mercredi 3 juillet 2013

...

Cette virgule du temps où, du soleil l'on bascule dans l'encre la plus sombre, ce tout petit instant, celui qui restera tatoué dans la mémoire éternellement, mardi 18 juin midi trente...

Nous étions sortis, petit troupeau, vite vite, midi pile. Antoine et Ludivine filaient comme d'hab rejoindre Garance sur une terrasse, le reste rentrait sagement déjeuner, routine ronronnante.

Et puis, un peu avant 14 heures, alors que nous étions revenus à nos postes, Ludivine en larme, adossée au comptoir de l'accueil, nous avait raconté ce qui allait devenir l'effroyable. Garance qui ne se rappelait brusquement plus qui était qui, Garance qui se trompait de mots, dont les pas devenaient plomb, Garance notre adorée qui transformait de son rire le moindre jour brouillard en soleil éclatant, Garance qu'elle avait déposée aux urgences et dont les médecins semblaient prendre très au sérieux cette absence passagère.

Nous avions bien tenté de nous rassurer, de chercher une raison basique, idiote et si simpliste à cet invraisemblable moment hors du temps. Mais au fond de nous, nous savions que la terre venait de s'ouvrir, engloutissant à jamais la belle insouciance de l'Agence.

Le soir était tombé avec le diagnostic, tumeur au cerveau.

Le lendemain elle s'avérait cancéreuse, énorme, se développant sans cesse.

Demain notre Garance chérie sera opérée par dit-on, la meilleure équipe lyonnaise, et nous retenons notre souffle, les larmes menaçant sans cesse de quitter notre intime désespoir.

13 commentaires:

Olivier Autissier a dit…

Hou ! Dès le matin, Valérie, c'est raide ! Je ne sais pas pourquoi, mais ça me touche, beaucoup. Alors, prenez soin d'elle.

Mel a dit…

J'avais compris qu'il y avait un gros problème, et il me semblait bien que Garance n'était pas un chat... Quelle terrible nouvelle, j'espère vraiment que l'opération va bien se passer et donner de bons résultats. Comme le dit Olivier, prenez soin d'elle, mais aussi de vous.

Sacrip'Anne a dit…

Oh... je croise de loin les doigts, alors...

Gilsoub a dit…

Doigt croisé aussi, j'ai été de par mon métier plusieurs fois témoins des miracles que peuvent faire la chirurgie du cerveau...
Des bises à toi...

Dorémi a dit…

Saleté de maladie… On va concentrer nos bonnes ondes pour que tout aille bien…

ddc a dit…

Je ne sais pas qui est Garance mais je penserai très fort à elle demain ♥

Dr. CaSo a dit…

:( la vie est vraiment trop cruelle parfois je trouve! Je pense bien à vous tous.

Judicaelle a dit…

Quelle horreur ! J'en ai la chair de poule. Je pense fort à toi et tes collègues.

marieno a dit…

Des milliers de pensées positives, pour que le soleil revienne illuminer vos vies et surtout celle de Garance.

Nadya a dit…

Ces histoires de vie avec un avant et un après sont éprouvantes au possible. Je souhaite que tu nous écrives que Garance va mieux !

Pablo a dit…

Quand je t'ai lu ailleurs et que j'ai regardé ensuite sur wikipédia, j'ai compris l'ampleur vertigineuse du gouffre. Bonne chance à elle et bon courage à vous.

FD a dit…

Oups... une pensée pour elle aujourd'hui, parcequ'on est déjà le de demain de ton billet.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Garance est une figure de l'agence, une femme que tous le monde aime. C'est un vrai séisme qui a secoué notre monde, merci pour vos messages.
Je vous donnerai des nouvelles...

Et vous remercie pour tous vos mots pleins de compassion.