samedi 11 octobre 2008

fin de semaine

Hier, une montagne de boulot sur le bureau, Marie Paule absente dont on prend en charge les appels téléphonique, une AG en attente d'être validée pour pouvoir lancer les livrets, ordres du jour et convoc, des recherches de fuites à faire en urgence, des propriétaires en pétard pour problème de chauffage.... "Vous avez un instant Valérie ?" Je suis convoquée dans le bureau de la direction.
A droite près de la fenêtre, le ficus que j'ai décidé de prendre en charge pour tenter de le sauver d'une mort imminente, en face mon dirigeant "Je ferme la porte ?" Oui oui me dit-il sans que je puisse interpréter ses intentions. L'immobilier va mal, cela fait quelques jours que je doute de la pérennisation de mon contrat. J'ai déjà l'esprit en alerte, cherchant comment retomber sur mes pattes sans trop de dégâts.
Je m'assieds, le fauteuil est singulièrement bas.
Il rapproche ses mains l'une effleurant l'autre, il prend quelques secondes, une respiration, je suis sereine, j'ai fait mon travail, la conjoncture est ce qu'elle est...
"Comme vous le savez Shehrazad revient le 6 novembre, vous êtes toujours d'accord pour rester avec nous ?"
J'ai du mal à croire que je vais pouvoir me poser, vraiment respirer.
Il me dit mon prochain poste, la découverte de la gérance, des états des lieux, me parle des formations que je vais suivre dès la fin novembre, me laisse entendre que je ne resterai pas à ce nouveau poste sans évoluer, de l'augmentation qui accompagnera ce cdi.
Mais surtout, ce qui ne m'était jamais arrivé, me dit combien ils apprécient mon travail, ma capacité à apprendre vite, me parle de mon charisme, mon aisance dans la boîte.
Évidemment cela me fait un bien fou, me rassure le temps de cette conversation.
Et puis, me faisant promettre de ne pas l'ébruiter, me dit combien mon gestionnaire regrette de me perdre.
Je bafouille des remerciements, lui dit combien il me rassure moi qui doute toujours.
Il sourit, me dit que le doute est souvent une bonne chose.

Il n'a rien à craindre pour cela, je douterai de mes capacités jusqu'à la fin de ma vie , c'est juste que là cela me fait du bien que l'on me dise ce que je ne peux croire de moi.


Plus tard, alors que j'allais quitter le bureau après avoir planifier mon lundi, réglant les urgences, classant ce qui était à classer, j'échangeais encore quelques mots avec une gestionnaire qui comme moi quitte rarement à l'heure son poste, une collègue de l'accueil est venue nous chercher après m'avoir sans doute entendu entamer ma chanson des saucisses que je bramais dans notre bureau. Ils fêtaient la location d'un appartement qui leur restait sur les bras depuis quelques mois. Champagne avec la gérance, la direction et les deux restantes du syndic. Nous riions à pleurer, nous racontant nos journées.
Et en les regardant, tous si généreux dans leur façon d'être, je me disais que j'étais vraiment née sous une bonne étoile !

23 commentaires:

Leeloolene a dit…

Voilà une bien belle fin de semaine ! Bravo à toi et à ta réussite professionnelle. Profite bien de ton week end.

Erin a dit…

Juste te dire combien je suis heureuse pour toi.
Allez, ça mérite un gros bisous (je te la fait façon ma sauterelle là)

laluciole a dit…

félicitations Valérie !
un chef qui fait des compliments, c'est rare, et cher !

Folavoine a dit…

Ta joie, les larmes aux yeux et la chanson dans le gosier, ton plaisir à fêter avec des collègues, tout ça fait drôlement du bien à lire...

Je suis bien contente pour toi, Valérie de Haute Savoie, oui, bien contente.

Et je ne connais pas la chanson des saucisses dont tu parlais dans l'autre post déjà. Où est-ce que je peux l'écouter ? ;-)

darcy a dit…

Oui une bonne étoile mais pour cela faut la prendre un peu en main son étoile et apparemment cela a été le cas !
Chapeau eu champagne !!

Dr. CaSo a dit…

Chouette chouette chouette :) C'est la fête à la maison alors, ce week-end :)

Beo a dit…

Je suis tellement contente pour toi! De beaux grands défis t'attendent, ils ont vraiment l'air formidables dans cette boîte!

Lancelot a dit…

"...née sous une bonne étoile" : pfffff !
T'as pas encore compris que c'est TOI l'Etoile ...?

Je suis supercontent pour toi, et j'espère que tes nouvelles responsabilités et tes stages ne "rogneront" pas trop sur le temps etle plaisir que tu nous donnes ici, jour après jour !
Bisous affectueux

Olivier Autissier a dit…

Je ne suis pas plus étonné que ça, et ô combien ravi pour toi.

Saperli a dit…

ah merveilleux ! On attend le champagne !!!

Lise a dit…

Bonjour, Valérie,
Tout ce plaisir au travail qu tu as raconté ici, c'était déjà le début de ce qui t'arrive là ;-)
Bises et bonne suite

Lise

Valérie de Haute Savoie a dit…

Après coup je me demande toujours pourquoi il faut que je dévoile les compliments que l'on m'a fait. D'une part je suis consciente que je fais du bon travail, mais d'autre part je reste persuadée que tout cela est une erreur, que je ne vaux pas cela.
J'attends toujours le moment où l'on va s'apercevoir de la supercherie.

dieudeschats a dit…

Je comprends ton sentiment, je le ressens souvent aussi...
Mais cette reconnaissance de tes chefs n'est pas usurpée, j'en suis certaine ! :)

Dr. CaSo a dit…

Je ressens souvent la même chose, qu'en fait un jour, tout le monde se rendra compte que je ne suis pas si "géniale" que ça, que je suis une "fraude" (je sais pas si ça se dit en français...). Mais depuis qu'on essaye de me "voler" mon travail et ce que j'aime faire, je peux te dire que je suis devenue plus consciente de mes talents et qualités, tout simplement parce que je dois me défendre et les rappeler sans répis à tout le monde pour leur prouver tout ce que je fais de bien.

C'est une nouvelle expérience pour moi, que de devoir rappeler à tous ces gens tous mes talents et mes qualités :) Et en fin de compte, c'est assez agréable...

Fauvette a dit…

Quel plaisir de partager cette bonne nouvelle avec toi ! Cela éclaire encore plus le soleil du week-end.
Allez répète avec moi : je ne dois plus douter de moi, je ne dois plus douter de moi...
Des bises amicales.

Oh!91 a dit…

Profite bien de cette sérénité nouvelle que tu vas avoir entre tes mains. (mais en fait, ton patron, il lit le blog d'Olivier Autissier, ou quoi ?...)

LiliLajeunebergere a dit…

Je suis si contente pour toi!
Plein de bises!

meerkat a dit…

Très contente moi itou. Et puis comme cela tu pourras finir de mener à bien le sauvetage du ficus. ;-)
Quand même, un chef qui reconnaît les bienfaits du doute, ça ne court pas les rues !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Meerkat, cette direction est hors du commun. Je n'ai jamais rencontré une telle intelligence humaine, c'est sans aucun doute ce qui fait que cette boîte 'malgré quelques tensions normales) respire la sérénité à ce point.
Oh91, même si je fais extrêmement attention en ne donnant aucun nom, lieu et autre réels, j'espère que personne de la boîte ne tombera sur mon blog :D
Fauvette, j'ai déjà fait d'énormes progrès me concernant, mais de là à ne plus douter de moi :D!
Et merci merci à tous de vous réjouir.

Jipes a dit…

Ben ca c'est une nouvelle qu'elle est bonne Valérie YEAHHHHH !!!!!!!!!!!!!

Pablo a dit…

Avec un peu de retard, je m'en réjouis aussi avec tout le reste de tes lecteurs !!

Oxygène a dit…

Comme ça fait plaisir de partager cette bonne nouvelle ! Tu es tombée sur une équipe qui semble d'une grande qualité humaine. Je m'en réjouis pour toi.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Tout à l'heure en rentrant, je me disais que j'avais retrouvé une famille professionnelle !