mardi 3 août 2010

KO debout

Je n'aurai pas trop de l'énergie amassée pendant ces trois semaines de bonheur pour pouvoir digérer la nouvelle cueillie dès notre arrivée.
Ce n'est pas mon habitude de venir étaler ici mes folles angoisses, mais celle-ci va être, je le sens, difficile à calmer, et pour longtemps. 
Nous avons eu, via un courrier tapé sur des feuilles jaunasses, presque sales, provenant de l'AI (assurance invalidité suisse) la bonne nouvelle que, dorénavant et jusqu'au 65 ans de JP (soit 14 ans), nos revenus chuterons, au point que nous perdons plus des deux tiers de ce qu'il touchait mensuellement.
Voilà voilà ! Et avec ça allez dormir sereinement.

Alors je me récite comme un mantra "Plaie d'argent n'est pas mortel... Tant qu'il y a la santé... Tu t'es toujours sortie des pires situations... " 

Mais pour l'instant rien à faire, l'angoisse m'obsède et je suis épuisée par mes nuits hachurées où j'en appelle à tous mes morts aimés pour venir me donner du courage. 

Venir poser là cette angoisse m'aidera peut être à relativiser et envisager un peu plus calmement l'avenir .

31 commentaires:

laluciole a dit…

rho merde :-((
Il est des retours de vacances difficiles.
je n'y connais que dalle , mais vous serait il possible de vous rapprocher du groupement transfrontalier, qui apporte aide et explications aux frontaliers( ou ex fontaliers, je suppose que c'est le cas de JP)
biz en tout cas.

Valérie de Haute Savoie a dit…

La Luciole, tu as raison, je vais dire à JP d'aller les voir aujourd'hui. Merci, je suis si abasourdie que je n'y avais pas pensé.Merci

Floh a dit…

Aie non, y'a mieux comme retour de vacances :((
Je n'ai malheureusement pas de conseil à donner, étant trop loin de la Suisse et trop déconnectée de mon pays pour pouvoir t'aider concrètement. Cela dit, un rapprochement également avec les aides françaises? JP n'est sûrement pas le seul dans cette situation... Et comme dit laluciole, ce groupement va peut-être vous aider?
Je pense fort à toi. Et t'envoie toutes mes bonnes ondes pour que les angoisses se calment et que vous puissiez sereinement trouver une solution....

saperli a dit…

si ton mari avait un employeur fixe depuis plusieurs années, il a probablement cotisé à une caisse de prévoyance qui peut compléter cette somme. Il suffit de les contacter pour leur envoyer la décision de la Cpam et l'organisme vous dira s'il y a espoir et vous envera le dossier à constituer.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Saperli, en Suisse il me semble qu'il n'y a que cette assurance invalidité, on va voir avec le groupement frontalier, mais à lire des témoignages sur internet j'ai peur que cela soit la réalité.
Floh, d'autant plus qu'apparemment cela s'est terriblement durci depuis quelques mois hélas. Pfffou je suis épuisée d'angoisse moi.

Fauvette a dit…

Oh Valérie comme je peux te comprendre.

Faites appel à un médiateur, défendez-vous, cela donne de l'énergie !
Il y a peut-être une faille à exploiter ?

Bon allez, on dit qu'il y a toujours, toujours un espoir.
Je t'embrasse très fort et amicalement.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Oh merci Fauvette, j'ai besoin de cet espoir en ce moment. Merci :)

Jipes a dit…

Punais quelle tuile !!!!!

Si t'etais chez nous je t'enverrai au CCTF (la confederation des travailleurs Frontaliers ) en général ils sont d'un grand secours si jamais tes responsables locaux ne peuvent pas t'aider je te donnerai le contact à St Louis.
Bon malheureusement d'après ce que j'ai pût en entendre ca et là l'A.I est un sujet permanent de discussions et de réformes chez nos voisins Helvètes car la caisse est apparemment déficitaire. Alez courage et gros bisous !

Lanfeust55 a dit…

Argh ! Va falloir trouver autre chose alors... Y'a un truc avec la vie.. elle ne te laisse jamais tranquille :). Je suis de tout coeur avec toi. Méthode Coué : se répéter en boucle "on va s'en sortir, on va s'en sortir.." Gros bisous

Dr. CaSo a dit…

Ohhh Valérie, je suis désolée! Je comprends mieux ton envie de nous envoler sur une île loin de tout... Quel dommage que toi et moi ayons écrit pratiquement le même post angoissé aujourd'hui!

Malheureusement, je peux te dire que l'AI fait ce genre de truc depuis des années et des années, puisque c'est une des raisons qui m'a poussée à partir aux Etats Unis il y a 15 ans de ça: pratiquement plus d'aide, l'AI se lave les mains de vos problème!

Je n'ai aucune solution à vous proposer, malheureusement, mais je t'embrasse et je pense très fort à vous pour que vous trouviez une solution. Courage, respirons...

Anonyme a dit…

Je t'envoie du courage, des tonnes d'ondes positives ! C'est toujours ça de pris !
Je n'ai pas solutions.... Mais il y en a toujours une !
Courage et espoir !
Bisous !
Nathaly

Beo a dit…

Tu parles d'une nouvelle.... ils choisissent bien leur moment!

Je n'ai évidemment pas de solutions et hélas je constate que l'AI serre la vis à tout va.

N'empêche que vous pouvez contester ce soudain revirement de situation non?

Bon courage, bises!

PascalR a dit…

Merdum! Je comprends la situation mais ne connaît aucun recours.
Il doit y avoir une solution quelque part, une faille dans le système.
En tous cas, courage.

anita a dit…

Pas grand chose de plus à rajouter, sinon que je comprend et compatis. Tiens nous au courant.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Jipes, JP a rendez-vous jeudi avec le groupement des frontaliers (merci encore laluciole) et je vais me renseigner pour la confédération dont tu me parles.

lanfeust55, je devrais peut être me faire copîne avec lilianeoublietout ;)

Dr CaSo franchement cela ne te dit pas d'aller dire bonjour à C. sur Rodrigues un de ces quatre (et y rester ad vitam eternam :))

Nathaly merci, c'est fou comme tous vos commentaires me font du bien.

Béo je crois que la vis se serre partout, sauf pour les très hauts.

PascalIR, on va tout faire pour la trouver. Et ton retour au bureau, pas trop dur ?

Anita, tout à l'heure je me suis dit que j'allais ouvrir une nouvelle rubrique "faire des économies pour se rendre la vie toujours belle :)"

Catherine a dit…

Une sacré tuile pour vous. J'espère que vos démarches aboutiront.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Catherine, à lire le commentaire de Dr CaSo (et d'autres sur certains forum) il y a peu de chance, mais maintenant, rien ne sert de se lamenter, il faut prendre le taureau par les cornes et réduire drastiquement nos dépenses pour ne pas sombrer.Et je compte sur ma bonne étoile ;)

dieudeschats a dit…

J'espère que vous trouverez une solution... et sinon, j'aime beaucoup ta plante à pois ;-)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ahhh merci DDC, moi aussi lorsque j'avais vu ses petits points illuminer mon lierre, j'étais tombée en ravissement. Pour les solutions, je trouverai, c'est obligé et c'est tout !

fille_bavarde a dit…

Dans ces moments là...il existe toujours des petites fées qui d'un seul coup aident a trouver des solutions...Y croire tout simplement...lâcher le négatif et voir le positif...
Je sais c'est un peu "puéril"...mais je l'ai testé...
Bonne journée à vous...

Folavoine a dit…

Je n'ai commenté que deux ou trois fois chez toi, mais je lis chacun de tes posts...
Alors, du courage, des ondes positives pour toi !
N'oublie pas, même si c'est difficile quand on est au coeur de la tourmente des emmerdements, il y a toujours un cadeau dans l'épreuve.
C'est dans des moments d'angoisse comme ça que j'ai découvert la méditation, les pensée positive et tout un tas d'outils de développement personnel. Et ça m'a bien aidée.
Je devrais d'ailleurs me rebrancher... pas facile non plus pour moi en ce moment : angoisses financières aussi, on est bcp dans ce bateau-là :-(
Même si on ne se connaît pas, je pense à toi. Biz

Mel a dit…

Quel coup de poignard, de recevoir ces nouvelles comme ça, sans l'ombre d'un avertissement, à son retour de vacances ! Je compatis de tout coeur. Je suis quand même étonnée que l'AI puisse prendre une décision qui affecte à ce point le revenu d'une personne, mais en même temps j'en ai entendu de bien belles (ou plutôt de bien moches) sur le compte de cet organisme il y a peu. Je croise les doigts très forts pour vous, en espérant qu'il y a des recours et/ou que vous trouverez une autre source de revenus inattendue. Plein de courage, je sais que tu n'en manques pas.

Tili_TousAutourDuMonde a dit…

M...de, quelle tuile !
Mais comment les règles peuvent changer comme ça du jour au lendemain?
Je t'envoie plein de courage en tous cas.

Hermione a dit…

Je me sens bêtement inutile de n'avoir aucune bonne idée à te soumettre pour faire avancer la situation ! Mais je pense à toi et j'espère que le petit ange gardien posé sur ton épaule droite va faire bouger les choses dans le bon sens !

Olivier Autissier a dit…

Je n'ai rien a rajouter aux commentaires d'encouragement déjà écrits. Sauf que je les partage et que je t'embrasse.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Fille_bavarde, je compte un peu sur elles, je t'avouerais ;)

Folavoine, c'est aussi ce que je me dis, et je le constate tous les jours à l'agence. C'est d'ailleurs incroyable que tout semble si calme, alors que beaucoup de personnes sombrent dans le rouge.

Mel, l'AI que je croyais moi aussi vraie assurance pour handicapée, ressemble fortement à celle de la France qui est aussi misérable je crois. On aurait dû ne pas ouvrir le courrier en arrivant et juste savourer notre retour avec G. et Chamade. Cela nous apprendra à ouvrir trop vite les enveloppes.

Tili en fait ce qui change c'est que JP passe d'un arrêt maladie rémunéré par son assurance, à une rente d'handicapé rémunéré par un organisme d'état (je crois) et donc plus rien à voir pour ce qui est de la somme.

Hermione merci ;) c'est surtout de pouvoir le dire, réfléchir, envisager, qui me permet de tenir et reprendre des forces. Et tous vos messages me font du bien.

Olivier,merci et bonnes vacances corses (si j'ai bien compris ;))

Lili a dit…

Je ne sais pas quoi dire.....juste penser à vous.....sincérement.

celinextenso a dit…

Ohlala mais quelle tuile... Je ne connais absolument pas le système suisse mais quelle galère...
Je ne peux t'envoyer que des bisous, mais je crains qu'ils ne remplissent pas tes poches... ! :-)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Lili, juste passer c'est déjà beaucoup
Céline, coucou :) - des poches pleines de bisous c'est aussi très agréable, il me suffit d'y piocher avec ma main pour me remonter le moral :)

Lancelot a dit…

Aïe, j'ai bonne mine, moi, avec mes souhaits de bons retour de vacances de tout à l'heure...

Je comprends ton angoisse, j'espère qu'il existe tout de même une solution, tiens nous au courant, ma Val. Je vais lire la suite.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Lancelot, cela prouve que tu lis bien de bas en haut. Et effectivement il semble qu'il y ait une solution.