samedi 18 mai 2013

dépot de plainte

Distribution du courrier :

cliquer sur l'image

19 commentaires:

Gilsoub a dit…

Évidemment, vu comme cela :-)

Dorémi a dit…

Ouch...

FD a dit…

Bien...Bien bien bien bien... Il a rédigé dans sa langue maternelle et s'est servi de google traduction, en fait ?

Anonyme a dit…

Votre réaction, chère Valérie, serait intéressante.
Au delà du français et de l'orthographe approximatifs, qu'en tirez vous? Perle de vos locataires à publier absolument sur le blog? Vil délateur? Affaire classée? Ou alors décelez vous un appel au secours? Transmettrez vous aux services concernés (commissariat, service sociaux) le cas d'une femme battue?

Valérie de Haute Savoie a dit…

Cher (ère ?) Anonyme,il s'agit de la première lettre d'un locataire mise sur ce blog. Bien évidemment la personne qui a déposé à l'agence cette plainte, a été reçue, écoutée et prise en considération. Je n'en dirais pas plus.

FD sa langue maternelle est bien le français, il ne s'agit donc pas d'une traduction google :)

Gilsoub et Dorémi, les locataires sont de grands poètes

Dr. CaSo a dit…

En fait, toi, la moitié de ton boulot consiste à essayer de comprendre ce que je les gens essayent de te dire, un peu comme moi ;)

Valérie de Haute Savoie a dit…

On est collègue alors Dr CaSo :D
Mais sérieusement, j'ai une grande facilité à comprendre mes locataires, même lorsqu'ils ont un français particulier. Et tu te doutes qu'ici nous avons un brassage hétéroclite :D

Anonyme a dit…

Je n ai rien compris !! J espère que pour vous cela est plus clair . Betty

Dorémi a dit…

Si on y songe bien, probablement que cette personne est consciente de ses défaillances et il lui aura fallu un certain courage pour se lancer, d'où les formules alambiquées...

Valvita a dit…

Ça me fait penser à ces courriers non désirables que nous recevons parfois où l'auteur demande un peu d'argent et nos coordonnées bancaires...

Judicaelle a dit…

Une petite pastille, Valérie ?
Parce qu'entre ce qu'ils te racontent au téléphone et ce qu'ils t'écrivent....

Calyste a dit…

J'ai essayé de te faire un commentaire dans le même style. Impossible: je n'y suis pas parvenu. Je ne suis pas doué!

Anne a dit…

On dirait la version en langue écrite d'un tableau abstrait...

dieudeschats a dit…

Oufti, j'espère qu'à l'oral c'était plus clair ?

Anne, j'aime bien cette comparaison :-)

manoudanslaforet a dit…

Ouah !!!! faut s'accrocher !!!! tu veux une aspirine ?

laurence a dit…

oohhh quand même , qui s'exprime comme cela... vertu et justice et tout le toutim... la question que je me poserais serait : quand on est aussi compliqué dans sa prose est-ce qu'on n'est pas aussi très compliqué dans son analyse de la situation... j'ai parfois des parents d'élèves au téléphone aussi difficiles à décrypter qui analysent d'une façon aussi bizarre leur relation aux autres... bon courage miss

Valérie de Haute Savoie a dit…

Me voilà revenue et devant mon ordinateur pour répondre aux commentaires lus durant mon petit séjour à Paris sur mon Ipad.

Anne j'ai adoré la comparaison avec le tableau abstrait, il est vrai aussi que la personne ayant écrit ce mot est également assez abstraite :D

Pour tous, ce n'est de loin pas le premier billet un peu abscons reçu à l'agence, mais puisqu'il était tapé à la machine il y avait moins de risque de déflorer l'identité de l'écrivain. J'avoue nous rions beaucoup lorsque nous recevons de telles proses, mais pour rassurer l'anonyme, nous en prenons compte.

Voilà de retour bientôt sur le blog pour peut être raconter ma belle semaine d'hiver parisien.

dieudeschats a dit…

Bon retour Valérie !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Merci DDC