lundi 6 mai 2013

Poudre aux yeux

Songeuse, je contemple les petits tubes testeurs de fond de teint, essayant l'un après l'autre les textures, les couleurs, hésitant entre les différents bénéfices affichés. A la maison, le flacon de terracotta liquide, tête en bas, n'assurera plus qu'une petite semaine de maquillage, mais trop de choix me laisse indécise et je repars les mains vides.
Allez, j'ai encore toute une semaine et d'ici là grâce au soleil, un peu de poudre suffira peut être à me donner bonne mine.


Il me regardait intensément, couché sur le matelas à langer de fortune, fait de serviettes éponges trouvées dans la salle de bain de cette chambre où nous venions de passer la nuit. Je l'avais lavé, caressé, un peu massé avec une huile douce, un moment de tendresse avant les inévitables prises de sang, pesage, mesurage, palpations de toutes sortes. Nous étions arrivés la veille au soir, et si tout allait bien nous repartirions tout à l'heure en Haute Savoie, si tout allait bien...
L'angoisse me tenaillait le ventre, le jour n'était pas encore levé, l'hôtel était silencieux et sous la lumière crue de l'ampoule, son teint était blafard, mauvaise augure.
Mais il était l'heure, d'une main le sac de voyage, l'autre tenant fort le porte bébé je refermai doucement la porte de la chambre.
Dix minutes de marche rapide pour arriver au CHU du Kremlin, l'air vif, les trottoirs encore vides, en arrivant sur la place de la mairie, sous un réverbère, je regardais son visage si pâle, ils le garderont c'est sûr !
Alors, malgré le temps qui presse, je m'arrête, fouille dans mon sac, sort le petit boîtier de terracotta, caresse du pinceau son visage qui aussitôt prend des couleurs.
En arrivant dans le service, elles s’extasieront toutes sur ces bonnes joues ensoleillées par le soleil de Haute Savoie.
Le soir nous quitterons Paris.

8 commentaires:

PascalR a dit…

C'est touchant!

Jipes Blues a dit…

Jolie évocation du passé !

Mel a dit…

Ça me serre la gorge et le coeur de lire cela, même toutes ces années après.

Judicaelle a dit…

Je suis très émue....

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ce temps est loin, plus besoin de poudre pour qu'il soit rayonnant :)

Anne a dit…

Rusée...

FD a dit…

C'est émouvant... ça me fait des papillons dans le ventre, comme dit ma fille. Bises chez toi, un peu de soleil sera le bienvenu (mais quand donc ?! Investit dans une nouvelle terracotta, c'est pas demain que tu t'en débarrasseras !)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Anne, je crois bien que cela marchait :D

FD l'avantage de la terracotta c'est que cela dure :)