mardi 18 mai 2010

en Alsace

Tout au fond, tout tout au fond, juste derrière les parasols blancs, il y avait du temps de mon enfance, le magasin de ma grand'mère.
En attendant mes parents et ma soeur, nous sommes allés les enfants JP et moi, nous promener un peu dans ce quartier où j'habitais. La place est maintenant redonné aux passants, comme au temps des premiers pas de mon papa. Et si ces pavés ont une mémoire, elle résonne encore du bruit de l'auto à pédale qu'il pilotait, enfant, sur la place désertée.

C'est également là, sur les marches de l'église St Etienne, qu'alanguis, nous bavardions des heures, adolescents, mes amis et moi.

Et jetant un œil sur l'hôtel de ville, j'entends encore JP chanter, une nuit bien arrosée, cette chanson de Bourvil :

C'est la vie de bohème, la vie sans façons,
La vie de garçon, la vie de pata-patachon,
C'est la vie que l'on aime quand on a 20 ans
Mais que nous menons d'puis longtemps.
Nous n'avons pas de galette mais quesque ca fout.
On fait des dettes partout, partout.
Mais on chante quand même la nuit et le jour
Vive la bohème et l'amour.

...

S'il n'y avait eu ce déménagement à faire, je crois que j'aurais adoré déambuler, tous l'après midi, le long de ces ruelles d'où remontaient de nostalgiques souvenirs.

8 commentaires:

Jipes a dit…

Valérie je suis un peu (beaucoup) en colère tu passes à 200m de chez moi et tu ne me préviens pas :o(

Déception, déception ! Alors comment trouves tu la ville avec son nouveau Tram et le reste ?

lanfeust55 a dit…

Dis donc, quel chouette endroit pour grandir....

Lili a dit…

Mon frère s'est marié dans cette si chouette mairie, et je revois ma mère paniquée au sommet des marches à 1 minute de la cérémonie "Ton père ? où est passé ton père? il a disparu et le maire va commencer !". Mon père avait été garer la voiture et s'était perdu dans le dédalle des rues jusqu'à ce qu'une vieille dame ne le remette sur le bon chein....

Fauvette a dit…

Ah oui c'est dommage de ne pas avoir pu faire une plus longue halte.
Je te sens pleine de regrets...

Beo a dit…

Ah, juste l'architecture est chargée d'Histoire et tellement jolie!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Jipes, si tu savais le week end que nous avons passé ;) - fouiller une cave remplie de souvenirs, démonter et porter des meubles, stresser pour avoir la camionnette. J'aurais eu beaucoup de mal à te voir. Ce sera pour une autre fois, et du coup je serais ravie d'avoir une raison pour revenir à Mulhouse. Tu habites donc dans le centre ?

Lanfeust55, mes premiers pas je les ai fait à Strasbourg qui est une bien plus belle ville (du moins à cette époque)

Lili, c'est pas vrai !!!! Mais c'est fou (et je ne dis pas cela ironiquement, non non, je suis toujours stupéfiée de réaliser que mes lecteurs ont des liens dans l'espace avec moi)

Fauvette, oui vraiment, j'ai eu un petit coup de blues, sans doute aussi parce que nous sommes entrain de fermer une porte...

Béo, il y a que depuis quelques années, Mulhouse change et change en nettement mieux que du temps de mon adolescence. Je trouve le centre ville très agréable et beau.

Jipes a dit…

Vraiment désolé je ne savais pas, je comprends, vider une maison pleine de souvenirs c'est un vrai crève coeur :o(

oui j'habite à 200m du Temple St Etienne tout près de la Place de la Concorde

Valérie de Haute Savoie a dit…

J'habitais pour ma part, rue des fleurs :) mais entre temps mes parents avaient déménagé et habitaient vers l'immeuble annulaire. Ne soit pas désolé, j'ai même vraiment pensé à toi, alors que je déambulais place St Etienne :)