lundi 7 mars 2016

Dimanche

Crozets aux deux fromages, à la crème et au jambon cru arrosés d'une Mondeuse de chez Dupraz, environ douze mille calories la portion et six heures pour pouvoir à nouveau bouger, tel a été mon week end. 
Heureusement qu'il y avait un évier à déboucher, du repassage en quantité et les vitres de la bibliothèque enfin transparentes, que je me promettais de nettoyer depuis au moins un an. The week end !
Dimanche il a fait beau, très froid. Parfois quelques flocons voltigeaient. La veille une giboulée de mars avait d'un coup transformé la ville, tempête glacée, violente, faisant se courber les passants, parapluies collés aux corps.
Sur ma table les muscaris lentement fleurissent. J'ai envie de laisser mes cheveux devenir gris, j'hésite encore, ne plus passer des heures chez le coiffeur, mais supporterai-je la transition ?,  faut-il que je me les fasse teindre en gris pour ne pas avoir des racines durant des mois ?
Ce matin le ciel se teinte d'un mauve très clair, une nouvelle semaine qui filera vers le prochain week end, vivement les beaux jours !


9 commentaires:

vaileka a dit…

Bonjour Valérie ! Je lis depuis fort longtemps vos billets et par timidité sans doute, je n'ai jamais franchi le pas de vous commenter . Bon, je me lance : j'ai la soixantaine passée et j'ai eu des cheveux gris très tôt . Je les teintais régulièrement chez moi ou chez la coiffeuse . C'était pour moi une corvée épouvantable qui revenanit trop souvent ! Un jour de début d'été il y a plus de vingt ans maintenant, j'ai fait couper mes cheveux plutôt courts, et j'ai laissé filer les jours .....J'ai juste regretté par la suite de ne pas l'avoir fait plus tôt ! Tout, après ,est dans le style de vie : mais dynamique, et habillée de couleurs gaies, les cheveux gris ne vous vieilliront certainement pas plus qu'une couleur !
J'aime bien vos billets, je trouve que nous avons beaucoup de points communs , j'espère vous lire encore longtemps !

Mel a dit…

Je ne me teins pas les cheveux, je n'arrive pas à m'y résoudre ! D'abord, comme le dit vaileka, ce serait une vraie corvée, ensuite la composition des teintures bof bof, même si je sais qu'il en existe des bios maintenant.
Bonne semaine Valérie. Il fait beau c'est merveilleux !

Lapunaise a dit…

Je suis dans le même cas depuis... 5 ans :-) J'ai coupé court il y a 35 ans mais j'avais cette "corvée" de la teinture depuis un moment. Mon coiffeur m'a proposé une colo ton sur ton (qui s'efface aux lavages" pour récupérer doucement ma couleur grisonnante - j'en suis à 35% de blancs). Et puis surtout couper court, enfin pas trop non plus (j'ai 10 cm max) le passage s'est fait vraiment doucement. Quand j'ai envie d'un peu de soleil de cheveux, je m'offre une séance ton sur ton, et zou ça me fait volontiers la demi-année :-)

DoMi a dit…

J'ai brièvement teint mes cheveux il y a quelques années, mais ils poussent si rapidement qu'il fallait renouveler la couleur toutes les trois à cinq semaines, même avec une coloration qui s'estompait au fil des lavages, alors ça m'a rapidement barbée. Ils sont donc maintenant poivre et sel, avec de plus en plus de sel. En revanche je ne les laisse plus trop pousser, je me fais l'effet d'une vieille sorcière à partir d'une certaine longueur. J'aviserai quand ils auront fini de blanchir :-)

Lucienne Bertrand a dit…

Lorsque j'ai commencé à avoir les cheveux blancs, j'avais décidé de ne pas faire de teinture !
Mais un jour on m'a confondu avec ma tante, 20 ans de plus que moi !! alors j'ai franchi le pas de la teinture et je continue toujours. Je vais avoir 65 ans et ça doit faire au moins 30 ans ! Pour la longueur, si je les avais porté très longs jusqu'à 25 ans, je les ai à nouveau courts; j'avais laissé pousser 1 an l'année dernière mais ça ne plaisait pas(à mon mari) et demandait trop d'entretien. J'ai à nouveau des compliments depuis que je suis revenue au court !
Ma lecture du mois : Miss Charity de Marie-Aude Murail, roman pour ado mais qu'on peut apprécier à tout âge ! Ma fille aussi a adoré.
Je n'ai toujours pas de blog...

Anne a dit…

Et couper très court?

kranzler a dit…

Mondeuse... Donc ceci se passe en Savoie ? Vos Morceaux de vie se lisent facilement, c'est agréable, comme un bon verre.

Dr. CaSo a dit…

Comme les gens qui me rencontrent pensent que j'ai 25 ans, j'ai décidé d'arrêter de me teindre les cheveux (ce que je faisais depuis 25 ans) pour laisser voir mes cheveux blancs et peut-être enfin avoir la tête de mon âge. Mais je n'ai pas supporté la transition, les racines, tout ça. J'ai craqué au bout de cinq mois et recommencé à me teindre régulièrement. Tant pis, j'aurai toujours une tête de 25 ans, même à 50 ;)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Vaileka merci pour ce premier commentaire :) Avoir des cheveux blancs jeunes est sans doute plus facile, la peau est fraiche et cela donne un genre particulier. Le faire lorsque justement le visage est plus fatigué est peut être moins seyant.

Mel oui hier il faisait tellement beau. Là il neige depuis un moment si j'en crois la couche sur les voitures.

Lapunaise, ce qui m'arrangerait serait de devenir gris clair d'un coup. J'ai du mal à m'imaginer un an avec des racines :(

DoMi oui moi aussi, toutes les trois semaines si je veux être impeccable, mais cela coûte cher et j'y passe une demie journée, sans parler des rejets dans la nature.

Ahhhhhh Lucienne Bertrand voilà c'est ça, me prendre dix ans dans la tronche, j'en ai peur aussi.

kranzler, c'est le thème de la boite Mets et Vins de ce mois ci, la Savoie. C'est pour cela que JP nous a fait ce repas, les crozets faisait partie du pac :)

Dr CaSo, mais t'es toute jeune tu rigoles !!!!!!!! Tes cheveux rouges te vont si bien !

A toutes merci pour vos remarques et conseils, cela m'aide à réfléchir