lundi 18 juin 2007

Il est parti depuis mardi midi. Le premier soir elle n'a pas vraiment réagit, il lui arrive parfois de dormir chez un ami. Je suis rentrée le lendemain soir, elle attendait derrière la porte, miaulant à plein poumons, mais rassurée de revoir celle qui lui donne le supplément gourmand du jour. Le lendemain soir à mon retour, l'accueil est plus interrogatif, toujours pas de G ? ... Elle a semblé inquiète, le cherchant en faisant des allers et retours, appelant celui qu'elle considère comme son double. Depuis elle ne me quitte plus, dès que je m'assied, elle saute sur mes genoux et ronronne à perdre haleine, elle s'en étouffe presque. La nuit, elle vient de temps en temps me réveiller pour que je lui fasse juste une petite caresse, puis repart faire la java, déplaçant les tapis, chassant les hannetons, se faisant les griffes... tout pour que l'on se réveille et qu'elle ne soit pas seule. De temps en temps elle grimpe sur son lit et miaule, l'appelant comme une mère qui cherche ses chatons.
Elle, qui a l'habitude de ne dormir qu'avec lui et qui ne se lève que lorsqu'elle est sûre qu'il a bien fini sa nuit, semble ne pas trouver d'endroit assez doux pour faire ses siestes. Encore 5 jours !
A chaque fois qu'il part quelques jours, elle est perturbée. Cette fois-ci elle ne fait pas la grève de la faim, juste un besoin de notre présence et surtout de caresse.
Comment fera-t-elle lorsqu'il partira faire ses études ?

8 commentaires:

meerkat a dit…

Ton fils doit être heureux d'avoir toute cette affection de la Mistigrette qui l'a élu entre vous tous. Et au retour, elle l'accueille bien ?
J'en ai une qui, si je suis absente quelques jours, file se cacher sous le lit quand je rentre, affectant de ne pas du tout me connaitre (ça dure quand même une heure avant qu'elle ne ressurgisse toute amicale).

Valérie de Haute Savoie a dit…

En général elle est dans un état de délire totale lorsqu'elle le voit enfin. On verra cette fois-ci, il est partit longtemps. Mais elle est TRES démonstratrice, ronronnant à s'étouffer, se roulant sur le tapis comme un ver que l'on aurait coupé en deux :D

dr caso a dit…

Coquine No. 1 se laisse mourir de faim quand je ne suis pas là, et quand je reviens, elle est dix fois plus caline qu'avant, comme pour me dire "ne me quittes plus, regarde comme je suis gentille, on ne devrait jamais quitter quelqu'un d'aussi gentil!" Peut-être que G. pourra la prendre avec lui s'il part loin faire ses études? Ca ne doit pas non plus être facile pour lui.

Gros calins à Chamade de la part des deux coquines :)

Lune a dit…

Pauvre petite Chamade ! Chalune, elle, n'aime pas trop rester seule, mais elle préfère ça à être emmenée en vacances. Et quand on rentre, elle nous tourne le dos, mais en ronronnant très fort !

Marc a dit…

Ils sont là à nous attendre avec patience, certain même semble nous faire la tête quand nous rentrons comme pour nous punir d'être parti. J'aime beaucoup ce texte. A bientôt.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Arghhhh mais Dr CaSo ! comment je ferais moi sans ma chamadounette ;)

Lune, je crois que l'on n'a pas le choix, on va l'emmener à Oleron et la pauvre sera coinçée dans la maison, mais seule ici je crois qu'elle ne supporterait pas.

Oui Marc, le chat de mes parents faisait clairement la tête à nos retours, mais Chamade n'arrive pas à ne pas cacher son enthousiasme de nous revoir :D

ulyssa a dit…

lorsque j'habitais encore chez mes parents et que ma soeur et moi partions, notre chatte, passait son temps à pleurer sur nos lits et à nous chercher, a notre retour, elle nous ignorait superbement, se léchait en nous tournant le dos, tournait la tête de l'autre côté quand on passait à côté d'elle ou qu'on l'appellait, la punition durait tout le jour, quand nous rentrions nous coucher, elle ne tenait pas plus longtemps et à notre appel, elle allait d'un lit à l'autre, se couchnat contre nos visages et ronronnant dans nos oreilles...

dieudeschats a dit…

Boudeurs et rancuniers, ou enthousiastes et accueillants, ces félins nous rendront fous ! :)