jeudi 29 mai 2008

en passant

Au moins j'ai pensé aux impôts, et même avec une incroyable avance, je suis allée déposer l'enveloppe hier soir en rentrant du bureau. Par contre je prends un retard fou dans ma lecture des blogs. J'essaye de suivre, mais certains billets demandent plus qu'un survolage, j'aime lire, vraiment lire. Alors souvent je survole et me mets de côté ces lectures pour le week end. Vivement qu'Engrenage, et Dr House se terminent pour que mes soirées soient plus longues.
J'ai beau me lever à cinq heures et demi, il m'est difficile pour l'instant de me trouver de longues plages tranquilles sans activités autres que ménagères et professionnelles.
Heureusement l'essentiel est sauvegardé, Chamade a ses crevettes à midi ; elle qui m'attend avec tant d'impatience et m'accueille avec une joie débordante matin et soir !
Lundi je change d'herbage, je n'ai pas réussi à savoir s'il serait possible après ma période intérim de garder les horaires établis. Apparemment, malgré les promesses de mon responsable, la direction y est totalement opposée. Aucun, des plus de deux cents employés, malgré de nombreuses demandes, n'a réussi à les faire plier. Je vais donc découvrir un nouveau domaine où une chose est sûre, je ne verrai pas le temps passer ! mais je serai dehors à dix sept heures.
Je suis assez frustrée de ne pouvoir parler de ce que je vie en ce moment, c'est un vrai sketch, je suis en plein film "la vérité si je mens", dommage !
Je pense que je reprendrai assez vite un rythme me redonnant de l'espace pour écrire et lire. Petite période d'adaptation, mais tout autour semble revivre de mon retour vers l'emploi, même ma concierge a retrouvé le sourire lorsque le matin je lui claque une grosse bise en partant !

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Quel plaisir que ces bonnes nouvelles ! Mais on aimerait en savoir plus sur le sketch permanent...
Une petite version romancée un jour ?
En tout cas, je me réjouis, vraiment.
Mel

Marcus a dit…

Bonjour Valérie,

Pour suivre l'activité des blogs, connais-tu Netvibes ?

Jipes a dit…

Pas simple de tout mener de front prends ton temps c'est déjà pas facile de reprendre un taf alors: tranquille :o) Ce qu'il y a de bien avec les blogs c'est que les notes restent là elles ne disparaissent pas ;o)

Béatrice a dit…

Quel rythme effectivement !!! la reprise de la vie dite active ne se fait pas sans un temps d'adaptation. Mais tout rentre vite dans l'ordre ensuite... surtout quand de bonnes choses se profilent à l'horizon.

Darcy a dit…

Cool, prendre son rythme c'est important
En tout cas, on peut s'apercevoir en fait que le travail, quand non en a , c'est presque un bonheur :)

Bizes

LiliLajeunebergere a dit…

prends ton temps, nous on est là, pas loin :-)

Moukmouk a dit…

Sûr qu'on est-là... mais le temps c'est une question de choix, de priorisation. Décide pour toi, c'est ce qui est important.

lancelot a dit…

Mais oui Val, fais ce que tu as à faire... prends tes marques, ne néglige pas ton nouvel univers professionnel. On esttous là, on t'attend, patiemment... L'essentiel c'est que tu ne disparaisses pas de notre univers sans crier gare... mais je sais que ce n'est pas ton genre ! bisous

Pablo a dit…

Une bise en passant !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ah la la je revis :D

Beo a dit…

J'accuse moi-même un certain retard dans ma lecture de blogs. D'autres priorités ne sont que normales, surtout avec le retour de la belle saison et question de plus d'heures au boulot aussi.

Je lis donc tes billets à rebours... je constate que tu travailles: yep alors!

Oh!91 a dit…

je découvre ton blog via Lancelot (c'est à dire, j'y ai lu tes commentaires, et j'ai découvert que tu avais une fille en Hongrie). J'ai moi même vécu 4 ans à Budapest, entre 1995 et 1999, une expérience inoubliable dans ma vie. Autrement, j'ai beaucoup à découvrir de toi dans ces pages, mais débordé tout comme toi, je vais remettre mes lectures à un peu plus tard, le temps d'avoir du temps, peut-être le week-end prochain. Bonne chance dans ton nouveau job !