de ces travers...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Bricol-girl absolument.

Anne, il ne me semble pas. Je suis plus sensible aux tics oraux, ceux écrits ne m'énervent que lorsque ce sont les miens apparemment et je n'ai aucun souvenirs de mots répétés inconsidérément sur tes billets.

Sacrip'Anne a dit…

"En fait", il y a ces effets de mode et de tics qui ont une influence déplorable sur notre langage. "Voilà", d'un ton un peu ironique, fait partie du parlé parisien du moment ! "Ou pas". :)

Valvita a dit…

Et bien moi je mets des "donc" et "alors" toutes les deux lignes et au téléphone je termines mes phrases par "voilà".

Donc j'ai tout faux alors.Voilà !

Et ceci pour ponctuer mon premier commentaire après plus d'une année de visite quotidienne.

Mel a dit…

Je lutte contre mes propres tics de langage, à l'oral comme à l'écrit. A l'oral, plus je suis mal à l'aise, plus ils se multiplient. Ils me servent de béquille(s), j'ai l'impression.

Raphaëlle a dit…

Je suis logée à la même enseigne, je repère vite les tics verbaux à tel point que ça m'empêche d'écouter le fond du discours ... et j'en ai plein également et ça m'énerrrrrrve! Enfin voila quoi :)

L'azimutée a dit…

"Au jour d'aujourd'hui" me hérisse le poil au plus haut point. Pourquoi ne pas dire "A ce jour" tout simplement ? Je suis aussi agacée par "un espèce de", est-ce qu'on dit "un sorte de" ?
C'est mon côté ancienne prof de français probablement. Sinon, j'aime bien ressortir de vieilles expressions inattendues, de type "plait-il ?" au lieu de "Pardon ?". Mais là encore, il faut éviter que ça devienne un tic.

Marion a dit…

hum, je ne suis pas en reste j'ai tendance à prendre tous les tics de langage des gens que je côtoie régulièrement ! Ce qui doit donner un mélange assez cocasse.

Pour ce qui est de la télé, hier dans une émission sur les maisons c'était "au niveau" qui était à l'honneur. Au niveau de la cuisine, on a mis ceci, puis au niveau de la salle de bain on a fait cela... ah bon toutes les pièces sont à des niveaux différents ? :)

Madeleine a dit…

C'est "au final" que je remarque en ce moment chez plein de gens ! Et comme toi ça m'agace cette manie d'utiliser tous les mêmes expressions. Ayons un peu d'originalité que diable ;)

PascalR a dit…

Nan mais moi je commence toutes mes phrases par "nan" ou par un "han" mais c'est pas pareil. Moi j'ai le droit. Et pis c'est tout!

fanette a dit…

Le fait est. C'est mon tic à moi, et je l'aime bien.

Dr. CaSo a dit…

Certaines de ces phrases sont des anglicismes (comme "c'est juste que...") et je sais que j'en utilise à tire-larigot... mais quand j'écris (en français) j'essaye de ne pas trop les utiliser. Enfin... j'essaye, parce que parfois je ne m'en rends même plus compte ou je ne sais même plus ce qui est français et ce que j'invente mais qui me paraît tout à fait français ;) Ce qui est sûr c'est que le français qu'on parlait quand j'ai quitté l'Europe, il y a 16 ans, a énormément changé et je suis souvent choquée par ce que j'entends ou je lis, maintenant (en particulier le nombre de mots anglais adaptés par la langue française dans un sens qui n'est pas du tout celui utilisé en "vrai" anglais).

FD a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
FD a dit…

C'est mieux de refaire le commentaire en corrigeant les fautes !
Comme je n'ai pas la télé, je suis moins exposée aux tics de langage des média, j'ai l'impression que sur France Culture et France Info (oui je suis un peu sectaire comme fille !) ils restent assez corrects et parlent un français qui ne me fait pas bondir. Par contre, à côtoyer de l'ado et pour en avoir à mon domicile,ce sont leurs tics que langage à eux qui me font bondir et que je reprends chaque fois : "c'est clair", "j'avoue" (ah celui-là me fait carrément hurler !), "je gère" (trouve moi un seul ado de 13 à 17 ans qui gère quoique ce soit...), "t'inquiète", "graaaaaave !" soit employé tout seul comme exclamation ,soit en remplacement de "très" : c'est "grave bien" ou sa variante "c'est cher bon". Ou encore le fameux "trop pas". A la maison ils ont compris que ça me fait disjoncter et les oublis sont rares... mais au collège... je dois faire vieille bique :-(

Valérie de Haute Savoie a dit…

Sacrip'Anne, le voilà dont je parle, étaye les phrases, du moins veut donner l'impression d'étayer alors que ce n'est qu'un tic inutile. Ce n'est pas du tout dit de manière ironique, c'est le nouveau "en fait".

Valvita, si ta phrase se termine par voilà, ce n'est pas non plus le voilà qui me hérisse. Ecoute bien un acteur que l'on interview, il dira au moins deux voilà au milieu d'une phrase. Le voilà ne conclue pas la phrase, il veut donner l'impression de structurer la phrase alors que bien souvent c'est une pirouette pour ne pas avoir à chercher le mot exact.

Mel oui des béquilles ou des tics. Je lutte aussi :D

Valérie de Haute Savoie a dit…

Raphaëlle, effectivement, le problème est que l'on entend plus rien d'autre que ces voilà, en fait, bien sûr...

L'Azimutée, Ah moi aussi, moi aussi, tout comme à une époque la conjoncture actuelle qui alimentait les conversations dites politiques.

Marion, Tu commences tes phrases par si tu veux :D - A une époque cela m'amusais aussi, lorsqu'un nouveau tic surgissait, je m'amusais à l'utiliser, et puis bien vite cela devenait pesant. Maintenant, bien que certains m'amusent beaucoup, j'évite de le faire pour ne pas avoir ensuite à m'en débarrasser avec difficulté.

PascalR, là on parlerait de marque de fabrique ! Oui tu as un droit absolu et unique !

Fanette, un petit tic personnel est en général charmant.

Valérie de Haute Savoie a dit…

FD, pour moi c'est France Culture, France Inter et Couleurs3. Dès que s'exprime un membre de l'actuelle majorité, je zappe et passe en Suisse.
Concernant les tics de langage. Contrairement à toi, les adolescents me font très souvent rire avec leurs inventions. Du moins lorsqu'elles sont inventives. Ou simplement lorsqu'elles sont dites sur le ton particulier de l'adolescent légèrement lymphatique. C'est sûr qu'entendre cinquante "c'est genre..." C'est juste pas possible... trop pas... au bout d'un moment cela lasse. Et de tous temps j'ai exécré le verbe géré mal utilisé. Je crois que dit pas un ado me pèsera moins que dans une conversation adulte. Je gère mes enfants par exemple me donne carrément de l'urticaire. Tout comme à une époque le Y'a un blème que je vomissais.
Et alors s'il y a un truc qui me passe au dessus de la tête, c'est bien la peur de faire vieille bique. On est toujours la vieille bique de quelqu'un non ?

Caro a dit…

Oh, alors moi je n'aime pas "voire même" que l'on retrouve pourtant très souvent à l'écrit...
Et j'ai des tics aussi, sûrement, mais our l'instant personne ne m'en a fait le reproche...!
Bonne journée

Valérie de Haute Savoie a dit…

Voir même c'est pas non plus le plus courant des tics Caro :D
Bonne journée à toi aussi

Olivier d'Evian a dit…

Ça m'agace aussi mais moins que certains présidents qui veulent "juste" faire les beaux-parleurs en utilisant le plus-que-parfait du subjonctif. Et que ces journalistes qui s'empressent de "décrypter" sa conjugaison.
"Ou pas".

Valérie de Haute Savoie a dit…

Olivier, mais lui de toute façon est un cas désespéré.