vendredi 12 septembre 2008

Il faudrait

Il faudrait que je me fasse couler un bain dans lequel j'aurai versé l'huile et les perles de bain offertes par mon voisin, que je n'oublie pas mes lunettes, que je prenne mon Canard enchaîné et le nouveau quotidien de Siné et qu'enfin je prenne le temps de les lire. La semaine vient à peine de démarrer que déjà nous en sommes à vendredi. Depuis mon entrée dans l'agence, le temps file sans arrêt, "jour-nuit", nous entrons dans l'automne... il va falloir bientôt remettre les pneus neige !
Reprendre le temps, je me dis chaque matin qu'aujourd'hui je me donnerai un peu de temps pour autre chose que l'habitude, et le soir en éteignant la lumière je me promets que demain...
Il m'a fallu presque la semaine pour enfin écrire à ma belle-soeur chérie combien la mort de sa maman m'a fait de la peine pour elle.
Les rares billets que j'écris sur mon blog me laisse un goût de trop vite, trop banal et pourtant je continue ce rare petit dérapage de mes obligations récurrentes.
La semaine prochaine je prépare trois AG l'une derrière l'autre, mais j'aimerais aussi tant vivre un peu plus.

11 commentaires:

Olivier Autissier a dit…

C'est ainsi la vie parfois, Valérie. Ton changement de rythme a été "brutal", peut-être en paies-tu les effets aujourd'hui. Et le changement de temps n'arrange rien à l'affaire. Essaie de t'offrir ce bain et ses accessoires.
Fermer la porte de la cuisine et de la buanderie. Faire livrer des pizzas pour une fois...

Folavoine a dit…

Olivier m'a devancé... Je pensais moi aussi à ton changement de rythme. Nobody's perfect, tu le sais bien et wonder woman n'existe pas ! De mon côté, dans les moments comme ça, je laisse de côté mes légumes de maraîcher (à éplucher et préparer), mes tartes maison et gâteaux pour les encas des grands ados et je fais dans le coquillettes/jambon, haricots Picard micro-ondés et barres de quatre-quart, etc... le temps de décompresser. Le canard lu dans le bain tout en sirotant un apéro, pas mal non pour se remettre les idées en place ? Bon courage !

Jipes a dit…

Ben c'est logique je te rassure on en est tous là je crois le ssemaines filent à toute allure et laisse la désagréable impression que l'on a "rien fait" ! Ceci dit si on y regarde bien on s'apercoit que l'on accomplit des petits miracles toutes les semaines Alors apprécions nos instants de détente encore plus ;o)

Madeleine a dit…

Exactement pareil et je n'ai pas de recette à apporter :(

LiliLajeunebergere a dit…

J'espère que ce week-end, tu auras le temps de faire mille choses, et aussi de te reposer
Des bises

Fauvette a dit…

Ah oui, je connais cette sensation du temps qui te file entre les doigts !
J'espère que tu continueras à nous écrire tes petits billets sympas, que tu trouveras toujours un petit moment pour ton p'tit blog !
Bon week-end Valérie, des bises amicales !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ce qui me manque, et je ne crois pas que cela soit dû tout à fait à mon emploi du temps, c'est l'absence de créativité, l'absence de culture, l'absence de ce qui fait que nous sommes autre chose que juste des êtres travaillant pour pouvoir manger, s'habiller, et se loger.
Une sorte de "flemme intellectuelle" dont je suis responsable.
Je perds souvent du temps et le temps file...

Oxygène a dit…

Valérie, tu es une veinarde qui s'ignore. Je n'ai pas trouvé Siné hebdo dans cette île perdue et je crois bien que je ne le trouverai jamais. Quels regrets !

Beo a dit…

J'espère que tu as passé un bon week end malgré le revirement radical de la météo!!!

Hélas les pneus neige sont peut-être plus près qu'on ne le croit, arf...

On est dimanche soir et je file justement dans un bon bain chaud avec mon humoriste préféré en fond sonore et quelques bougies, pour me faire un peu oublier qu'il faut aller au lit assez tôt... que demain c'est lundi....

sandrinexpat a dit…

Et oui, en étant encore dans la région je me dis que tu as raison et que les pneus neige ne sont pas loin. Mais ma voiture sera vendue avant. Premier stratus aussi ce matin...Plein de premières fois de l'année, qui concordent avec mes dernières fois dans notre belle région...

Lancelot a dit…

"Il va falloir bientot mettre les pneus neige" une phrase qui, placée dans le quotidien revenant chaque année, me laisse tout rêveur... Je n'ai jamais eu à me dire ça, moi... Mais bien sûr, je n'habite pas en Haute Savoie...

Ici, c'est "il va falloir bientôt rebâcher la piscine"...

Si éloignés et si proches à la fois.... Une sensation qui nous saute parfois à l'esprit, comme ce que je viens d'éprouver en lisant ta note.