vendredi 9 mai 2008

un rêve

Cette nuit, au travers de ma migraine, j'ai fait un rêve ; de ces rêves que l'on ne quitte pas tout à fait au réveil. Je retrouvais une amie, une amie depuis longtemps perdue après une remarque, si violente, que je l'avais effacée de ma vie, de ma mémoire. Nous étions là, toutes les deux, nous racontant nos cinq ans d'absence l'une à l'autre. Gardant une certaine réserve, pas tout à fait l'une face à l'autre, sagement assises, nous nous apprivoisions sans nous hâter. Je la regardais, cherchant ce qui était resté de notre amitié si intense, une légère mélancolie du temps qui nous avait, malgré tout, éloignées. Elle avait continué à vivre tout comme moi.

Dans la matinée, ce rêve m'accompagnant, m'était venue l'envie de lui écrire, lui raconter en quelques mots mes enfants, JP, un peu de moi. Terminer ce rêve aussi sereinement qu'il avait émergé.

Vers la fin de l'après midi, je dénoyautais des olives noires, les posant l'une après l'autre dans la farine déjà parfumée par l'origan et la sariette. Je préparais une pâte à pizza... le téléphone sonna.

La ligne est mauvaise, mauvais réseau, j'attends des réponses à mes candidatures, à l'autre bout du fil une voix masculine
- excusez-moi, je n'ai pas bien compris votre nom
Il me répète son nom et hésitant
- Valérie ?
Oui c'est moi et lui, le mari de cette amie sortie de l'oubli

Quelques secondes où je me pincerais bien pour me sentir réveillée, et puis je lui raconte cette incroyable coïncidence et me réjouis de l'avoir au téléphone. Un instant m'effleure le doute qu'il m'appelle pour de mauvaises nouvelles, mais non ! Il prépare les quarante ans de L. et en feuilletant le carnet d'adresse, tombant sur mon nom, s'est dit que peut être, pourquoi pas, l'occasion serait belle.

Nous nous sommes vite donnés des nouvelles, des nouvelles des enfants, ils poussent, ils vont bien et pourquoi pas, peut être que fin juin je franchirai le pas.

17 commentaires:

Marcus a dit…

On ne sait pas tout des mécanismes des rêves et de la pensée et heureusement d'ailleurs, sinon, il y aurait de quoi flipper.

Dr. CaSo a dit…

Très drôle cette histoire, et agréable en plus :) Il m'est arrivé 2-3 fois de parler de quelqu'un que je n'avais pas vu depuis très longtemps et de voir soudain arriver cette personne, c'est assez bizarre comme expérience!

J'espère que cette re-rencontre se passera bien pour vous, et j'espère aussi que tu vas rêver que toi et moi on se rencontre :)

Oxygène a dit…

Cela m'est arrivé plus d'une fois, sans même rêver, de penser à quelqu'un avant même que cette personne ne m'appelle au téléphone dans les minutes qui suivaient. C'est étrange mais le plaisir que j'en ai eu fut très grand.

lancelot a dit…

C'est assez incroyable tout de même.... Bon, si c'était quelqu'un que tu vois assez régulièrement, la coïncidence serait moins troublante. Mais là, après 5 années de silence....

La question qui demeure c'est : est-ce que ce 'coup de théâtre' métaphysique sera suffisamment fort pour t'aider à oublier le froid laissé entre vous ?

Béatrice a dit…

Un beau rêve et une belle histoire qui reprendra (je l'espère pour toi) là où elle s'est "cassée" il y a 5 ans.Avec tout le plaisir de se retrouver.
Je pense que nous anticipons souvent dans nos rêves les choses que nous aimerions voir, revoir... une histoire similaire m'est arrivée il y a quelques années. Notre subconscient est plus fort que nous !!!

Pablo a dit…

J'aime beaucoup ton rêve prémonitoire ; je suppose que ton doute de la dernière phrase est rhétorique (ou en tout cas, moi je n'hésiterais pas !). Je me demande si elle, de son côté, n'a pas eu le même rêve en même temps.

m'irza a dit…

Hé ben moi je suis bluffée parce que ça ne m'est jamais arrivé, et je trouve ça proprement incroyable !! Waou, ça a dû te faire tout drôle !

Tietie007 a dit…

Les amitiés féminines peuvent être très intenses !

Valérie de Haute Savoie a dit…

M'irza, je suis assez coutumière du fait - penser à quelqu'un et pouf coup de fil ou rencontre... là l'étonnant est que cela faisait cinq ans et que ce soit son mari qui reprenne contact.
Sinon, irais-je ? Franchement je n'en sais encore rien même si ma fille et mes amis me le conseillent...
TieTie007, effectivement les amitiés féminines peuvent être extrêmement intenses... et douloureuses.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Lancelot, je suis incapable je crois de rancune, mais j'efface, j'oublie, et le plus dur est de revenir.

Fay a dit…

Moi je trouve ça merveilleux parce que ça ne m'est jamais arrivé et toi tu dis être coutumière ... Je suis impressionnée et envieuse !
J'ai quelques amitiés féminines en carafe, douloureusement (pour moi) arrêtées, stoppées net.
Oui, vas y !

Tili a dit…

C'est étrange, peut être un bon présage du retour d'une vieille amitié ?

Jipes a dit…

Superbe opportunité que t'offre la Vie Vas y fonces ;o) C'est fou ce que les rêves peuvent parfois s'ancrer dans le réel :o)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Moi qui hésite hésite hésite... vous allez me faire changer d'avis :)

Fay a dit…

C'est qu'on aimerait bien un billet sur ces retrouvailles !

ddc a dit…

Il semble que ton rêve te conseille d'accepter... Après tout qu'as-tu à perdre, à part une soirée ? ;-)

Jipes a dit…

Franchement la Vie ne repasse pas deux fois si je peux arriver à te convaincre tiens va lire ca tu me diras
http://jipesmood.blogspirit.com/archive/2005/08/23/retrouvailles.html