mercredi 6 janvier 2016

Petites brèves immobilières

Au bout de la troisième fois qu'agressivement il me dit "je ne prend pas de vacances moi madame" alors que je lui explique que l'entreprise devant lui réparer une poignée de fenêtre branlante était fermée entre Noël et Nouvel an, d'une voix plate je lui dit - Vous devriez, cela vous rendrait sans doute plus mesuré dans vos paroles. Il en est resté coi.

Elle nous écrit que ses murs sont humides et avant de faire venir une entreprise je préfère lui envoyer une collègue qui fera un premier diagnostic. Elle me dit, alors que nous cherchons une date pour le rendez-vous, oui mais il ne faut pas qu'il fasse trop chaud ce jour là, sinon elle verra rien. Certes lui dis-je, mais d'après la météo des prochains jours nous arriverons difficilement à 25°. Silence au bout du fil.

Entrée dans l'appartement depuis à peine trois jours et déjà la machine à laver ne fonctionne pas, exaspérée, ces agences immobilières qui ne louent que des merdes ! A t-elle ouvert le robinet d'arrivée d'eau ? Ah non, elle ne savait pas que c'était AUSSI à elle de faire cela. Et la machine fonctionne.

Depuis des mois je négocie avec son propriétaire pour qu'il prenne en charge des travaux de réfection effectué par elle, le 31 il donne son accord et au lieu d'un mois offert en offre deux. Je lui envoie un mail pour l'informer. Elle appelle hier pour comprendre me dit-elle. Comprendre quoi ? Mais je veux comprendre pourquoi ! Mais pourquoi quoi ? Euh... elle ne sait pas vraiment... le temps que cela à mis, pourquoi brusquement là ? Je négociais lui dis-je, et je n'allais pas vous appeler chaque fois que j'en discutais sans résultat probant, deux mois c'est plus que ce que vous souhaitiez non ? Oui.. oui... ben bonne année...

Bruno qui classe des papiers dit, sans se retourner, j'ai bien peur que les cons de 2017 soient un peu en avance...

8 commentaires:

Valvita a dit…

J'ai eu un monsieur au téléphone qui s'époumonait en listant tout ce qui ne lui convenait pas. Je l'ai coupé à un moment pour lui expliquer qu'il pouvait continuer mais que je ne pouvais rien pour lui puisque ses récriminations ne me concernaient pas. Il s'est arrêté net, s'est excusé et m'a trouvée sympathique O_o ! Ce début d'année est étrange...

Mel a dit…

Heureusement que vous avez le sens de l'humour, ton collègue et toi ! Il en faut. Et une patience infinie, aussi...

Sofiya Aghouchy a dit…

"Les cons de 2017"!! J'adore! Pas les cons mais votre collègue! En revanche les cons effectivement ils attaquent à l'aube....

Calyste a dit…

Le train train, quoi....

Valérie de Haute Savoie a dit…

Valvita, il n'est pas vraiment plus étrange que l'année dernière :D

Mel oui on rit très souvent à l'agence.

Sofia Aghouchy ils sont persévérants aussi :D

Calyste, hélas oui !

Lapunaise a dit…

Un peu comme Valvita, je les laisse s'époumoner, pour finir par leur dire qu'ils vont devoir tout répéter à quelqu'un d'autre vu que moi, ben je suis au standard...
Après, j'en aid es commet toi, qui s'excuse, ou qui me raccrochent au nez quand je leur dis que la centrale fonctionne mieux une fois branchée sur le secteur...
Mais ton collègue a vraiment eu le mot de la fin, "les cons de 2017 sont en avance cette année" (2 hsytériques à beugler comme des veaux que nous étions fermés 15 jours et que quand même c'est inadmissible depuis le temps qu'ils sont clients - ce à quoi j'ai répondu que ça faisait 15 ans que notre boite ferme 15 jours à cette période là...

Dr. CaSo a dit…

Si les cons sont tellement en avance, peut-être qu'ils se fatigueront plus rapidement aussi? ;) On peut toujours rêver! Bon courage!!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Lapunaise, le problème c'est que j'ai très peu de temps à leur consacrer, je suis la seule à répondre dans le bureau (mes collègues sont rarement là et lorsqu'elles y sont elles s'occupent de leur dossier) et du coup je dois abréger la conversation, mais j'adorerais les laisser blablater

Dr CaSo, un con ne se lasse jamais !