vendredi 29 août 2008

la misère

Rapide petit baiser à la concierge, je saute les marches et d'un pas leste, je suis en retard, file vers la voiture. Sur le trottoir un couple âgé marche lentement, l'homme traîne derrière lui un charriot à roulette rempli de prospectus, la femme tient serré contre elle des plaquettes publicitaires.
Un petit clic, les loquets se soulèvent, j'ouvre la portière prestement et tout en m'asseyant jette un coup d'oeil sur ce couple. Ils ont l'air digne, la femme me fait un sourire doux.
Je pense "Mon dieu ! ces pauvres gens doivent distribuer des prospectus pour améliorer leurs revenus" mon coeur se serre, dire que je râle lorsque j'ouvre ma boîte aux lettres et qu'elle déborde de pubs criardes, que je refuse de répondre à leur coup de sonnette lorsqu'ils tentent d'accéder à l'entrée. J'ai honte de pester alors qu'il ne leur reste souvent que cela pour survivre. Défile devant moi la misère du monde, le soleil me semble moins vif, je démarre, mal à l'aise de cette chance que j'ai d'avoir un boulot, de gagner ma vie en m'amusant, d'être heureuse et râleuse.
Je suis en retard, coup d'oeil dans le rétroviseur, pas de voiture, vite un demi-tour et avant de m'élancer , jette encore un regard sur le couple qui maintenant est de dos.

Bien visible, une petite pancarte surmonte le chariot, "Jésus est vivant"

D'un coup je réalise que ces adorables petits vieux sont des prêcheurs des saints des derniers jours, des adventistes qui vont aller faire de la retape sur le marché. Les prospectus, des niaiseries sans nom, qu'ils vont, d'un air sirupeux, tendre aux âmes perdues.

Quel cinéma je me fais parfois !

9 commentaires:

Marcus a dit…

Derrière les apparences, il y a d'autres apparences, pas nécessairement la vérité.

Fay a dit…

il m'est arrivé exactement la même chose !
Être remplie de compassion pour m'apercevoir que c'était des témoins de jéomachin...

darcy a dit…

c'est vrai que l'on y pense pas souvent que les gens qui livrent les prospectus c'est souvent la misère qui les portent.
nous c'est la poste qui nous livre toute cette satanée publicité qui finit dans la bac à papier.

Dr. CaSo a dit…

Attention, les saints des derniers jours et les Adventistes ne sont pas la même chose ;)

Lancelot a dit…

Tordu de rire...

Et, après tout, pourquoi est-ce que ces pOvres Témoins de Jéhovah si chiants ne mériteraient-ils pas notre compassion, au même titre que les malheureux qui distribuent des prospectus de pub pour survivre...? Ils s'occupent de sauver nos âmes pécheresses du bûcher, c'est un but tout à fait louable, NON ? Altruiste ! Généreux ! Désintéressé !

Tu me déçois Val, tu me déçois...
;-))

Valérie de Haute Savoie a dit…

Dr CaSo tu es sûre que ce ne sont pas les mêmes ? Ici alors nous sommes vernis parce qu'en plus nous avons les témoins de jéjé.
Lancelot :D je te déçois ? La prochaine fois je leur achète une de leurs plaquettes et je te l'offrirai !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Darcy, ici ce sont des couples qui les distribuent, des couples qui en ont vraiment besoin pour finir le mois.

Jipes a dit…

Ca prouve juste que tu es attentive aux autres et c'est tout à ton honneur je trouve...

Amaury Charvy a dit…

Vous devriez vous réjouir qu'il reste dans ce bas, très bas monde, des bénévoles prêts à braver la chaleur gehennale, le froid ténébreux, la pluie diluvienne et la neige pas biblique pour dispenser aux pécheurs que nous sommes tous la parole divine.
Dieu Maurice vous garde.