jeudi 6 mai 2010

Gay immobilier

Furieux il a appelé dès la réception de la lettre qui lui indiquait avoir deux nouveaux locataires. Deux hommes, deux... deux... Ahhh ...
De son lointain pays il s'égosille, trépigne. On aurait pu lui demander son avis. C'est tellement, tellement, ahhhh il regrette de nous avoir fait confiance...

Quelle andouille ! S'il savait !

Ils arrivent souvent en couple, discrets, polis, sentant bon, plutôt agréables à regarder ce qui évidemment ne gâche rien. Leur dossier accepté, ils s'installent, appellent une ou deux fois toujours d'une extrême politesse, et zou, roule ma poule, on en entend plus parler jusqu'au jour où ils déménagent, laissant un appartement impeccable.

Certes, cela ne fait que deux ans que je suis "dans l'immobilier", mais en deux ans je n'en ai rencontré qu'un moyennement sympathique, tous les autres ont toujours été parfaits, oui oui parfaits !

15 commentaires:

Tili_TousAutourDuMonde a dit…

Puis la discrimination est interdite par la loi française no mais ho !
Ca va toi sinon ? ;-)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ben oui, mais justement il n'est pas français et en plus et surtout n'y habite pas, donc pas vraiment au courant des lois françaises. Quoique de toute façon, certains de nos propriétaires s'offusquent vite de cette règle chez nous inébranlable ;)

Et sinon oui oui ça va, juste un peu stressée par un truc à faire dans quinze jours :)

Catherine a dit…

Sympa le proprio ! Manquerait plus qu'ils soient basanés.

Madeleine a dit…

Dans un monde idéal tu n'en ferais même pas un billet !

anita a dit…

"Très bien cher Monsieur,
voyons les autres dossiers de candidature... mmmh, j'ai un lanceur de couteau presbyte, un éleveur de termites, une dame avec 77 chats et une association de réinsertion spécialisés dans les délinquants à l'explosif.
Je prend lequel?"
(n'empêche que la fin de la discrimination, ce sera quand pourra être homosexuel ET puer des pieds Et avoir un appart...)

Dr. CaSo a dit…

Pareil ici, en Alberta (très "conservateur"), les homosexuels sont encore relativement peu acceptés. Ceci-dit, les chats sont encore moins acceptés que les homosexuels par les proprios! Alors pour les chats homosexuels, je te dis pas ce que ça doit être ;)

Lce a dit…

et il ose te le dire en plus ! incroyable... il préfèrerai un pédophile ou un père incestueux, peut être ? ça semble plus normal vu de l'extérieur....

Valérie de Haute Savoie a dit…

Catherine, ce propriétaire là ne s'en offusquerait pas :D

Madeleine, j'ai encore de beaux jours devant moi alors :)

Anita, restera les noirs, les "vous voyez ce que je veux dire" les familles avec enfants, chien, chat, moto...

Dr CaSo, en réalité nous avons peu de propriétaire, je pourrais même dire quasiment aucun si ce n'est celui là, qui s'en offusquent. Il y a en a bien plus qui nous serinent à longueur de temps qu'ils ne sont pas racistes mais si on pouvait éviter des... heu vous voyez ce que je veux dire. Il font comment les chats homosexuels alors ?

Lce, si tu savais comme certains sont incroyablement décomplexés. Les bras nous en tombent.

Anne a dit…

Han, j'imagine la tête du type, quand même, ça devait valoir son pesant de cacahuètes ! Bien fait pour lui, na !

Valérie de Haute Savoie a dit…

En fait de bien fait, il va vite réaliser qu'il a de la chance d'avoir deux charmants locataires.

Beo a dit…

Si les gens étaient au courant que la majorité des homos sont de parfaits locataires: ils se les arracheraient, hihhihi!

Bonne fin de semaine à toi!

Lancelot a dit…

"en deux ans je n'en ai rencontré qu'un moyennement sympathique" :

je parie qu'il était bi, çuilà, en fait....

Je déconne, je déconne... :D

Valérie de Haute Savoie a dit…

Lancelot sans doute pas, mais con oui :D

Béo, c'est sans aucun doute une des meilleures choses qui peut arriver à un propriétaire :D

PascalR a dit…

Il n'y a donc jamais eu de plaintes pour les trous percés au plafond pour accrocher les slings ?
Pas tapé, pas tapé :o)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ah ben PascalR, avant de répondre juste par un :D, je suis allée vite vite lire un peu ton blog, je suis restée, un billet puis le précédent puis encore. Je suis hélas en retard, mais j'ai enregistré le lien et je vais revenir.