mercredi 4 février 2009

hypochondrie

Tout en lisant les blogs mis à jour, je me passe l'épilateur sur les jambes (optimiser chaque instant, telle est une des mes devises). De temps en temps je jette un œil pour vérifier si le débroussaillage se fait correctement et là, stupeur, mes mollets sont constellés de petites taches rouges, des petites marques très rapprochées, localisées. Qu'est ce donc encore ? Jésus-marie-joseph-sainte eugénie et tous les anges !
Cela ne suffisait pas que je sois victime d'un dégât des eaux, d'un lave-vaisselle qui refuse obstinément de se fermer et par là même de se mettre en route m'obligeant à faire ma vaisselle, d'un malaise cardiaque particulièrement douloureux il y a à peine trois jours (mais la perspective de passer la nuit aux urgences ayant très nettement freiné mon enthousiasme j'avais préféré survivre sans assistance) me voilà couverte de pétéchies !
Stopper l'épilateur, se pencher doctement sur mon épiderme pour établir un diagnostic juste et précis. Lunette, lumière...

ouiiiiiiiiiiiiii ! Bien sûûûûûrrrrrr !

Il semblerait que nous soyons en présence de marques ...................... d'affection !

Celles d'une petite chatte noire, allongée sur mes jambes négligemment posées sur le bureau, qui manifeste sa gratitude pour mes caresses légères, et pédale doucement, marquant de ses griffes acérées, mes mollets confortables.


Edit du 5 février pour rassurer mes lecteurs ! Je suis excessive, excessive dans ma façon de parler (fort) mes coups de cœur (intenses) mes angoisses (folles) mais j'en suis consciente et me moque souvent de mes excès. Le soir où j'ai eu cette douleur intense, j'en savais au fond de moi le pourquoi et je sais aussi exactement quels sont les symptômes nécessitant une prise en charge rapide. Pas de danger donc, il s'agissait bien des effets de plusieurs stress un peu trop rapprochés. C'est bien pourquoi j'ai mis en titre ce dont je souffre parfois réellement !
Et je vous remercie tous de vos messages attentionnés qui, une fois de plus, me touchent infiniment !

19 commentaires:

saperli a dit…

moi j'appelle ça tricoter des pattes, et le premier qui ose me faire ça vire très rapidement, non mais on va pas se laisser martyriser par des bêtes tout de même...

Dr. CaSo a dit…

Huhuh, moi j'appelle ça pétrir :) Heureusement, je coupe les griffes de mes coquines donc mes mollets ne souffrent pas trop ;)

Malaise cardiaque??? Tout va bien???

C a dit…

c'est quoi cette histoire de crise cardiaque? tu vas voir un médecin vite fait oui!!

darcy a dit…

Tu rigoles non, un malaise cardiaque et pas d'urgence?
C'est vraiment inconscient de ta part, excuse moi de te dire cela.
Mon père nous a quitté le 10 juillet 2006 en 1 heure...
Franchement, Valérie, il ne faut pas rigoler avec cela.
Tu te rends compte ?

Valérie de Haute Savoie a dit…

Le titre du billet devait normalement rassurer sur ma santé réelle... avec le recul je peux sans me tromper (puisque d'une part je suis encore là et d'autre part je me suis renseignée le lendemain) dire que cette douleur était plutôt le résultat de plusieurs gros coups de stress. Oui oui C. j'irais chez le médecin.

laluciole a dit…

malaise cardiaque ?


sinon t'épiler les jambes en lisant les blogs, total respect;-)

Valérie de Haute Savoie a dit…

La luciole :) merci !

Tili a dit…

Attention à ta santé Valérie !
Je compte bien faire ta connaissance dans quelques temps !
Et le chat, chez moi quand il fait ça je commence par l'en empêcher gentiment et s'il se fâche il gagne direct le droit d'aller voir dehors si j'y suis non mais !
;-)

Anne a dit…

Suis plus inquiète du malaise que des marques rouges, quand même.

Prends soin de toi.

dieudeschats a dit…

Ici on appelle ça "patouner" :)

C'est quoi ces coups de stress ? C'est sûrement pas le lave-vaisselle...!

darcy a dit…

Je dirai comme Anne, prend soin de toi, nous n'avons qu'une vie et parfois on l'oublie trop facilement.
++

Jipes a dit…

Dur, dur le stress attention quand même (moi ca m'a pourri l'oesophage) faut apprendre a s'en foutre un peu ;o) Sinon c'est Chamade qui te fait des misères faut la mettre un peu au pas ;o)

Katy a dit…

Le stress...
La belle affaire, mais je comprends ! Tes douleurs j'ai connu ça en métropole. Que de questionnements. Et oui, les responsabilités vont au delà du foyer et vu que tu prends ton job à coeur...
Mais je dirais que nous sommes tous plus ou moins hypocondriaques !

Saturnas a dit…

Fais attention que le chat ne te patoune pas (expression de DDC) pendant que tu fais tourner ta machine... Épiler un chat pas accident c'est se mettre soi-même en grand danger !

brol a dit…

T'as pas honte de tenter de raser gratis une ptite chatoune ? Hmmm ?

Fay a dit…

Coucou Valérie, je venais prendre de tes nouvelles, ton édit me rassure...
C'est vrai que ton titre était normalement évocateur mais ...

Fauvette a dit…

Hypochodriaque oui, mais tu as tellement d'humour !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Fauvette... merci de me trouver cette qualité :)

Lancelot a dit…

Bon, maintenant que le SAMU a été annulé, et que j'arrive trop tard pour m'nquiéter, ^puisque tu as déjà rassuré tout le monde :
Valérie en train de s'épiler les jambes, avec son chat à ses pieds : on n'aurait pas droit à une photo ? Ce serait follement glamour...
(et puis, pas la peine de la prendre haute définition, comme pour l'investiture d'Obama, je te promets de ne pas zoomer sur les petites taches roses disgrâcieuses...)