mardi 11 novembre 2008

Peut mieux faire !









Leçon n°1 (que je respecterai dorénavant ) : Ne jamais goûter un Kougelhopf qui sort du four. C'est pâteux et totalement indigeste.

Leçon n°2 : Toujours des raisins de Malaga et pas de smyrne. Il n'y avait pas de Malaga, j'étais pressée de faire mon premier essai et c'est regrettable !

Leçon n°3 : Trop de beurre transforme le Kougelhopf en brioche. La prochaine fois j'en réduirai la quantité (penser à demander à mon grand frère sa recette ancestrale).

Leçon n°4 : Laisser la pâte lever un peu plus longtemps pour la rendre plus aérée. Là elle est bien trop dense et a perdu son caractère particulier.

Leçon n°5 : Éviter le sucre glace parfumé à la vanille. Cela n'ajoute rien, bien au contraire.

Leçon n°6 : Lorsque l'on tombe de cheval, toujours remonter en selle le plus vite possible...
Mais je ne donnerai ma recette que lorsque j'en serai tout à fait satisfaite !

19 commentaires:

Fay a dit…

Ok on patiente pour la recette ! Les photos mettent déjà l'eau à la bouche ...

Anonyme a dit…

Le moule est super joli, je suis sûre qu'il te fera le plus moëlleux des kougloffs (ouh la c'est difficile à écrire!)

samantdi

Beo a dit…

Pourtant à le voir sur les photos: il est superbe!!! Le moule aussi :)

Mais à voir ta liste de leçons... je vois ce qui t'agace. Le prochain sera le bon!

meerkat a dit…

Mmmmhhhh j'adore tout ce qui ressemble à de la brioche. Et encore plus le genre quatre quart, le summum étant le biscuit de Savoie (que je ne sais pas le faire, enfin je ne cherche pas non plus).
Il a l'air très bon ce gâteau.
Bon courage pour la reprise.

Marcus a dit…

Oui je trouve aussi que le moule est très joli.
Et le résultat visuel n'est pas mal non plus. Quelques réglages à trouver mais quoi de plus normal pour tendre un jour prochain vers la perfection.
Tu fais des Saint-Genix de temps en temps ?

@ Meerkaat : Ma fille cadette est la reine du gâteau de Savoie. Ça ne s'explique pas sauf à considérer que pour la même recette, le tour de main compte également.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Le kougelhopf a fini dans le ventre des collègues de JP qui l'ont trouvé très bon.Cela m'évite un kilo supplémentaire et me donne l'excuse de pouvoir faire un nouveau test. Marcus tu me donnes une idée, le mélange de Savoie et d'Alsace en mettant des pralines à la place des amandes :D

Olivier Autissier a dit…

Oh, mais tu as choisi un moule dans la plus pure tradition :)
Ma mère le faisait bon. Une fois, une seule fois :(

Dr. CaSo a dit…

Ouah, superbe!!! Bravo!! Et si tu n'es pas satisfaite des résultats, je suis sûre que tes lecteurs accepteraient de goûter à tes essais, "juste pour vérifier" ;)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Meerkat, moi aussi je raffole de la brioche, mais là ce que je recherche c'est l'exacte consistance du fameux kouglouf (oui dans le haut Rhin cela se termine avec un ouf - à moins que cela soit dans le Bas-Rhin ? Ah personne ne dira la difficulté de s'y retrouver lorsque l'on sort d'une famille issue du Bas et du Haut :D)
Tout de même Dr CaSo, il était tout à fait mangeable, mais loin de ce que j'espère réussir.
Pour le moule Olivier, j'avais envie de celui orné de coeur, hélas en rupture de stock - et je l'ai dit j'étais pressée.
Mais sur internet on trouve de vrais moules de toutes sortes de décoration (une par village on dirait)

Jipes a dit…

j'aime beaucoup les kougelhopf mais surtout ceux au lard ;o)

Ceci dit le tien avait l'air esthétiquement proche de la perfection en tous cas :o)

Lancelot a dit…

Questions techniques :

1) Pourquoi des raisins de Malaga et pas de Smyrne ?
2) Où (dans quel coin de la maison) as-tu mis la pâte pour la faire lever ?
3) Est-ce que tu as fait lever deux fois (avant, et après avoir mis la pâte dans les moules) ?

Il a l'air très bon, et il ressemble beaucoup, visuellement, à celui de ma mère, mais j'aurais voulu pouvoir effectuer une comparaison GUSTATIVE...!

dieudeschats a dit…

Comment, et personne ne parle de l'incroyaaaable et manifeste manque de raisins ? :-))

Valérie de Haute Savoie a dit…

DDC, JP déteste les raisins secs d'où la division par deux de la quantité de raisin adéquate.
Ipes, ce qui me dérange dans les trucs au lard, c'est qu'une fois froid le lard fige.Lancelot, les raisins de Malaga sont beaucoup plus gros, croquent sous la dent et sont les raisins préconisés pour cette spécialité. On trouvera bien un moyen de gouter nos recettes respectives non ?

Beo a dit…

Sauf erreur, il me semble que par ici on trouve que des raisins Sultanas...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Les sultanas sont blonds et mous :) encore moins adaptés que les smyrne qui sont noirs. Mais franchement rien n'est meilleur pour le Kougelhopf que les Malagas qui ont presque un cm de longueur, sont très sombres et bien en chair :)

darcy a dit…

Ma belle mère nous fait souvent en cadeau pour le dimanche matin un Kougelhopf (Gouglouf)
Ce que c'est bon !!!!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Darcy tu dis Gouglouf :)
Lancelot, j'ai oublié de répondre à la question sur la levée. Oui il faut de toute façon faire lever deux fois le kougelhopf comme le pain au levain d'ailleurs. Pour la faire lever le plus simple est près d'un radiateur.

Pablo*NSN a dit…

"de Malaga sont beaucoup plus gros, croquent sous la dent"

"les Malagas (...) sont très sombres et bien en chair :)"

Ces affirmations me font penser à Antonio Banderas ;-) (qui est de Málaga comme tes raisins secs)

Anonyme a dit…

Je découvre ton blog ce jour et rien qu'à la vue de ton moule à kougloffs... La prochaine fois que tu vas en Alsace, fais un crochet dans le Bas Rhin, à Soufflenheim, que je viens de quitter (temporairement)?! C'est le pays de la céramique. Tu ne seras pas déçue !
A moins que ne connaisses déjà...