jeudi 9 octobre 2014

TOC

Plongés dans notre série d'extra-terrestres et bébé du futur, JP et moi n'entendons pas tout de suite les injonctions de la poilue qui se font de plus en plus insistantes. Elle veut sortir sur le balcon, là maintenant tout de suite. Et quand Chamade veut quelque chose, elle le fait savoir et l'on doit obtempérer vite pour ne pas perdre le fil de l'intrigue faute d'entendre les acteurs couverts par ses miaulements stridents de moitié-siamoise.
Je me lève, entre-ouvre la porte fenêtre, et file me replonger dans mon fauteuil, l'oeil rivé sur l'écran.
A peine assise, comme une flèche, la voilà qui revient déjà de sa balade balconesque, comme poursuivie par un fantôme. 
Il faut se relever, fermer la fenêtre, se rasseoir... et cela fait trois jours qu'elle a cette nouvelle lubie. Il FAUT qu'elle sorte, sur CE balcon, et LÀ, MAINTENANT, TOUT DE SUITE !

Il y avait déjà cette demande répétée de l'accompagner vers la mezzanine où se passent ses siestes diurnes pour la recouvrir de sa couverture verte chérie. Ou bien aussi, ce parcours à suivre dans les différentes pièces de la maison pour enfin s'arrêter sur le petit tapis devant la salle de bain où elle se laisse tomber comme une masse pour qu'on lui gratouille la tête, l'arrêt sur le grattoir, l'heure presque exacte où elle décide que je dois aller me coucher... Ses petites manies de vieille, qui régulièrement s'allongent d'une nouvelle demande proche d'un toc. 

Voilà donc depuis lundi, la sortie sur le balcon, à laquelle nous devons nous plier.

Hier matin, alors que je venais tout juste de finir la salle de bain et les toilettes, faisant en sorte que l'appartement soit propre et sente bon pour l'électricien qui devait venir vers neuf heures réparer deux prises de la buanderie en carafe depuis quelques temps, je décidais de m'attaquer à la caisse de Chamade, justement placée dans ce petit local discret. Au moins enlever les crottes pour que mon artisan chéri ne soit pas incommodé par des odeurs matinales agressives. 

Je vais donc dans la buanderie... Et voilà ce que je vois à mon grand effroi...


Comme nous avons ri JP et moi à l'idée de la tête qu'à dû faire Chamade en arrivant devant cette caisse qui brusquement n'avait plus de porte, plus d'accès !
Et ce fameux TOC apparu lundi a trouvé sa signification instantanément, le pauvre Yucca qui tente depuis l'été de reprendre du poil de la bête devenu par la grâce de dieu une caisse de fortune placée sur le fameux balcon !

Sans doute dimanche soir, alors que je faisais le ménage en grand, ai-je dû par inadvertance, poser la caisse à l'envers, bloquant de ce fait le passage vers la libération d'une vessie pleine...

12 commentaires:

Calyste a dit…

Qui est-ce qui vieillit, là ? :-)

Leeloolène a dit…

Ahahaha !!

C'est ton Yucca qui va être content. Plein d'engrais bio ;)

Dorémi a dit…

Maîtresse indigne, va ! :D

Mel a dit…

Chez nous c'est un érable du Japon qui fait office de caisse de secours et il n'a pas l'air d'apprécier...

Dr. CaSo a dit…

Huhuhuh, la femme de ménage a fait ce coup-là à ma pauvre Calinette, une fois... mais pas deux fois, je peux te l'assurer ;) Gros câlin à la pauvre Chamade injustement accusée de TOCs et de vieillesse ;)

ddc a dit…

Reste à voir si elle ne va pas continuer à préférer le yucca désormais ^^

laurence a dit…

"pfff mais qu'ils sont lourds ces humains, ils ne voient pas qu'il y a un problème et que non, je ne vieillis pas ? " elle a dû se dire la pauvre chatoune ! :)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Calyste vilain :D comment oses-tu !

Leeloolène, pas sûr que le pipi agressif soit si intéressant pour lui.

Dorémi, cela était parti d'une bonne intention, j'avais nettoyé la caisse ;)

Mel c'est plus chic j'avoue :-

Dr CaSo, le véto s'est extasié sur la jeunesse de Chamade, n'en revenant pas qu'elle ait déjà dix ans. Je suis rassurée de savoir que je ne suis pas la seule à faire ce genre de bêtise :)

DDC, non il fait trop gris, trop humide, trop pas beau pour notre princesse qui aime faire ses pipis au sec :D

Laurence, j'aurais tellement aimé voir sa tronche :D

Pablo a dit…

Oui, pauvre Yucca, comme tu dis, qui ne devait plus rien comprendre lui non plus, le malheureux, hu hu !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Pablo, il est vrai que ma conversation avec le yucca est plutôt restreinte et je n'ai pas eu pour l'instant de preuve d'un stress aggravé :D

Judicaelle a dit…

Suis morte de rire :-D ! J'aurai aimé voir la tête de cette pauvre Chamade, c'est moche, hein ?!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Judicaelle, moi aussi :)