mercredi 19 décembre 2007

lecture

Splatchhhh ! Vient d'atterrir sur le balcon, venue tout droit de celui d'à côté, la livraison d'hebdos si chers au nouvel amant de Carla. A chaque fois c'est la surprise : que nous a généreusement envoyée notre voisine friande de ce genre de lecture ? Hier le sachet contenait Gala, ParisMatch et Nous deux (si si ça existe encore !). Ma voisine qui m'aime bien, même si parfois elle s'imagine que je trafique avec les portugais en cachant de la marchandise volée dans les tuyauteries, me fait profiter de ses lectures parce que dit-elle "Heureusement que l'on a encore ça pour adoucir la vie !" Ma voisine qui est veuve, a quatre vingt cinq ans, bientôt quatre vingt six mais ce n'est pas la plus âgée de l'immeuble, il y a au troisième une petite dame qui trouve qu'elle entend moins bien ces derniers temps, sans appareils, alors qu'elle vient d'entamer sa quatre vingt quatorzième année !

Lorsqu'il fait doux nous papotons de balcon à balcon. Elle vit dans un monde un peu spécial, rempli de gens pas très fréquentables et même dangereux. Il y a ces fameux portugais avec qui je friquotte, il y a aussi de sombres histoires d'adultère entre le concierge et mon autre voisine née la même année qu'elle. Elle tend des pièges aux voleurs, cachant dans sa boîte aux lettres des chaînes dorées, appâts qui devraient lui permettre de les prendre la main dans le sac. Dieu sait ce qu'elle raconte derrière mon dos, mais elle m'amuse et personne n'est dupe.
Il y a cinq ans, en traversant la rue, un camion l'a embarquée sur plus de deux cent mètres. Elle est restée longtemps à l'hôpital puis est revenue toute pimpante. Le lendemain elle briquait son balcon, balcon qu'elle est sans doute la seule à cirer toutes les semaines.
Elle aime son balcon, elle y passe une bonne partie de la journée dès que le temps s'adoucit. C'est pratique, elle surveille tout ce qui se passe dans la rue. Si par hasard une voiture est mal garée, je la soupçonne de prévenir la police municipale, mais si ma voiture est menacée d'un pv elle fonce sonner à ma porte pour me prévenir de vite mettre des sous dans le parcmètre. Et même une fois, alors qu'une jeune femme venait d'emboutir trois voitures d'un coup dont la mienne, elle a relevé la plaque d'immatriculation pour que nous puissions établir le constat.
Bien sûr il arrive que nous soyons bannis de sa vie, plus de journaux, elle maugrée en nous croisant, se persuade que nous lui faisons la tête. Et puis elle oublie, ramasse les journaux lus durant sa bouderie et splachhhh trois Gala, Point de vue et compagnie s'écrasent sur le balcon à la grande frayeur de Chamade qui ne goûte pas encore aux plaisirs de la saine lecture.

Grâce à elle je peux briller en société. Oui oui j'ai vu Melle Dati sanglée dans sa robe léopard !

5 commentaires:

Gilles Aitte a dit…

Traînée sur 200m et elle est encore là ? C'est Terminator ta voisine ?
Elle me plaît bien en attendant cette vieille femme !

Fauvette a dit…

Elle est lunatique mais moi aussi je l'aime bien pour toi et l'excuse. Quand elle deviendra bien sage il faudra s'inquiéter !
Eh bien tu vas te régaler de la dernière livraison...

Jipes a dit…

CA me rappelle une chanson de Goldman "Elle met du vieux pain sur son balcon...." la solitude c'est pas simple alors pardonnons lui ses petits travers ;o)

chicorée a dit…

J'aimerais bien lire "Nous deux". Faut que je farfouille à la maison de la presse. ...Toute petite je lisais les romans photos de ma mère, ça m'a beaucoup marqué.Quelle chance d'avoir une telle voisine! Je te souhaite un très très bon noël en famillle, merci pour tous ces mots , ces liens si chers, ça aide beaucoup .Chicorée

dieudeschats a dit…

Je l'imagine bien, avec son côté attendrissant et son côté agaçant :)