mercredi 22 avril 2009

le sport sans effort !

Il y a d'un côté les courageux qui suent sang et eau pour le plaisir, et il y a ceux qui sirotent tranquillement un cocalaït (ne pas trop grossir quand même).

Les courageux courent durant quarante neuf kilomètres(*), les siroteurs se lèvent à leur passage, et crient de toutes leurs forces pour les encourager !

Il y a des siroteurs qui ont trouvé comment faire du sport sans trop trop se fatiguer... ils choisissent un kilomètre, ils versent une contribution histoire de se déculpabiliser de siroter sans effort, et VAS'Y PABLO !

Bon moi je me lèverai au Km 28 (27-28) : 11h43-12h23. Casa de Campo (Paseo de los Plátanos, Paseo de los Castaños).! Santé !

(*) Voilà bien la preuve de ma nullité pour ce qui concerne le marathon (et pourtant je suis, assidument, le blog de Pablo !)... j'hésite... vais-je avoir le courage de lire le "courir pour les nuls" tout en sirotant un soda ?.
42
km Valérie pas 49 !

7 commentaires:

samantdi a dit…

Dimanche, on encourage Pablo depuis la terrasse en faisant une chorégraphie :-)

Tu mettras des escarpins à talons ? ça sera super !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Yes ! on pompomgirl à mort en levant la jambe... mais pas trop haut la jambe quand même, il serait tout à fait regrettable de se froisser un muscle ;)

la bacchante a dit…

Heureusement que tu ne t'es pas inscrite pour le 49ème!!!

jipes a dit…

C'est raide de courir dès que j'aurais récupéré suffisamment je vais m'y remettre (du poids a perdre encore et encore !) mais j'admire ceux qui le font avec régularité ;o)

CEci dit ca se secrète des endorphines donc ils sont en fait accros :o) Moi c'est au chocolat que je suis accro LOL

PabloNSN a dit…

D'abord, ce n'est que quarante-deux kilomètres, et non pas quarante-neuf !! (je n'y arriverais peut-être pas !).

Ensuite, merci pour la choréographie à toutes les deux, j'apprécie ! ;-)

Et c'est vrai que ça secrète des endorphines, comme le dit Jipes, mais c'est seulement au bout d'une heure que ça commence ! Et au bout de 30 kilomètres le cerveau risque de rester sans sucre et là, pas d'endorphines qui viennent au secours, on bloque !

Et finalement, merci, merci beaucoup, Valérie, pour avoir relayé cette initiative !!

Fauvette a dit…

Santé Valérie !

Otir a dit…

C'est que je ne sais plus où donner de la tête moi avec tous ces billets formidables d'enthousiasme, et de générosité !

A défaut de courir avec les jambes, c'est un chapeau de rechange qu'il va me falloir :-)

Merci Valérie de Haute Savoie, merci Pablo, le chaud au coeur qui m'inonde en ce moment est tellement le bienvenu !

Merci à tous !