dimanche 4 octobre 2009

Remake

Rayon charcuterie emballée

A droite les pizzas chèvres, 4 fromages, merguez - pâtés, salades carottes et céleri, sous blister tagliatelles et tortellinis, raviolis, crêpes sarrazin et pâtes brisées ;

A gauche, jambon, lard, knacks alsaciennes, terrines, assortiments pour raclette, diots et saucisses au choux ;

Au centre, entre deux caddies, étalée sur le carrelage, les bras en croix, une béquille de chaque côté... MOI ! Splatch !

Juste avant nous devisions tranquillement, je clopinais, JP se saisissait d'un produit, le posait au fond du chariot. Et... j'ai senti que je tombais. Inch Allah ma vieille, chute si tel est ton destin, chute mais surtout lève ce pied.
Et j'ai chu, étonnée.
Il y a eu des "mon dieu", des "Han", l'allée c'est figée.
Vautrée par terre, immobile, je riais, je riais, baleine échouée sur la grève.

Puis il a fallu me retourner, rassurer mon public ébahi, saisir la main d'un homme costaud, mettre toute mon énergie pour sembler plus légère. J'ai bondi sur mon pied valide, ravie de voir que l'autre semblait épargné.

Tout va bien messieurs-dames, circulez y'a rien à voir !

Pourquoi faut-il toujours que je me donne en spectacle !

18 commentaires:

Beo a dit…

Bon... en ce dimanche matin, je viens de lire tes 3 derniers billets et ce n'est guère encourageant pour ton pied!

Tu ne peux pas être carrément à l'arrêt jusqu'à ce que ce soit guéri?

Bon dimanche, bises

Valérie de Haute Savoie a dit…

Oh Béo, je suis incapable de rester en place. Au bureau je ne bouge presque pas, mes collègues m'apportent le café, déposent mon courrier, sont à mes petits soins. Mais ici, j'ai vraiment du mal à rester tranquille. De toute façon cela se guérira coûte que coûte !

Catherine a dit…

Désolée pour toi, c'est toujours vexant de tomber en public et en plus, le plus souvent, on se fait mal. Je suis certaine que tu as une pile de livres à lire, profites en pour te mettre à jour.

Olivier de Montréal a dit…

Béo n'a pas tort, Valérie. Tu risques de faire encore plus mal...

Prends soin de toi. Tu verras, c'est le pied! ;D

Pablo*NSN a dit…

Comme une baleine ? D'après ce que tu racontes et le mal que tu avais à te retourner, l'image qui me vient à l'esprit est plutôt celle d'un cafard les pattes, pardon les jambes, en l'air !!!! ;-) ;-) ;-)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Non non Pablo j'étais face contre carrelage, les pieds relevés en arrière. Et la baleine, parce que je me voyais échouée hors de mon élément :D

Dr. CaSo a dit…

Je compatis, si tu savais!!! Mais... heu... comme Béo et Olivier, j'aurais tendance à te dire que les courses avec les béquilles c'est peut-être pas très malin... Enfin, je sais que c'est le genre de conseil que moi-même je n'écoute jamais, donc bon ;) Grosses bises (et fais surtout attention aux surfaces mouillées)!

Tippie a dit…

Ton rire est communicatif, mais j'espère que tu ne ressens pas trop les effets ta chute, après coup.

J'ai en général la même réaction (à moins d'avoir vraiment trop mal!) de me mettre à rigoler comme une baleine quand je me rétame (lamentablement) par terre ou dans les escaliers. Que je sois seule ou non. Je ne sais pas si c'est nerveux, mais c'est surtout d'imaginer la scène d'un autre point de vue que le mien. Ca me poile!

jipes a dit…

é ben heureux de lire que tu prends cà avec philosophie et humour heureusement que tu n'as pas trop morflé !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Oui Dr CaSo, les surfaces mouillées sont redoutables. Maintenant je me méfie !
Tippie, comme toi je me vois, du moins je m'imagine, et c'est la stupéfaction des autres que je devine et qui me fait rire. Là en l'occurrence, j'ai plutôt vu des gens effarés en me relevant. JP m'a dit que cette chute avait été spectaculaire et qu'il pensait que je me relèverais en sang !
Jipes, la situation était tout de même vraiment comique crois-moi !

ddc a dit…

Vérifie que le caoutchouc anti-dérapant couvre bien le bas de tes béquilles, parfois il est usé et on s'appuie alors directement sur le métal, c'est très casse-gueule sur des surfaces comme du carrelage !

Floh a dit…

Si j'avais dû mourir à chaque fois que je me suis donnée en spectacle en public, je serais morte une bonne paire de fois.
Heureusement que tu l'as pris de la sorte, et qu'on t'a aidée...
Pour les recommandations de prudence, tu en as eu assez ;)
Bises

julio a dit…

T’ont ange gardien il n’est pas très sympa sais jours ci ! Il est peut-être en congé ?
Prends soin de toi !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Julio, tu le sais bien, mon ange gardien s'occupe essentiellement de me réserver des places de parking et c'est déjà beaucoup, surtout lorsqu'il faut se déplacer avec des béquilles !
DDC il me semble qu'elles sont plutôt neuves !
Floh, le mieux est de le prendre en riant... mourir... de rire !

Fay a dit…

Pov" Valérie... Et moi qui fait un billet sur mes pieds qui eux, vont si bien...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ah ben heureusement Fay ! Profites bien de tes pieds, crois-moi dès que le mien sera à nouveau opérationnel je courrai !

006 a dit…

J'ai le souvenir d'avoir ainsi relevé une dame d'un certain age à l'allure bourgeoise qui s'était étalée tout en long dans le parking en sous-sol du super marché. Sa chute était due a une grande flaque d'huile, surement une bouteille qui avait éclatée.
Je me suis accroupi aupres de cete femme qui n'arrivait pas à prendre appui sur le sol huileux, ai mis mes deux mains sous chacune de ses aisselles, ai prévenu "attention on y va " et l'ai remise à la verticale en moins de deux.
Je n'ai entendu aucun "merci monsieur".
Normal: un petit black trappu qui erre dans un parking ne peut être qu'un agent de sécurité ou d'entretien. On ne remercie pas ces gens la, ils ne font que leur travail.
Scusez je raconte ma vie, c'est pas mon blog ici.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Oh moi, 006, Je lui ai fait un grand sourire désolé, et je l'ai vraiment remercié crois-moi. Et alors franchement qu'importe la couleur de peau non ? Crois-tu que c'était dû justement à cela ou bien était-elle gênée d'avoir été vu dans cette situation peut être humiliante pour elle ? Moi ce que je pensais réellement c'était "Oh mon dieu, il va avoir du mal à me relever" et je ne voyais que cette main tendue ;)