jeudi 26 février 2009

visite


J'hésite, j'hésite dit-elle accoudée à la rambarde du balcon. L'appartement est superbe c'est vrai, les volumes, les murs blancs, ce séjour immense, la cuisine... cette salle de bain si raffinée... et puis cette vue ! Ah j'hésite, vraiment. C'est le premier qui me plaît tant...

Mais voyez-vous, la petite a tellement l'habitude de sortir seule. Se sentir enfermée, je ne sais pas si elle supportera. Le gros, lui, ce ne sera pas un problème, il s'acclimatera, mais la petite... pffff... elle va passer son temps à miauler !
Et ça... je ne sais pas si je supporterai !

11 commentaires:

Anthom a dit…

il y a des baffes qui se perdent! (oui, je sais, j'ai l'humeur agressive ce matin...)

isa a dit…

A ce point... c'est possible ?

PabloNSN a dit…

Moi, je comprends ses hésitations... Si on vit avec des gosses, il faut tenir compte de ses besoins, c'est sûr ! Mais ne pourrait-elle pas envisager une négotiation avec le syndic à propos d'une... chatière ? ;-)

Anonyme a dit…

Bien sur que c'est possible
Quand vous avez des animaux, vous connaissez leur caractère et savez si l'adaptation sera ou non difficile
Et en ce qui me concerne, cela pourrait aussi me faire hésiter voire meme renoncer à un appartement sans sortie possible.
Car si son chat à l'habitude de se ballader dehors il ne va pas être heureux.
Et oui cela peut surprendre, faire sourire ou énerver, ce n'est rien en comparaison avec la misère humaine certes, mais finalement la femme a plus le sens de la responsabilité qu'autre chose.

PabloNSN a dit…

(enfin, de leurs besoins, mais je pensais surtout à ceux de la petite...)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Oh cette personne était charmante, et je trouvais cela plutôt attendrissant :)
Ceux qui ont un chat bavard savent combien cela peut être saoulant de l'entendre miauler et se plaindre.
Pour moi cela a été l'occasion de prendre le soleil, face aux Alpes, un petit moment de douceur...

ddc a dit…

Anthom> ?? Plutôt que de la laisser se perde, tu peux me la donner si tu veux ;-p Car moi aussi je fixe certains critères pour mes logements en fonction des animaux dont j'ai pris la responsabilité.

Dr. CaSo a dit…

Ben j'ai payé mon appartement au moins $30 000 de plus (au moins!) et j'habite super loin de mon boulot tout simplement parce que j'avais besoin d'un balcon pour un de mes chats... parce qu'elle était malheureuse dans mes appartements précédents et qu'effectivement, l'entendre miauler à longueur de journée c'était non seulement chiant mais en plus très triste. Et ça en vallait la peine!

samantdi a dit…

Comme Pablo, je fais le lien avec le billet de Fauvetta :-)

Moi qui suis aussi une grande amie des chats (traduction pour Anthom : une mémère à chats et je m'en vante!) je trouve que cette dame a bien raison de prendre en compte la vie quotidienne de ses animaux familiers. Si tout le monde en faisait autant, on verrait moins de gros chiens en appartements !

Beo a dit…

Hihihihi! Tu me fais penser à mon mari qui réponds à un sondage ce soir, avec un calme olympien.... surtout qu'on lui demandait d'évaluer différentes caisses maladies et autres services en sortant largement de ce qu'un simple couple peut avoir déjà évalué par expérience...

Combien de fois je l'ai entendu dire: je ne peux pas vous dire pour les services que je ne connais pas...

Mais au moment venu d'évaluer notre ménage... Loukoum était intégré d'office: on est 3!

Et pendant que je rédige ce commentaire: Loukoum est en grande conversation avec l'univers... au balcon!

Fauvette a dit…

C'est amusant,
mais je la comprends, elle a la responsabilité de ses animaux et de leur bien-être.
C'est tellement triste un animal enfermé dans un appartement ! J'ai du mal à le concevoir d'ailleurs. Pour moi les animaux domestiques c'étaient dans un jardin, au grand air. Pas dépendant de la famille d'accueil.
(Je n'ai pas de chat ou de chien, les contraintes que cela implique sont trop importantes !).