lundi 23 avril 2007

aux votes

22 avril 2007.
Comme partout en France, il faut faire la queue pour pouvoir voter. On retrouve des copains, des voisins, la température est estivale.
Une fois notre devoir de citoyen fait, nous allons boire un café en terrasse. Ambiance familiale et ensoleillée.
Pour tromper l'attente, l'après midi direction cinéma voir "les vacances de Monsieur Bean", ce film n'est pas drôle et la bande annonce contient un gag qui n'est pas dans le film, le seul qui aurait pu faire sourire.
Notre fille est assesseur, coinçée toute la journée dans son bureau de vote. Heureusement elle peut de temps en temps sortir prendre l'air et nous appeler.
Mon frère nous téléphone de Paris pour savoir si nous captons la RSR ou la TSR. Les sites sont saturés et Couleur3 prévient que le CSA leur a demandé de brouiller les émissions vers la France. En contournant les chemins officiels de la radio nous arrivons tout de même à avoir la couleur du deuxième tour. A 18 heures nous avons les estimations du QG de NS. Rapide appel aux parisiens qui pourront voter suivant leurs conviction puisque leur bureau ferme à 20 heures. A 18h20 Couleur3 donne la tendance, Bon pour ton poil aussi (Nadal serait en tête). Ouf elle est passée.Sur les blogs cela discute ferme. Certains Bayrouïstes n'hésitent pas longtemps pour se tourner vers l'UMP. D'autres se réjouissent du faible score de Le Pen, y voyant un recul de l'intolérance. Les sarkosistes exultent d'avoir ratissé ces voix perdues. Un bref moment la tension tombe, je me sens presque en vacances. Mais dès vingt heures mon angoisse revient au galop.
Décidément ces élections me font peur.

2 commentaires:

Dr. CaSo a dit…

Idem! Je crois que le Canada accepte les refugies politiques, si ca t'interesse ;)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Pourquoi pas ? :-D Cela me permettrait de te rencontrer pour de vrai.