dimanche 9 novembre 2008

de tout de rien

J'ai quatre jours devant moi ! Enfin là, il ne m'en reste déjà plus que deux et demi ,mais bon dieu que cela fait du bien.

Hier, debout à quatre heures et demi pour conduire C. à l'aéroport en partance pour Amsterdam, j'ai beau eu me remettre au lit, j'ai passé la journée au radar. Deux heures chez le coiffeur, trois heures dans les magasins pour refaire un peu le plein, j'ai traversé rapidement le "Marché de Noël" de Botanic sans que cela ne réveille une quelconque nostalgie. Rien, même les chants de Noël ont glissé sur moi sans prise. Je suis vaccinée hélas ! Trop tôt, trop de fêtes commerciales ont tué ce qui restait de magie.

Le soir, au lit dès vingt deux heures, et ce matin le réveil sonne pour le FK. Je me lève, la porte de la chambre de G. est fermée et une vague lueur me dit qu'il est encore scotché à son ordinateur. Il joue à WoW depuis la veille midi. J'ouvre la porte et chuchote "Tu exagères non ? Six heures et tu n'es pas couché !" Il proteste "Il n'est pas six heures" Zut j'ai oublié de changer l'heure du réveil. J'en profite pour faire un tour aux toilettes... Quatre heures trente, tout de même il pourrait se coucher. Je le lui demande, ce qu'il fait sagement.

Plus tard je rattrape mon retard sur la lecture des blogs. Chez Meerkat j'ai le coeur retourné en lisant les conditions de vie des cochons de "batterie", j'ai beau le savoir, le relire me donne envie de pleurer. Je suis le lien menant à Dieu des Chats, tout cela est si triste.

A midi nous nous interrogeons sur la signification du titre du dernier James Bond. Grâce à Bon pour ton poil (merci internet) nous avons la réponse. Comment faisait-on avant pour avoir si vite réponse aux grandes questions existentielles ?

Hier en sortant vers quatorze heures, j'ai suivi des yeux un long moment deux ULM survolés par deux petits avions qui semblaient s'amuser à croiser leurs routes. Le soir je lis que deux petits avions s'étaient percutés au-dessus d'Arthaz. Etaient-ce les mêmes ?

La semaine prochaine j'irai faire mes premiers Etat des lieux, accompagnée par mon nouveau collègue. Je suis bien en Gérance, même si pour l'instant je ne fais pas grand chose d'autre que rattraper le retard. Mais mes deux collègues sont toujours d'humeur égale, agréables et compréhensifs. Je retrouve un rythme un peu moins soutenu. Les deux dernières semaines au syndic étaient intenses. Mon gestionnaire voulait que soient envoyées les convocations des grosses AG avant que ne revienne son assistante officielle. Il fallait en même temps envoyer les PV de celles qui avaient été faites et laisser le poste le plus à jour possible. J'ai suffisamment d'heures supplémentaires pour non seulement profiter des ponts mais également chômer le 24 décembre sans rogner mon salaire.
Je mesure d'autant plus ma chance que je viens d'apprendre que ma belle-sœur est virée de sa boîte sans ménagement. A cinquante cinq ans elle n'a pas grand espoir de retrouver une place, encore moins de retrouver un poste aussi intéressant que celui qu'elle tenait depuis une trentaine d'année. Dur pour elle qui vivait 24h/24h pour cette entreprise.

Une dernière chose.... Lancelot, j'ai rapporté d'Alsace un vrai moule à Kougelhopf ! Maintenant il ne me reste plus qu'à m'y mettre !



10 commentaires:

Oxygène a dit…

Moi aussi le billet de Meerkat m'a tordu les tripes...

Marcus a dit…

Kougelhopf !

Je reviendrai voir quand tu en auras fait un. Avec photo STP. ;o)

Fay a dit…

Oui, s'il te plait ; photo de chaque étape du Kougelhopf....
:)

Jipes a dit…

Si je comprends bien je t'ai encore loupé lors de ton passage chez nous ;o)

laluciole a dit…

du coup je suis allée lire le Dauphiné et comme à chaque fois je l'ai amèrement regretté (cf. commentaires des lecteurs)

Bon week end Valérie !

Valérie de Haute Savoie a dit…

La luciole, ne jamais lire les commentaires de ce genre de site :D
Jipes, j'ai fait un aller retour express où j'ai principalement fait du ménage :D
Marcus et Fay, il ne me manque plus que les amandes et je m'y mets :)
Oxygène, ce genre de billet est pourtant drôlement nécessaire pour ne pas oublier.

Fauvette a dit…

C'est bien d'avoir un peu de temps à soi hein ? Grrrr je travaille demain...
J'espère voir des photos de ton futur kougelhof, en attendant de le goûter un jour en vrai sait-on jamais !

Saperli a dit…

ah, avec ton kougelhopf, tu me fais penser que j'ai oublié de faire du pain ce soir... J'en faisais il y une vingtaine d'années, j'ai encore le moule et je ne savais pas qu'il y en avait des faux.

Lancelot a dit…

Ah mais tu vas le faire sans moi alors le kouglof ????? (oui je sais, c'est pas la bonne orthographe mais je simplifie...) Pas cool !

Au fait ça ne t'arrive jamais de passer par Montpellier, quelquefois...? Le cas échéant, ne t'embête pas pour le moule : même si je n'en ai pas à la maison, ma Maman peut m'en prêter !

Quant à tous les autres qui réclammez : tut tut ! Le kouglof, c'est notre histoire d'amour, à Valérie et moi. J'ai l'exclusivité !

laluciole a dit…

Vive les aqueducs : juste pour dire que je t'ai taggée ...