mardi 1 janvier 2008

Noël

Arrivés en pleine forme en Alsace le 22 décembre vers dix huit heures, nous avons comme la fois précédente commencé sans attendre à chauffer la maison. Nous sommes rodés !
Je fonce à la chaufferie pour démarrer le feu avec le bois que nous avions préparé en prévision, et JP grimpe au séjour du haut pour mettre en route le petit poêle suédois capable à lui seul d'adoucir la température en un temps record. Une fois les deux feux crépitant, nous nous octroyons un petit apéro de début de vacances. Pas de souris à l'horizon, un froid sec et le calme de la forêt givrée.
Avant le repas JP fait un premier feu dans le four à pain, mais il faudra trois jours avant que la maison soit vraiment agréable... juste à temps pour Noël !

Le lendemain je cherche ma soeur à la gare de Colmar. Nous avons l'intention de faire directement les courses pour la semaine mais... surprise !... les magasins sont fermés ! Incroyable !
Sur la route les arbres nous plongent dans un enchantement féérique. Tous les arbres sont recouverts de givres, tout est blanc et Colmar est plongé dans un brouillard dense. C'est absolument magique.
Nous passons le reste de la journée à chauffer, chercher du bois, scier et empiler les stères dans l'atelier et la chaufferie... dehors il fait de plus en plus froid et on avoisine les moins dix.

C. est arrivée de Budapest avec une fin de crève que G. semble avoir attrapé à son tour... je pète la forme... ma soeur qui a arrêté de fumer depuis quelques mois est un peu... mhmmm... passons !
Je me lève toutes les trois heures la nuit pour réalimenter la chaudière, je n'ai pas envie que le fuel se mette en route, mais difficile de la faire grimper au dessus de quatre vingt degrés.
Lundi 24 décembre... Nous partons assez tôt faire les courses et curieusement il n'y a presque personne au Lidl de Houssen. Cora est un peu plus fréquenté mais tout à fait supportable. J'ai dressé la liste des repas pour les trois prochains jours et nous trouvons tout sans problème. La voiture chargée nous refaisons la route enchantée de la veille et, cette fois-ci, ma soeur a son appareil et mitraille ce décor fabuleux. A Kaysersberg, deux cigognes majestueuses planent au dessus de nous.

Les courses à peine déballées, C. se met au travail en coupant la viande pour le Baekenhof qu'elle a prévu de nous faire pour le 25. Il faut que la viande marine suffisamment longtemps.
Le Sapin que nous sommes allés couper hier en haut du terrain est gigantesque, lui qui semblait si petit à côté du séquoia. Cette année il sera argent bleu et prune, au grand désespoir de ma fille qui trouve cela triste et moche.
Vers seize heures il est temps d'aller, avec C., chercher mes parents à Mulhouse. Durant notre absence mon frère, Béatrice et les neveux arrivent et s'attaquent aux chapons. Le four à pain est déjà rempli de braise, parfait pour la cuisson des bêtes. Depuis le début de la soirée je sens que je ne serais pas épargnée par le virus "Hongrois, Haut savoyard, Parisien ou pourquoi pas Alsacien", j'ai mal à la gorge, je suis sonnée... Zut !
Mais le repas se passe bien, très bien même. Ma mère est ravie de mettre les pieds sous la table, mon père enchanté de nous voir prendre les choses en mains.

Avant le dessert nous nous retrouvons autour du sapin et nous offrons nos cadeaux...

Pour moi, un nouveau sac à main et un porte clef chat de mes parents, un shampooing Lush au jasmin et une guirlande rapportée par ma belle-soeur de Thaïlande, une coupe japonaise de mon petit frère, des chaussons japonais de ma soeur et l'appareil photo de JP !
Mes parents ont vraiment l'air heureux, l'ambiance est détendue, c'est un bon Noël.
>La soirée se termine gaiement autour du dessert et nous laissons le fouillis de papiers et de rubans jonchant le séjour pour aller nous coucher !

Le lendemain j'essayerai mon nouveau joujou !

5 commentaires:

Erin a dit…

Tiens moi c'est une théière et ses petits gobelets en poterie japonaise que j'ai eu... Noire avec un dessin calligraphique rouge (bien sur !)

Je te souhaite une bonne et heureuse année 2008

Bises

Marc a dit…

bonne année 2008 et d'autres écris.

Fauvette a dit…

Tu as été gâtée !
Tous les magasins fermés ? C'est assez strict en Alsace hein !
Cela vous a permis de refaire une balade féérique !
Que cette nouvelle année te soit douce et pétillante !

dieudeschats a dit…

Je te trouve bien courageuse de te relever toutes les 3h pour alimenter la chaudière !!

Valérie de Haute Savoie a dit…

DDC c'est uniquement là bas que je fais ça et en plus là j'étais seule (mon mari est trop mal foutu pour se lever la nuit) Dès que la maison s'est remplie nous avons partagé le remplissage !
A tous merci vraiment pour vos voeux !