jeudi 17 mai 2007

Le Matuvu

Pour dire les choses simplement, il m'insupporte c'est tout ! Le voir sautiller, les épaules secouées de soubresauts constants, ce visage au regard inquiétant... je ne m'y fais pas et ne m'y ferai sans doute jamais. Dès qu'il apparaît je change de chaîne, je boycotte la une, évite la 2, m'absente de la 3. Il ne me semble que mensonge.. il s'amuse comme un psychopathe à détruire tout ce qu'il peut. Là, pour le moment, il se rit de la pagaille qu'il a semé au PS, c'est un jeu... ! Une fois les législatives passées de toute façon il jettera ces marionnettes.
Le voir essuyer une "larme" à la lecture de la lettre de G. Môquet, j'ai trouvé cela tellement surfait. Chez lui tout est joué, la caresse effaçant l'autre larme fantôme de son "épouse", les au-revoir appuyés à Jacques Chirac, les sourires mielleux à Debré qu'il hait... il ne sait que détester !
Je crois que l'on a atteint, avec ce côté bling bling, des sommets de vulgarité.
Mon état d'épuisement moral est en grande partie dû à l'élection de ce matuvu égocentrique et pervers narcissique.

Demain je vais me changer les idées. Nous allons prendre une douche Lyonnaise (d'après la météo). Chamade sera du voyage, et va découvrir la vie sous les toîts des pentes de la Croix Rousse.

Nous irons boire à la santé de la démocratie, sur les berges du Rhône où j'espère voir encore les coquelicots immortalisés par le portable de ma fille !

4 commentaires:

meerkat a dit…

Bon bol d'air Valérie. Je ressens aussi cet état à la fois nauséeux et furieux dont tu parles. Et, pour une fois, je vois un avantage à être surchargée de boulot : je n'allume pas la télé, voir NS et sa clique et ses discours, c'est trop (bizarre comme c'est le corps avant même l'esprit qui se crispe et rejette).
Pendant cet entracte, ne songe qu'au plaisir.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ah il y a un soleil radieux ;)
On file, on éteint toutes les sources d'infos... un break bienvenu !

dr. CaSo a dit…

J'ai ressenti ça pendant 5 ans aux Etats Unis. Je ne supportais plus d'entendre même la voix du président à la radio, et heureusement que je n'avais pas la télé pour ne pas voir sa sale tronche de faux jeton demeuré!

Bonne pause lyonnaise, et bon voyage à Chamade aussi :)

Oxygène a dit…

Tu as tout dit ! JE NE PEUX PAS LE SU PPOR TER !