lundi 14 septembre 2009

emballage

Presque toute une semaine à clopiner dans mes chères Mephisto adorées certes, confortables ô combien, mais si peu féminines !
Le fond de l'air se rafraichissant, j'ai profité d'un samedi ensoleillé pour partir à la recherche d'une paire moins rustique et malgré tout adaptée à mon nouvel handicap.

Adieu escarpins haut perchés, je découvre le plaisir de la ballerine. Voilà qui m'ouvre de nouveaux horizons !

8 commentaires:

C a dit…

ahahah!!! MDR, LOL. Ma mère en ballerines..

Valérie de Haute Savoie a dit…

Et je réalise que c'est très agréable !

006 a dit…

et bien moi je trouve tes Mephisto naturellement féminines :) Leur forme est bien celle de pieds de femme, et même si elles sont un peu usées, point n'est forcement besoin de pompons et de franfreluche pour être féminine non ?

Lili a dit…

C'est ravissant !!!!

Floh a dit…

Toutes mignonnes :)
Et pas trop légères pour les frimas qui s'installent?
Les miennes sont un chouilla plus fermées quand même ;)
Bonne journée!

Beo a dit…

J'adore les ballerines, par contre la semelle des tiennes est trop mince pour mon confort ;)

Donc; j'en conclus que ton orteil est encore douloureux?

mavie a dit…

Moi je les trouve très jolies ces balerines, féminines et discrètes.
J'aime bien aussi les méphistos...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Les Mephistos sont tout simplement un bonheur pour les pieds mais tout de même, pour aller au travail, ce n'est pas vraiment très joli, surtout que les miens ont déjà quelques heures de marche.
Les ballerines sont très trèèèèèès souples (et jolie :)) et malgré cela je ne peux pas dire que mon doigt de pied y soit heureux... Béo, j'en ai pour un bon mois à clopiner et j'avoue que là... j'enémar !