vendredi 18 juin 2010

Silent night

Une chose est sûre, pour une coupe du monde de foot, les nuits sont particulièrement calmes.
Bien sûr il y a le temps, mouillé, qui n'encourage pas les folies nocturnes, mais quel silence hier soir, pas un klaxon ! 

Sans doute que pour les vrais amateurs, il doit y avoir une certaine tristesse, quoique, cette équipe toisant ses supporters avec morgue ne sera pas regrettée. Comme le disait hier soir Lizarazu, "Anelka est bien le seul joueur qui fait le mondial en marchant". (on peut remarquer tout de même qu'il avait pensé à enlever son casque).
Je me souviens de la folie 98, ses bals de rue, ses fenêtres ouvertes d'où explosaient les rugissements emportant tout, les sourires fatigués au réveil, l'impression d'une grande fête.

De cette équipe ne me resteront que les images d'individus ne jetant pas un regard aux autres, le casque vissé sur les oreilles, le mépris affiché. 

Tant mieux, qu'ils partent, qu'ils laissent aux vrais joueurs le terrain.

13 commentaires:

Olivier Autissier a dit…

En même temps, avec ce qu'ils touchent, il n'y a guère que les supporters, s'il en reste, qui doivent être affectés.

Catherine a dit…

Finalement il n'y a qu'avec Zizou qu'ils vont en finale.

Pablo a dit…

Après la déception de l'Espagne-Suisse d'avant-hier (oui, bon, pour tes lecteurs suisses ça a dû être plutôt une belle surprise... !), j'ai mis la télé hier soir avec le vague espoir de voir une sélection de France vigoureuse, mais j'ai vite compris que c'était une équipe apathique, sans idées, sans âme. Apparemment (Zidane dixit) la faute est en bonne partie due à Domenech ; par contre, j'ai entendu parler à la fin du match Javier Aguirre, le coach du Mexique, et il avait l'air bien, sympathique, avec des idées. Je suis convaincu qu'on ne peut pas bien jouer au foot sans de bons joueurs, mais que pour avoir une grande équipe capable de faire rêver les supporters, il faut aussi un grand directeur d'orchestre qui sache tirer parti des qualités sportives et surtout humaines d'un groupe de joueurs.

(Je ne m'intéresse au foot que tous les deux ans, lors des Euros et des coupes du Monde, mais ça me suffit largement !)

lanfeust55 a dit…

moi j'avais été touchée par un jeune joueur qui pleurait de joie d'avoir été sélectionné.. me rappelle plus son nom, un truc genre bunvuta. Bref, je pense qu'ils ne sont pas tous à jeter. Mais les plus connus certainement... notamment Anelka qui a toujours été un joueur sans âme je trouve, clairement intéressé que par l'argent et par lui-même. Enfin, en même temps, je ne suis pas le foot :) Mais là, les larmes de Aimé m'ont touchée. Aucun esprit d'équipe.. ce n'est pas ainsi qu'on veut voir jouer les bleus.

Floh a dit…

Ce n'est pas moi qui vais me plaindre de cette disparition précipitée..Mais quand on voit la sélection qu'ils ont eue, comment ils sont arrivés à ce mondial, la moindre chose, décence, par respect pour ceux qu'ils ont si honteusement arnaqué, ça aurait été peut-être de se battre un minimum, pour montrer qu'ils méritaient une place qu'ils ont bel et bien volée...
Bon débarras!

Jipes a dit…

Une énorme déception attendue et c'est ca le pire c'est que on n'y croyait pas tellement ils se sont montrés maladroits et imbus d'eux mêmes Ribery et Anelka en tête :o(

BrB a dit…

Globalement m'en foot de tout ça, mais je regrette quand même la folie de 98. D'autant plus qu'au même moment je me mariais, belle folie ça aussi...

Beo a dit…

Sans suivre ça de très près.... je constate cette déchéance, pourtant annoncée.... et je trouve ça bien dommage.

Pour 98, je me souviens surtout d'être arrivée à Lyon le lendemain de la victoire et donc de la liesse dans la ville.... qui avait peu de restaurants d'ouvert pour accueillir mes premiers pas en Europe!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Béo, arriver le 13 juillet 98 en France, c'est presqu'une chance :) Il y avait une telle liesse que tous le monde devait être de bon humeur.

BrB, ce jour là était l'anniversaire de mon fils qui avait lui, mal supporté que sa mère danse aux bras d'autres hommes que son père :D

Jipes, c'est presque un soulagement qu'ils se soient plantés tant ils sont désagréables.

Floh, oui bon débarras, et tant mieux que pour une fois ce soit vraiment ceux qui aiment jouer qui gagnent.

Lanfeust, non ils ne sont pas tous à jeter, et même si j'ai un mal fou à comprendre ce jeux, je conçois qu'on l'aime, et je comprends la déception que cela doit être pour ceux qui se réjouissaient de revivre un mois de bons match. Je vois cela au bureau, où ce sont loin d'être les beaufs stigmatisés. Ils sont tristes c'est tout.

Pablo, un peu comme toi, je ne m'intéresse au foot que rarement, Je trouve assez sympa ces matchs soulevant une telle folie, et c'est d'autant plus insupportable de voir ces joueurs français arrogants et nuls à chier.

Catherine, il n'y a qu'avec des joueurs qui ont envie de jouer ENSEMBLE surtout :)

Olivier, ils s'en contrefiche. Ils ne sont intéressés que par l'argent, font des pubs qui rapportent gros, amassent sans rien faire depuis un moment. Mais comme ils doivent être aussi nuls en gestion qu'en foot, il y a de fortes chances qu'à la fin de l'année il ne leur reste pas grand choses :) Et s'ils continuent à être aussi nuls, leurs sources vont se tarir !

La petite poule noire a dit…

Je ne sais pas comment je dois prendre le com de BrB vu que c'est avec moi qu'il se mariait... mais bon, passons ;)
En plus de l'égo démesuré d'Anelka et consorts (c'est le cas de le dire) tu peux aussi rajouter Domenech qui à force de prendre l'air détaché avait l'air d'être complètement absent. Ce qui faisait plutôt désordre pour un entraineur euh.. pardon, un sélectionneur.

Lancelot a dit…

Ouffff, pas de lien hypertexte vers le blog des Bleus... je respire...

Je déconne, je déconne, je déconne, ma Val ! Après tout, personne ne m'oblige non plus à ouvrir toutes les portes qui se présentent !
Bisous :)

PascalR a dit…

Nan rien, je passais par là. Il fait 11°c chez toi ??

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ppn _ BrB est donc ton amoureux de motard ? Je n'aurais pas imaginé qu'un mari d'une lectrice viendrait me lire :o - De ce que j'ai compris, 98 était un très bon souvenir pour lui, plus en raison du mariage, que des 3 buts marqués par l'EDF

Lancelot, j'ai cherché, cherché cherché... je ne vois toujours pas où je t'ai fait malheureusement atterrir !!

Pascal, oui hier soir il faisait un froid de canard et j'ai ressorti un gilet :o)