jeudi 21 mai 2009

dialogue mère-fils

Cet été tu vas travailler.
Ben nan, j'en ai pas envie.
C'est pas une question d'envie, tu vas travailler c'est tout !
Ben j'vois pas pourquoi ? J'ai pas besoin d'argent.
C'est pas une question de besoin d'argent, tu vas travailler, tous le monde travaille à dix huit ans en été.
Ah ben cool, j'vais travailler et le soir je rentrerai et j'irais direct au lit pour pouvoir travailler le lendemain, j'pourrai même pas jouer à WoW, super !
...
Un travail à mi-temps alors !
Si c'est pour que tu gagnes 400 euros, cela ne vaut pas la peine.
...
Il faut que tu te trouves un boulot.
QUOI ! Et en plus il faut que JE trouve le boulot ? Mais c'est comme si tu demandais à une souris où on doit mettre le piège à souris. "Euh excuse moi mais tu préfères dans du gruyère ou dans de l'emmenthal ?"
C'est quand même pas à MOI de chercher où je dois aller mourir non ?

Ceci est un tout petit extrait de notre dialogue que j'ai terminé pliée en deux de rire, hoquetant de le voir si drôle. Pour le boulot cet été c'est pas gagné !

18 commentaires:

le gang des souris a dit…

Bisous reconnaissante et fraternels à G !

sandrinexpat a dit…

Un permis de conduire à payer par exemple ? Pas de bras, pas de chocolat...

saperli a dit…

bouh, j'ai envie de te dire de le laisser tranquille ... C'est pas rigolot de bosser après une année scolaire ! Ou alors dans un truc qu'il adore mais ça ne se trouve plus maintenant...

Erin a dit…

Ah la la !!! Pas simple d'être mère !
Perso, j'ai encore quelqes années devant moi ...

J'aime toujours autant ta façon de raconter... c'est savoureux !

'tite question qui fâche... et le père il en dit quoi ?

Olivier de Montréal a dit…

Bah, je la comprends un peu, ta fille... ;)

le-gout-des-autres a dit…

A sa place j'aurais réagi comme lui.
Tu as essayé honteusement de le gruger: A 18 ans on ne te propose pas un boulot, mais un stage non rémunéré.
400 € pour un mi-temps...
Tu rêves !
C'est au mieux 180 € pour un plein temps, si lme stage est rémunéré.
Mais là il faut avoir au moins un doctorat. Avec le bac, tu regrdes ton boss gagner les sous et tu fais le boulot...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Olivier ;) il s'agit de mon fils... ma fille est royalement payée 100 euros par mois en travaillant à 110% à Washington :D
Lui il aurait la chance de trouver un truc à Genève donc bien payé.
Le goût des autres... 180 € :) là c'est si l'on fait des extras non ?

Mais G. a un charme à tomber, et il sait qu'il me manœuvre comme il veut... quoique... ce matin il est parti au lycée, après avoir en vain tenté de me soudoyer un pont qu'il trouvait mérité !

Sandrine, mes parents offrent à tous leurs petits enfants le permis !
Le Gang des souris, moi je vais aller cafter auprès de certains chats vivants juste à côté de vous !
Saperli arrrrrêêêête c'est ce que me dit une petite voix tout au fond de moi !

Erin, le père est en plus vieux le modèle de son fils... il est incapable d'élever la voix ou alors très très rarement et souvent à mauvais escient !

julio a dit…

Sa va être dure pour les vacances, normalement pour les vacances ont prend des jeunes, 4 ou 5 mais cette année sa vas être 1 ou 2, le salaire le smic plus une prime de3% du salaire, et les stagiaire il reçoive 500euros pour eu rien ma changé, nous sais des Bacs Pro ou des BTS en carrosserie industrielle et pour les bureaux aussi.
Bon chance !

LiliLajeunebergere a dit…

Ma fille a hâte de travailler pour avoir des sous... et s'acheter ce qu'elle veut (des vêtements surtout).
Mais bon, c'est une fille (d'où l'importance des vêtements) et elle n'a que 10 ans :-D on verra dans 8 ans...

Lancelot a dit…

J'ai envie de jouer mon "vieux combattant" (pour ne pas dire autre chose). Quand j'étais étudiant, je REVAIS de bosser l'été pour me faire des sous (de toute façon je n'en avais pas pour partir en vacances, alors autant utiliser mon temps concrètement). MAIS (et sur ce point je rejoins donc totalement G) c'était la croix et la bannière pour en trouver ! Même des trucs fatiguants et pas royalement payés ! Pour moi, CHERCHER un boulot d'été était mille fois plus crevant et rébarbatif que d'y travailler deux mois !
Bonne chance à G (ou plutôt à toi, pour le décider !) ;-)

Anne a dit…

En même temps, je le comprends. Et pas seulement par restes de rébellion et flemmasseries adolescentes attardées chez moi.

C'est vrai que cet esclavage volontaire et à peine payé me laisse parfois désespérée. Quoi, la vie, ça ne serait "que" ça, au moins huit heures pas jour + le trajet pour s'y rendre.

Pas très satisfaisant.

ddc a dit…

Quitte à être payé au lance-pierre pour 40h à se faire chier chaque semaine, pourquoi ne pas faire un mois de bénévolat ? C'est "travailler" aussi, non ? Sûrement moins dur à chercher/trouver, et peut-être plus motivant !

IsabelleDeLyon a dit…

J'ai fait comme lui au même âge, mes parents m'ont laissée profiter de mes vacances mais je n'avais pas de besoin particulier.
Par contre étudiante, j'ai fait plein de baby-sitting et de cours de soutien pour avoir plus d'argent de proche. Comme quoi il n'y a pas de meilleure motivation que le besoin.

Valérie de Haute Savoie a dit…

On m'a tellemen, tellement dit que je serais faible avec mon fils par la force des choses, que je me persuade qu'il me faut être stricte. Mais ce bougre a tant de charme.
Et puis sa soeur travaillait dès seize ans tous les étés alors !

jipes a dit…

Franchement je le comprends il n'a pas de pression alors pourquoi aller se fatiguer pour recevoir un salaire méprisable et une considération absente ? Mon fils qui est en BTS en alternance vient de se faire licencier par son patron pour manque de rentabilité alors qu'il vient de leur finir trois sites web qu'il ne payeront même pas :o( Après ca franchement je ne vois pas ou on peut trouver l'envie d'aller bosser

Valérie de Haute Savoie a dit…

Jipes, ils ont dû prendre le fameux prétexte de la crise non ? Il a retrouvé un autre poste pour pouvoir finir son BTS ? Je trouve cela aussi très écœurant !

jipes a dit…

IL a un entretien jeudi je croise les doigts. La période est quand même assez noire...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Jipes, je croiserai les doigts avec toi demain pendant mes états des lieux :)