lundi 31 mai 2010

le lundi au soleil...

Des trombes d'eau pour terminer, le week end, mes marguerites qui ploient sous les gouttes qui gorgent la moindre feuille, je peux dire que l'on a eu de la chance que la Pentecôte n'est pas été programmée aujourd'hui !
Hier donc, j'ai fait mes comptes, repassé, lavé, recousu des boutons, stoppé des mailles filantes, baguenaudé de blog en blog, fini mon polar, testé un masseur sensé me rendre la cuisse plus svelte et goûté de délicieux petits gâteaux de la mère Poulard sans graisse hydrogénée ni palme maléfique, au chocolat et caramel (que je vous conseille vivement).

Nouvelle semaine que je débute à l'accueil, et que je vais tâcher de voir passer le plus lentement possible, défi que je tente de relever chaque lundi, puis oublie, pour y repenser le vendredi où là, je réalise qu'une fois de plus la semaine n'a pas commencée qu'elle est déjà finie !

Heureusement me dis-je, que ce blog laisse la trace de mes jours !

6 commentaires:

La petite poule noire a dit…

Pour moi aussi, une nouvelle semaine commence, pleine de vides que je vais essayer de combler. L'avantage du décalage horaire (ils est 11h30 ici) c'est que je vais peut-être être la première à commenter. Chic ! Alors bonne semaine à toi, chère Valérie, et continue à engranger toutes ces petites traces de ton quotidien qui nous réjouissent tant. Bises épicées à toi.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Merci Petite poule noire et bonne semaine à toi aussi dans tes lointaines Indes.

Anne a dit…

Ici soleil, à peu près, mais guère l'envie d'attaquer une nouvelle... et pourtant...

Tippie a dit…

La mère Poulard étant normande (d'adoption), elle ne peut être que bonne (et grasse... Mais c'est aussi ce qui la rend bonne!) :)) Scrounch!

karmara a dit…

La mère Poulard est une bienfaitrice de l'humanité...

(Bonne semaine ! :))

Valérie de Haute Savoie a dit…

La mère Poulard, dont j'avais, en 1993, découvert diverses merveilles au pied du Mont St Michel, est, je suis d'accord avec Tippie et Karmara, une bienfaitrice du palais :)

Anne, heureusement le soleil a fait sa réapparition au milieu de la matinée. J'ai la chance de tant aimer mon travail que pour l'instant j'y vais avec plaisir.