samedi 12 août 2017

Liberté, liberté chérie

en chasse
Elle le sait, non pas qu'elle aime cela, mais si elle veut sortir dans le petit jardin, se cacher sous les plantes, faire ses griffes sur les troncs du yucca et du bignonia, elle doit supporter ce foutu harnais et la longue longue corde légère. La maison est basse, le toit trop tentant pour aller explorer le monde, et la route tout à côté.
Alors, le matin, elle se résigne, assise devant la porte fenêtre elle attend que je lui mette cette entrave. Parfois elle s'en libère, lorsque trop emberlificotée elle ne s'en sort plus de ses allers-retours dans les tiges et les pieds de chaises, et vite elle file comme prise en faute, dans la chambre du fond, à l'abri.
Le soir la porte se referme sur ce petit paradis où elle broute délicatement certains papyrus. Elle regarde le dehors, miaulant de désir.
Puis nous allons nous coucher, la nuit tombée, au loin le ressac berce nos rêves.

Tu n'as pas eu froid cette nuit ? me demande JP un matin.
Un peu oui, pourquoi ?

Il s'était levé, grelottant, était allé dans le séjour et avait trouvé la porte fenêtre grande ouverte, notre Chamade plantée au milieu de la cour, frémissante aux odeurs marines, vibrante de cette liberté volée. J'avais oublié de fermer à clef, le vent avait poussé les portes.
Sagement elle est revenue dormir au chaud, JP a refermé les portes.

Depuis j'avoue être un peu moins tendue de la voir baguenauder la laisse libre, sans attache.

5 commentaires:

Dr. CaSo a dit…

Elle en a de la chance d'avoir ce petit paradis pour elle :)

dieudeschats a dit…

Ce n'est peut-être pas le vent qui a poussé les portes, ne sous-estime pas Chamade :-D

Sylvie a dit…

Bonnes vacances .

Mel a dit…

Je n'ose pas laisser ma minette aller dehors quand nous l'emmenons à la campagne pour quelques jours : c'est une froussarde élevée en appartement, j'aurais trop peur que la trouille lui fasse prendre la tangente, qu'elle reçoive une raclée d'un autre chat, se fasse mordre par un renard... Dommage, car je vois que ta Chamade profite bien de sa liberté !

Mel a dit…

J'adore la photo que tu as prise d'elle "dans sa jungle" ! ;-)