dimanche 13 avril 2008

du drainage...

Il y a certains blogs où je laisse presque à chaque fois un petit mot. Juste comme le sourire que l'on adresse à un passant que l'on connait, lui dire que l'on est passé, que l'on a lu. D'autres sur lesquels je laisse rarement ou jamais de mots. Non pas qu'ils soient moins intéressants, sinon je n'irais pas, mais parce que j'y sens une certaine distance et que j'y viens presque en catimini, se faire la plus discrète possible pour ne pas attirer le regard. Rarement je prends position, Je n'aime pas polémiquer par écrit, je trouve qu'il est plus difficile de nuancer, les mots sont pris souvent au premier degré, manque toujours l'intonation et malgré les ponctuations, il reste toujours le risque d'être mal comprise. Un mot interprété de travers et puisqu'il s'agit de blogs et non d'un chat, rebondir instantanément est difficile voire impossible.

Mais depuis quelques temps je retrouve régulièrement le reproche fait aux blogueurs qui ne laissent justement qu'une trace. Cela ne serait fait que dans le but de draîner du trafic vers son propre blog. Alors ? Laisser un mot mais ne pas mettre en lien son blog ? Pourtant lorsque l'on me laisse des commentaires, j'aime, puisque j'ai le temps, suivre le lien et, de mon côté, ne pas mettre mon lien me semble justement un certain manque de transparence, de politesse.
D'autant plus que pour ce qui est de mon trafic, la stabilité de celui-ci fait que je ne m'en préoccupe plus. Maintenant que je sais ne pas être totalement isolée, fantomatique, il m'est assez égal d'augmenter ou non ce fameux trafic. Je n'ai jamais eu l'intention d'en retirer une quelconque contrepartie financière, et puis cela m'évite les fameux spams et trolls qui envahissent les blogs plus courus.

Je dis donc, qu'ici sur mon blog, vous pouvez me laisser tous les commentaires que vous voulez : un mot, une phrase, un smiley ou carrément une longue dissertation. Et si jamais vous ne le faisiez que dans le but d'augmenter vos stats eh bien, sincèrement, je m'en fiche.

Les relations humaines sont bien compliquées.

30 commentaires:

Dr. CaSo a dit…

Hehe, bien dit :) Je pense que ce qui est important c'est qu'on laisse un message parce qu'on a envie d'en laisser un. Par contre, j'ai souvent envie de laisser un message mais comme je ne sais pas quoi dire exactement, ou comment le dire, je ne dis rien... Ce qui est complètement idiot :)

En tous les cas, merci de tes passages et des messages chez moi qui me font toujours très plaisir!

Jathenais a dit…

Les seuls que je trouve agaçants, ce sont les laconiques "super blog, je suis sûr que tu aimeras le mien"... ceux là, je gage qu'ils n'ont pas pris le temps de faire autre chose que de chercher le bouton "laisser un commentaire"...

Quant à commenter systématiquement ou non... ma foi, j'ai depuis longtemps décidé de me laisser porter par l'inspiration du moment. Et mes humeurs, en gardant les mauvaises pour moi, inutile de faire du rentre-dedans simplement parce que ce jour là je suis mal lunée.

Je finirais par un remerciement puisque tu contribues à l'évolution à la hausse de mes stats grâce à tes participations à nos petits jeux photographiques. Je n'en fais pas une affaire d'état, mais ça fait du bien les jours où l'ego est un peu plus malmené qu'à l'accoutumée de voir les courbes grimper ;-)

Beo a dit…

Je dirais même plus: bien dit! Perso, j'y vais aussi selon mon humeur et le sujet.

Il me semble qu'on doit, soit se sentir concernés, soit en empathie pour mettre notre grain de sel dans les commentaires.

Anonyme a dit…

Tu vas rire, mais je n'ai jamais eut honte de laisser l'adresse de mon blogue, m^me si, comme toi, je passe souvent sur beaucoup d'entre eux sans laisser de mot. Si tu aime bien un blogue, il me semble normale aussi de signaler le tien, c'est comme cela que ce crée les petite communauté de blogeur ;-) Et puis nos blogue serait triste sans commentaire :-( Les seul commentaire que j'ai censuré, sont ceux qui, comme le dit Jath, sont purement à but publicitaire. Alors là, pas de quartiers, je sarcle ;-) Tu peux continuer à laisser des message chez moi,avec plaisir ;-)

Gilsoub a dit…

Oupsss du coup, j'oublie de signer et de laisser mon adresse ;-)
Je suis donc le fameux Anonyme!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ah oui les commentaires "super ton blog viens voir le mien" j'appelle ça un spam moi :D Et je retire aussi.

catherine a dit…

Oui j'ai aussi lu ce reproche sur un blog depuis je n'y laisse plus de trace. Dommage pour l'auteur mes commentaires n'étaient certainement pas très originaux ni très intelligents mais au moins ils étaient sincères.
Par contre moi j'aime bien aller voir ce que font ceux qui se donnent la peine de me laisser un petit mot.
Le trafic je suis comme toi je m'en fiche. Mon "cœur de cible" c'est ma famille et quelques amis et voisins.

Darcy a dit…

Yop valérie de haute savoie:
Je t'ai mis un com sur ton com que tu as laissée sur mon blog.
Ma répinse à ton com c'est celle-ci :

"Oui je bosse tous les jours entre mon taf salarié et mes piges en indépendant.
Je t'ai mis un com à ce sujet sur ton blog (pour être pigiste) faut voir avec le quotidien régional de ta région.
Ils cherchent généralement des correspondants locaux tous les canards régionaux.
Ca met du beurre dans les épinards tous les mois"

Bn

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ici il y a le Daubé en quotidien et le messager en hebdo. Alors je vais faire ce que tu me préconises, prendre contact et on verra, mais c'est sûr que si cela marchait ce serait super.

Oxygène a dit…

J'observe depuis plusieurs mois les stratégies de certains qui recherchent la notoriété. Du coup, je ne poste plus chez eux. En revanche, il y a des blogs sans prétention mais très authentiques que j'aime bien encourager par mes commentaires et puis il y a ceux qui me font rire et ceux qui me font pleurer.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Oui Oxygène, mais très souvent ils sont assez transparents dans leur stratégie. Si le blog reste intéressant cela ne change rien, mais certains chez qui j'allais quotidiennement ont perdu leur fraîcheur avec cette "course à l'audimat". Alors je les quitte et du coup j'ai plus de temps pour en découvrir d'autre. L'article de rue 89 relayé par Embruns est assez intéressant à ce sujet.

anita a dit…

Chère Valérie,
Si je laisse un commentaire chez toi, ce n'est absolument pas pour inciter tes lecteurs, que sais géniaux et plein d'humour, à venir voir mon blog, qui pourtant est super bien fait avec des tas de révélations sur ma vie privée, et parfois sur celle des autres, et ce bien que chaque clic chez moi fasse gagner de l'argent à une oeuvre humanitaire internationnalement reconnue.
Non, c'est uniquement par sympathie.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Anita je te remercie pour l'estime que tu as concernant mes visiteurs :) Et je vais de ce pas cliquer chez toi !

Fay a dit…

Coucou Valérie
j'adore tes passages chez moi parce que j'en suis fière. Fière d'avoir rencontré quelqu'un comme toi, au hasard de mes surfs - j'avoue ne plus me rappeler comment - J'adore la façon dont tu écris, les choses que tu racontes sont poignantes et invitent au respect et à la relecture. Je ne veux pas faire un "comm" dithyrambique, c'est exactement ce que je pense !
Je ne savais pas qu'on pouvait augmenter ses stats en allant poster chez les autres, je ne regarde presque jamais mes stats, par contre c'est la rencontre qui me parait essentielle. De blog en blog, d'un coup, ça accroche avec quelqu'un et j'adore ça. Parfois le blog est d'un trop haut niveau pour moi et je ne fais que passer en catimini aussi... Mais je me régale d'y venir quand même (je pense à celui de samantdi entre autres)
J'avoue être perplexe dans ceux qui réclament des commentaires ! C'est l'inverse qui se produit, j'ai plus envie d'en laisser un !
bises à toi

Anne a dit…

Non mais ! Depuis quand on est obligés de commenter ?? C'est une question de feeling, de choses intéressantes à dire (ou pas) de bon moment pour le faire...

Merci de tes passages en tout cas (et du coup désolée pour les miens, silencieux le plus souvent).

Valérie de Haute Savoie a dit…

Fay, simplement lorsque tu laisses un commentaire tu mets souvent en lien ton propre blog avec ton e.mail et ton pseudo. Alors en laissant le lien du blog cela peut donner envie aux autres lecteurs de cliquer dessus et du coup débarquer sur ton blog. Cela génère du trafic et donc on pourrait penser que tu ne laisses des commentaires que dans ce but là, surtout si le commentaire n'est pas un continuité du billet mais juste un petit mot. (Lorsque je dis "tu" c'est général bien sûr, pas toi, Fay, particulièrement hein ;))
Dernièrement, plusieurs fois, j'ai lu des commentaires mettant en doute l'intérêt réel du visiteur, soupçonnant celui-ci de ne laisser une trace que dans le but de faire venir du monde chez lui. Bon je ne nie pas que cela existe, mais ce que je voulais dire dans mon billet, c'est que parfois aussi on ne laisse qu'un petit mot juste pour dire "coucou, je suis passée, je ne t'oublie pas".

La toute première fois que j'ai pris conscience de la possibilité de générer du trafic sur mon blog, c'est en réagissant chez Maitre Eolas. Le lendemain mes stats avaient doublé. Non seulement je n'avais pas cherché cela, mais j'étais morte de honte que les éminents visiteurs de Maitre Eolas tombent sur un petit blog sans prétention. Du coup je fais beaucoup plus attention maintenant :D

Pfffou je ne suis pas sûre d'être très compréhensible là :)

Jipes a dit…

Générer du traffic c'est non seulemnet illusoire mais également inintéressant si c'est pour attirer des lecteurs fantômes ! Moi je préfère avoir un Blog peu lu mais ou des échanges s'engagent et ou on arrive a une certaine complicité entre le Posteur et les visiteurs. Ici on est bien Valérie alors on y revient !

Et puis générer du traffic c'est bien joli mais aprés il faut entretenir la flamme et aller visiter quotidiennement 20 blogs c'est vraiment mon maximum ;o)

Fafa a dit…

coucou ! Bah oui, j'ai découvert ton blog par Céline, je l'ai trouvé sympathique, j'ai laissé ma trace et dès que je veux dire qqch, je le dis.
je sais que tu passes chez moi et je trouve ça sympathique, car je sais que je suis lue. Mais de là à compter le nombre de commentaires et de visites par jour m'en balance !

A propos, j'aime beaucoup les blogs où l'on dit "lâches tes comm'" (y'a de l'ironie la dedans lol)
Bises à toi et continues à tapoter, je te lis tous les jours ! Avec ou sans commentaire...

Olivier Autissier a dit…

Au moins, moi je suis tranquille. On me lit peu, on me commente peu, et ça n'a jamais changé depuis le début :)
Et comment dire, Valérie, que tes passages me touchent et me rassurent à la fois, à leur manière :)

Marcus a dit…

L'audimat n'est pas une fin en soi.
Comme toi Valérie, je ne m'en soucie guère.


Les relations humaines sont bien compliquées à qui se cache derrière un masque. Mais c'est une illusion car rien n'est plus transparent que l'internet finalement.

zélie a dit…

Moi souvent je ne sais pas quoi dire.... Alors soit je commente à tort et à travers et après j'ai honte, soit je reste silencieuse et pourtant j'aime bien le blog...Il y a aussi les blogs qui m'énervent, et je me demande souvent pourquoi ils m'énervent... Pas trouvé.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Les blogs qui énervent, je me demande tout bien réfléchi, s'il ne vaut mieux pas les éviter (même si parfois c'est tentant mais c'est inutile)
Pour ce qui est des commentaires, je crois qu'il ne faut pas trop s'en faire, même si parfois on commente un peu à côté (mais je n'ai pas spécialement remarqué cela venant de toi ) Il faut savoir relativiser (j'ai le souvenir de commentaires laissés et que je regrettais amèrement... et puis bon... ;))

chicorée a dit…

je ne me pose aucune question quand j'envoie un commentaire : je le fais quand je sens que le blog me correspond, tout simplement Il ya des gens derrière , et ce sont les mêmes que ceux que je désirerais avoir comme amis , exactement comme dans la vie. Je te souhaite beaucoup de courage dans ta recherche d'emploi, j'espère que tu trouveras A bientôt

Pablo a dit…

J'aime commenter sur les blogs que j'aime ; j'aime les échanges que permet un blog. Je n'aime pas le trafic pur et dur sur mon blog : j'ai changé d'hebergeur pour pouvoir empêcher Google et autres moteurs de recherche de l'indexer et je suis beaucoup plus content maintenant : j'avais en général horreur que des lecteurs tombent sur mon blog à cause de recherches (farfelues ou non) sur Google. J'aime bien arriver (ou qu'on arrive) sur un blog en suivant les liens des blogrolls ou des commentaires. J'aime bien ce blog.

lancelot a dit…

Je comprends très bien ce que tu veux dire quand tu parles de "passer chez quelqu'un et laisser une marque, comme un sourire". Je me moque des stats sur mon blog, personnellement. En revanche, voir de temps en temps, revenir 'chez soi' en commentaire des amis que l'on connaît (via les méandres inter-blogs) , "ah tiens, c'est Valérie qui m'a laissé un petit message, qu'est-ce qu'elle me raconte ?" ça fait vraiment plaisir et chaud au coeur. Voilà quelques mois que je reviens chez toi, c'est toujours avec plaisir et sans obligation aucune. J'aime te lire, tu as sur moi un "effet apaisant". Il n'y a, bien sûr, sur un blog, jamais aucune obligation à commenter, mais lorsqu'on se sent 'en accord' avec l'ami qui blogue, en général on a quelque chose à dire.

Une idée que je trouve hyper-intéressante comme "source de note" et qui vient d'être lancée ici, c'est celle des "blogs qui énervent". Pourquoi y revient-on ? Je vais me gratouiller les neurones pour pondre quelque chose sur ça, je crois... Ca m'inspire beaucoup...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Eh bien cela m'intéresse beaucoup que tu y réfléchisses parce que c'est aussi un truc qui m'intrigue

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ah et puis c'est extrêmement gentil ce que tu dis de mon blog, merci beaucoup.

Snödroppe a dit…

Ben tu as bien fait de laisser l'adresse de ton blog avec ton commentaire chez Christie! [ma vie sans moi]. Parce que ça m'a permis de découvrir ton blog, que je n'aurais sans doute pas pu découvrir autrement...
Je farfouille dans tes notes. Et en dehors du fait qu'on a à peu près le même âge [;-)], je crois bien qu'on a d'autres points communs! [re ;-)]

Marc a dit…

Arrêter d'écrire et aussi une expérience intéressante. Il reste les fidèles ceux qui lisent vraiment et continuent de venir voir si il y une nouvelle note laissant un petit "coucou", un "j'attend prend ton temps" un "à bientôt". Les statistiques sont restées stables avec parfois des piques de pages lus et c'est toujours agréable. Un déménagement, des événements personnels, des questions, une envie de passer du temps sur autre chose, le constat qu'écrire sur son passé et son vécu n'est pas anodin et peu avoir des conséquences. Je suis sans voix et fatigué mais aussi en manque d'écriture c'est bizarre. Des textes sont là prêts mais ils resterons dans mon ordinateur. Il est évident que je vais reprendre mais quelle forme? Quel genre de texte? Comment rester sincère et garder une qualité? Ne pas chercher les commentaires et les statistiques et éviter les piéges du blog?

Valérie de Haute Savoie a dit…

AH Marc cela me fait plaisir d'avoir de tes nouvelles. Oui je continue à venir, même si pour l'instant mon fil RSS ne bouge pas, mais je vais lire les commentaires justement, voir si tu donnes des nouvelles par ce biais.
Je comprends tout à fait cette fatigue ponctuelle à tenir un blog et l'envie de prendre une nouvelle voie tout en gardant l'essence originelle.
En tout cas, je t'attends patiemment :)