mardi 4 octobre 2011

Automne au sommet

Un jour, alors que nous étions tout jeunes parents, nous étions montés au Col de la Colombière, dans le seul but de déboucher le nez de notre fille.
Le médecin adepte comme nous de médecines douces, nous avait conseillé en effet, pour éviter force médicaments, de grimper dans les montagnes, ce que nous avions aussitôt fait. Direction le Grand Bornand puis crapahutage tranquille dans les verts pâturages. C'était là haut, dans le magasin de souvenirs qu'elle était tombée en pâmoison devant un tabouret recouvert de fourrure de chèvre et dont les pieds étaient sculptés comme les pattes de l'animal. Longuement elle l'avait caressé, lui chuchotant des mots d'amour.

Dimanche point de nez à déboucher, mais une envie de quitter la ville, de retrouver encore un temps un semblant d'été finissant.
En suivant les lacets de la route, des images d'Heidi me sont revenues, une sorte de douce tristesse d'antan.

Au retour nous nous sommes arrêtés à cette ferme pour y acheter un reblochon parfaitement délicieux et boire un verre d'eau pétillante. Les cloches des vaches résonnaient dans la montagne et juste en face, des chèvres acrobates  cavalaient dans les rochers.



Vers cinq heures lentement le soleil a décliné derrière les sommets laissant la lune ronde et transparente prendre les rênes des cieux.


Point de colchiques, mais quelques bleuets et chardons et même des campanules, des marguerites, des boutons d'or...


Et puis nous sommes redescendus, toutes fenêtres ouvertes, ravis de notre escapade.

18 commentaires:

Olivier Autissier a dit…

Tu m'en rappelles des souvenirs... :)

dieudeschats a dit…

Quel beau paysage, ça me manque ! Mais pourquoi donc mon allergologue ne me donne pas 15 jours de congé maladie pour aller me déboucher le nez en altitude ? :-))

Mel a dit…

Tiens, je n'aurais pas pensé à ce remède. Il faut dire que ma mère a toujours eu des problèmes d'oreilles (otites à répétition, etc.) et que du coup l'altitude ne l'a jamais attirée.

Mel a dit…

Et chouettes photos ! C'était où ? Salève, Vuache ?

PascalR a dit…

Han! Le Grand Bornand ! Ma première fois que j'ai vu la montagne en vrai, au petit matin, on avait roulé toute la nuit et la montagne était toute rose.
Ça me fait du bien de lire ton billet ce matin. Merci.

Catherine a dit…

Pour être beau, c'est beau ffff!!! (soupir de nostalgie)

Sandrine a dit…

Le tabouret y était encore ?

Nadya a dit…

C'est vrai que j'ai pensé que tu allais nous montrer le tabouret...
Belle respiration matinale grâce à toi ! merci Valérie

Valérie de Haute Savoie a dit…

Sandrine et Nadya la boutique du tabouret était fermée, sans doute que ce n'est, plus la vraie saison du tourisme. Et la toute petite boutique jouxtant le bistrot sur la route ne proposait que des peaux de bêtes toutes simples :) Sinon je l'aurais photographié c'est sûr.

Olivier c'est vrai :o) Tiens cela me fait pensé que je voulais faire une photo du nouveau gaumont pour toi.

DDC Une bonne idée à lui suggérer !

Mel, d'autant plus que lorsque l'on monte les oreilles se bouchent (je me suis faite cette réflexion ce dimanche justement) Et non pas le Salève, mais le col de la Colombière.

PascalR cela devait être divin comme réveil.

Catherine, oui je fais exprès de mettre des photos qui donneront envie à ma fille de revenir nous voir un jour :D

C a dit…

C'est vrai que ça donne envie un peu de fraicheur :)
je viens de réaliser que je vais enchainer 2 hivers à mon retour l'an prochain!

Madeleine a dit…

J'espère que cet été qui se prolonge ne va pas se poursuivre par un hiver précoce ! Envie de balades encore ...

Marloute a dit…

Que c'est beau!

Mel a dit…

Mais oui, quelle étourdie je fais ! J'aurais dû comprendre que tu étais revenue sur les lieux évoqués dans ton introduction.

Valérie de Haute Savoie a dit…

C. L'hiver rodriguais n'a rien à voir avec le haut savoyard, ce sera tout de même un furieux changement.

Madeleine oui moi aussi, mais là nous venons de faire mettre en route toutes les chaudières des immeubles que nous gérons, mauvais présage :(

Marloute, en vrai ça l'est encore plus.

Mel, oui et en plus le Salève présente moins de roches nues non ?

Lancelot a dit…

Valérie en Heidi, tiens, ça me plaît ça, comme idée !

Le col de la Colombière... je note, je note. Tout ce qui peut être destination pour excursion de vacances, ça m'interpelle !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Lancelot, juste au col pas sûre qu'il y ait un hôtel, mais au Grand Bornand qui est plutôt une jolie petite ville sans aucun doute. SInon il y aurait bien sûr une halte chez nous, on a un lit d'amis.

Tippie a dit…

Que c'est beau, mais que c'est beau, mais que c'est beau…

Valérie de Haute Savoie a dit…

Tippie quand tu penses que tout doit être enneigé maintenant. Il fait un froid de gueux :D