jeudi 22 novembre 2007

ghassoul


Le réveil de six heures ce matin me trouve particulièrement dans le gaz. Je sors d'un rêve où une esthéticienne vient de confirmer ce que je pressens depuis quelques temps, j'ai vraisemblablement un cancer et ces grosses taches noires qui apparaissent sur mes avants bras font penser à un truc dermatologique. Je suis "nazebroque défonce", de vagues réminiscences de ce rêve font peu à peu surface... il faut que je me lève !
Ce matin bilan semestriel de G., pas de FK donc avant qu'il se soit fait prélever, mais un café au lait est vital pour que je puisse envisager un démarrage dans la vie réelle. Je rejette la couette sous peine de replonger dans un sommeil comateux, vais appuyer sur la touche on de ma cafetière puis direction salle de bain. De Gaulle avait raison "la vieillesse est un naufrage", du moins pour la tronche du matin. Heureusement que la lumière m'éblouit et que je sois obligée de fermer les yeux... je me prépare à l'idée de me voir au réveil... voilà voilà je suis presque prête... arghhhhhhh ! Je plonge dans le lavabo, brossage de dents... on oublie le miroir jusqu'à tout à l'heure !
Ensuite routine... café gigantesque dans bol de grande contenance... lecture de quelques blogs...vers sept heures moins le quart je vais réveiller G., vite on s'habille, on file au labo pouf pouf c'est fait on rentre ! Il est sept heures vingt cinq, il a largement le temps d'aller en cours, mais je suis faible et son regard tendre et suppliant me fait fondre... Ok pour louper le premier cours de Russe (le jeudi c'est Russe à huit heures puis re-Russe à midi !) Allo le lycée, G. a un bilan sanguin ce matin et sera donc en retard d'une heure ! Je sais c'est mal, mais à sa décharge il en a particulièrement bavé depuis la naissance et c'est une petite compensation méritée, et puis d'après ce que l'on m'avait prédit, avec son immunosuppresseur il serait souvent malade et mis à part quelques malheureux petits rhumes qui n'empiètent pas sur sa scolarité... rien de rien (là je touche du bois en croisant les doigts bien sûr). Bon neuf heures sonnent, JP et G. filent et moi...? je suis au chômage ! Je vais donc m'occuper de cette tronche ! En fouillant je retrouve des sachets de ghassoul, je vais me faire un masque bien épais qui va absorber quelques années pendant que tranquillement je lirais un hebdo de nana et boirais un café dans un mug, au chaud dans le bain.
Une demi-heure plus tard, c'est magique !
J'avoue que ce matin je n'imaginais pas retrouver figure humaine et là c'est tout à fait honorable. Je peux maintenant m'aventurer en ville sans risque de faire faire une attaque cardiaque à qui que ce soit.

"Si c'est pas le bonheur ça y r'semble !"

5 commentaires:

meerkat a dit…

Je note soigneusement le nom de ton masque... retrouver figure humaine, magiquement au petit matin, voilà qui m'intéresse ! Ta tranche de vie matinale, en tout cas, m'a mise de très bonne humeur. J'avoue aussi que de faire louper à ton fils son premier cours de russe me réjouit. Oui, oui, il a besoin de petites douceurs !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Je les avais acheté chez Nature et Découverte. La boîte est jolie et il y a un petit tube d'huile d'argan avec pour adoucir le masque si l'on a la peau sèche.

Higgins a dit…

Dur dur le réveil... moi aussi mais en ce moment c'est bain de mer tout les matins avant même le petit déj! au début c'était dur-dur mais c'est maintenant une vraie recharge de batteries...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ah oui évidemment d'autant plus que ce n'est pas la mer du nord :D
Mis à part les scorpions et autres copains, l'endroit à plutôt l'air paradisiaque il faut dire !

Oxygène a dit…

Valérie, n'hésite pas à t'en passer sur le corps et à te faire des masques sur les cheveux. Bien rincer et ne pas mettre de shampoing ensuite. Au Maroc on y ajoute des épices et des pétales de rose pilés avec l'argile puisque le ghassoul est de l'argile.