lundi 8 septembre 2008

à côté de la plaque

En 1987 sortait une chansonnette qui allait devenir un tube interplanétaire. Elle passait si souvent à la radio, que l'on se surprenait à fredonner la mélodie avec agacement. C'était le fameux Joe de taxi chanté par une gamine à l'air un peu niais, se dandinant de gauche à droite tout en ânonnant des paroles qu'elle ne semblait pas comprendre. Je me rappelle mon incompréhension lorsque peu de temps après j'avais entendu Catherine Ringer prédire qu'elle deviendrait une star. Une star ! comment pouvait-on imaginer une seconde que cette petite chanson limite indigente, puisse être le démarrage d'une carrière de star ?
Un peu plus tard, m'ennuyant ferme à la maison avec un mari et un petit garçon malade, j'avais envoyé un fax à Pierre Marcelle, journaliste de Libé, pour protester après un papier traitant des dons d'organe. Il m'avait répondu, nous avions continué alors une conversation le plus souvent par téléphone. Un jour, évoquant un petit nouveau qui démarrait. Je lui disais combien je le trouvais limité en tout, ne lui prédisais pas une grande carrière "détrompez-vous ! m'avait-il dit, il ira loin" C'était Julien Courbet, que je trouve toujours aussi épouvantable, mais qui, oui, a fait "carrière à la télé".
Pour ce qui est des vedettes télévisées, je n'ai jamais trouvé PPDA craquant, ses airs mielleux m'insupportent au plus haut point, Laurence Ferrary dont tous le monde vante la beauté, me semble non seulement banale, mais très très mal maquillée, et son insolence est toute relative...
Alors samedi, lorsque je suis entrée chez Minelli cherchant une paire d'escarpins, et que j'ai vu tout ces gros godillots mastocs, je me suis dis que décidément je n'étais vraiment jamais dans le coup !

12 commentaires:

Jipes a dit…

Joli billet bien sympa ! On ne peut pas toujours avoir raison je suis sûr que dans d'autres domaines tu es plus "au fait"

Isa a dit…

Dans certains domaines j'ai l'impression de souvent anticiper la tendance (sans pour autant la partager), mais effectivement pour les chaussures cette année, je ne suis pas dans le coup non plus !

Et ce blog que j'ai découvert il y a peu me plaît beaucoup et j'ai beaucoup de plaisir à le lire régulièrement.

Pablo a dit…

Je n'ai pas le souvenir d'avoir jamais écouté cette chanson, mais c'est vrai que j'ai vite entendu parler de vanessa paradis – merci google ;-) – cette année-là en suisse romande où j'habitais : en la voyant et en l'écoutant un peu chanter (peut-être ce même "joe le taxi"...?), je me suis dit comme toi que c'était invraisemblable... Quant aux autres que tu cites, je ne reconnais que ppda, dont la "célébrité" commençait à peu près cette année-là et dont c'était impossible de ne pas entendre parler (ou dont j'ai vu même des morceaux de jt, y compris le dernier qu'il a fait en juillet dernier) à cause de mes nombreuses visites en france ces 21 dernières années : de sa carrière journalistique, je me souviens surtout du honteux montage qu'il a fait lors d'une visite au cuba avec des déclarations publiques de fidel castro comme s'il s'agissait d'une interview exclusive que celui-ci lui offrait... Tout cela pour te dire, Valérie, que tu peux en être rassurée, car, malgré leurs efforts et leurs prétentions, tous ces gens ne sont pas devenus des "stars interplanétaires", tout au plus des "célébrités locales" :-) [J'ai évité les majuscules parce que je ne crois pas que personne les mérite dans cette histoire, à part toi, évidemment :-) ]

Dr. CaSo a dit…

T'inquiètes pas, t'es pas la seule :)

Oxygène a dit…

C'est que tu as jugement personnel qui est fondé sur d'autres critères que ceux des communicants. Et c'est plutôt un bon signe à mes yeux.

darcy a dit…

Pour laurence Ferrari, je la trouvais très bien dans l'émission "dimanche +" sur canal. Hier j'ai regardé la première d'anne sophie lapix qui la remplace et j'ai cru voir Ferrari.
par contre suis d'accord avec toi, sur TF1, la grande ferrari a perdu tout son charme

Lancelot a dit…

OUF ! Que tu es rafraîchissante...

Que c'est BON de lire quelqu'un qui se retrouve aussi à contre-courant de tout ce qu'il est convenu de trouver de bon goût, et qui se demande pourquoi !

Beo a dit…

Perso moi Vanessa.... n'a jamais eu de place dans ma discographie, Courbet m'a toujours énervée et je l'ai pourtant si peu vu.

PPDA m'impressionne par sa facette d'écrivain, rien de plus.

Et si je me fie à ton histoire de chaussures... autant pas chercher cette saison! J'ai tout ce qu'il me faut ;)

Marc a dit…

Oui moi aussi j'ai l'impression de ne pas être dans le coup comme tu dis. ;=) mais bon c'est pas grave

Saperli a dit…

pour être dans le coup, il en faut des sous (hum, ça rime)! Moi ça ne m'intéresse pas plus que PPDA, LF et VP. Je préfère la couleur du ciel et le rire des enfants.

Fauvette a dit…

Mais c'est bien d'avoir son propres jugement, ses idées à soi.
Mais non tu n'es pas à côté de la plaque...
Le reste n'est que du marketing c'est tout.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Bien sûr ce que vous écrivez est particulièrement agréable à lire, mais malgré tout je crois tout de même que je ne pourrais jamais me targuer d'être une "précurseur de mode" :D