dimanche 1 novembre 2015

Voilà voilà !!

La mauvaise nouvelle du mois, c'est la disparition de ma petite bibliothèque gratuite. Un matin elle avait disparu, ne restaient que les fils enroulés autour de l'arbre.
Je n'ai pas encore eu le temps d'appeler aux heures d'ouverture de la bibliothèque qui avait mis en place cette "boite à livres", pour savoir si c'est définitif.

Bref, voici la liste de mes lectures d'octobre.

J'ai commencé le mois avec L'étrange disparition d'Esme Lennox de Maggie o'Farrell. Grâce à Lucienne Bertrand, lectrice de ce blog, lui faisant totalement confiance et sans même chercher à savoir de quoi parlait ce "polar", puisque pour moi il n'y avait par contre aucun doute sur cela, j'ai acheté ce livre et m'y suis plongée dès Place Colette refermé, ne cherchant qu'une chose, oublier au plus vite et changer d'air.
J'ai immédiatement aimé l'écriture, l'histoire mélangée, attendant au tournant que le meurtre se présente. 
Point de meurtre, il m'a fallu un bon tiers du livre pour que tout à coup je percute que je lisais un roman ! Un superbe roman !
Une jeune femme, libre et indépendante, découvre qu'elle a une grande tante dont elle n'a jamais entendu parler, JAMAIS ! Celle-ci, internée, doit rapidement être relogée quelque part, l'asile où elle est enfermée depuis ses seize ans ferme. Il y a la découverte de cette vie enterrée dans les mémoires, profondément enterrée au point que même elle semble émerger lentement à la lumière du jour qu'elle n'a vu que de sa fenêtre depuis son adolescence et qu'elle retrouve enfin par la grâce de cette nièce surgit de nulle part. Je n'ai aucune envie d'en dire plus, si ce n'est que je ne peux que vous conseiller de le lire et remercier celle qui me l'a fait découvrir.

Sur ma lancée, j'ai entamé l'autre livre conseillé, Le Chardonneret de Donna Tartt

UNE MERVEILLE !! 


J'ai tant aimé ce livre que je ne voudrai en aucun cas déflorer l'histoire. Le chardonneret est un petit tableau très beau et très simple d'un oiseau attaché à une chainette. Lors d'un attentat, un jeune garçon récupère le tableau et l'emporte avec lui. Toute sa vie tournera autour de cela, vie bouleversée, et l'on assiste impuissant à sa longue descente aux enfers.
Je remercie ma lectrice de m'avoir conseillé ce livre, il restera dans ma bibliothèque des favoris. Lisez le si ce n'est déjà fait. Ce livre a eu le prix Pulitzer, il est donc vraisemblable que vous en ayez entendu parler (moi pas) et peut être même lu. Mais pour moi cela a été une découverte et un ravissement.

J'ai continué le mois avec trois livres trouvés dans la boite à livres.


Une vie pour une autre écrit par Valérie Lagrange. J'avoue, bien que je sache qui elle est, que je ne connais pas cette chanteuse, du moins je ne connais pas ses chansons. Très vite lu, qualité littéraire relative, mais amusant de retrouver des noms souvent oubliés de chanteurs eux mêmes oubliés. Son compagnon fait une overdose et sort très diminué de son coma. C'est la longue marche d'une femme accompagnant sa résurrection délicate, l'abnégation que vit souvent celui qui est à côté d'un grand malade. Je connais et trouve toujours intéressant de lire comment les autres ont fait.

L'autre livre fini en octobre (le troisième est en cours) est écrit par Bruno de Stabenrath, La Cavalcade, dont j'avais entendu parlé lors de sa sortie, et dont j'ai vu plusieurs interview du temps où je regardais encore les talk show. Ce jeune homme de bonne famille, tombé dans le showbiz, acteur, chanteur, noceur... s'est fracassé sur une route et en est ressorti tétraplégique. Il raconte les premiers mois qui suivent, ses ami-e-s qui défilent et jamais ne l'abandonnent, ses rêves qui se brisent lentement, sa force de vie incroyable. C'est mieux écrit que celui de Valérie, très facile à lire. Mais les deux seuls livres qui valent vraiment la peine de se plonger dans la lecture sont définitivement ceux avec qui j'ai commencé le mois.


9 commentaires:

Lucienne Bertrand a dit…

Contente que mes suggestions de lecture vous aient plu ! Je vous dirais si je tombe sur d'aussi bonnes lectures , en ce moment je lis " un été à Blue Point" de Stuart Nadler et je le trouve très bon ( je n'en suis qu'à la moitié !).
Bonnes lectures, amicalement,
Lucienne

Valérie de Haute Savoie a dit…

Mais oui Lucienne, c'est vrai que je voulais mettre votre nom et j'avais cherché pour vous mettre en lien, mais pas de blog hélas. Merci encore d'autant plus que cela me fera un cadeau de Noël tout trouvé. Je note l'été à Blue Point.

Mel a dit…

Le premier dont tu parles cela fait longtemps que je souhaite le lire...
Et celui de Donna Tartt on me l'a offert donc je n'ai aucune excuse !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Et tu sais quoi Mel, j'étais persuadée que c'était toi qui m"avait donné ces références :) mais ensuite en cherchant j'avais retrouvé Lucienne Bertrand et Isa que je ne pouvais pas mettre en lien puisqu'elles n'ont ou ne donnent pas la référence de leur blog :)

Charlottine a dit…

J'ai emprunté à la médiathèque les 2 livres dont tu dis tant de bien;j'ai commencé le premier et il m'a tenue éveillée longtemps hier soir; tu as raison c'est un très beau roman. Quant au Chardonneret j'étais depuis longtemps sur liste d'attente à la médiathèque, c'est enfin mon tour ! J'ai hâte de m'y plonger.

Mel a dit…

Incroyable : Lucienne Bertrand, une de mes grands-mères se nommait ainsi, même si elle se faisait appeler par un autre prénom...
Oh, si tu veux des conseils de lecture, je peux t'en donner avec plaisir. :-) Et je me suis procuré "La maison du retour" suite à ta note du mois dernier.

Dame Ambre a dit…

Merci pour les deux premiers titres, je les ai trouvés, je pourrai les lire bientôt :)

isa a dit…

Oh que je suis contente d'apprendre que vous avez aimé Le chardonneret !
Même si je vous lis depuis des années, mes visites se font plus rares, et je n'étais pas sûre que ma recommandation vous plaise.
A charge de revanche, c'est ici que j'ai découvert que Pierre Lemaitre avait écrit des polars, et Alex attend son tour sur ma table de nuit.
(et en principe je mets toujours un lien vers mon blog, que j'ai néanmoins totalement délaissé cette année).

Valérie de Haute Savoie a dit…

Charlottine, le chardonneret est malgré sa petite taille relative, un gros bouquin, j'ai mis une bonne grosse semaine à le lire.

Mel oui bien sûr, j'ai maintenant un petit cahier ou je note les conseils et je devrais y mettre aussi le ou la conseillète :)

Dame Ambre, bonne lecture, attention ce ne sont pas des romans doux ;)

Isa, merci encore. Je me suis régalée !! et je vais si j'y arrive mettre le lien sur l'article :D