mercredi 16 juillet 2014

le réveil de l'angoisse

Sur le balcon d'à côté, abandonné, des pigeons doucement prennent leur quartier. Tandis que le brouhaha encore lointain du trafic anime la naissance du jour, leur roucoulement fait résonner des souvenirs d'enfance, alors que blottie dans le lit, je me réveillais heureuse, loin de l'école enfin fermée. 

Il fait de nouveau très beau, et l'humeur qui avait brutalement plongée dans des abysses insoupçonnées, remonte tel le martin pêcheur comme une fusée vers les cieux. Juillet le mois des départs et des arrivées, des états des lieux, des angoisses.

Je pensais que j'arriverais à m'endurcir, me ficherais comme d'une guigne de ce qui serait retenu sur le dépôt de garantie, et puis...

Il y a ces deux petits jeunes, démarrant dans la vie, ayant passé la nuit à déménager à l'aide d'un caddie, nettoyant encore à mon arrivée. Souriants épuisés, si contents d'avoir fini et qui laissent des fenêtres troublées, une hotte grasse, des plaques de cuisson encroutées sur les feux. Une douche dont l'eau s'écoule trop lentement, des traces qui sautent à mes yeux qui voudraient tant ne pas les voir. Alors je ne dis rien, je reviens le lendemain jour de repos, et je frotte, je gratte, je débouche et je repars heureuse. Ils ne le sauront pas, rien ne sera retenu sur leur dépôt de garantie et peut être même viendront-ils un jour apporter de l'eau au moulin des rages contre ces sales agences voleuses et inhumaines. Pas grave, je clôturerai leur dossier le coeur léger.

Parce que cela me réveille la nuit ; un mur aux traces multiples vais-je devoir le faire repeindre ? Une rayure sur un parquet, faudra t-il le faire poncer ? Chaque rencontre aussi enrichissante soit-elle, peut se révéler un crève coeur. 

Alors quand l'autre jour, le ventre serré comme à chaque fois, une famille tremblante m'a ouvert la porte devant un appartement rutilant sentant bon le propre et l'air frais, je les aurais embrassés. 

En les quittant je les ai remerciés de ce cadeau qu'ils me faisaient, laisser un appartement impeccable et mon âme légère...




16 commentaires:

Gilsoub a dit…

Il n'empêche que je pense que dans ton domaine tu reste une heureuse exemption ! Tes clients ont de la chance de t'avoir !

Madleine a dit…

Tu as fait le ménage ?!
(je l'ai déjà fait mais pour rendre l'appartement de ma fille et qui n'était pas là pour le faire)

Dorémi a dit…

J'imagine sans peine les horreurs que vous pouvez trouver parfois, rien qu'en me souvenant de l'état dans lequel j'ai repris mon appart actuel, et le soulagement que vous devez éprouver quand vous tombez sur des gens corrects…

Valérie de Haute Savoie a dit…

Gilsoub, je n'en suis pas si sûre.

Madleine, oui, cela aurait sinon nécessité l'intervention d'une entreprise de ménage et lui aurait coûté si cher.

Dorémi, inimaginable la saleté dans laquelle vivent beaucoup de personnes. Et lorsque l'on rentre dans un appartement qui ne sent pas mauvais, on est presque surpris.

Anonyme a dit…

T'es une chouette fille !
Vic

Dorémi a dit…

Je suis souvent surprise du décalage entre l'apparence nickel de certaines personnes et ce qu'on trouve en arrivant chez elles…
Quand on a visité notre appart actuel on voyait qu'il y aurait des choses à faire mais cela semblait superficiel. Avant d'emménager on a passé deux semaines à nettoyer, peindre ou repeindre mais même comme ça, une fois dans les murs, j'ai passé par exemple trois heures pour ravoir chacune de nos plus grandes fenêtres…

Valérie de Haute Savoie a dit…

Vic c'est très gentille, mais je n'en suis pas vraiment sûre ;)

Dorémi, certains sont non seulement de vrais cochons, mais je me souviens qu'à leur entrée ils faisaient un scandale demandant une réduction de loyer, pour une plinthe poussiéreuse :D

Mel a dit…

Tu as vraiment bon coeur, Valérie.

Dr. CaSo a dit…

:)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Mel cela dépend tellement du jour, de l'heure, de la personne, du temps, du moral... je ne sais pas si j'ai bon coeur, mais ce petit jeune homme et sa compagne avaient tellement à coeur de laisser le studio propre qu'il m'était trop difficile de leur dire qu'il restait encore des choses à nettoyer.

Coucou Dr CaSo :)

PascalR a dit…

Mais oui tu es gentille !!!

dieudeschats a dit…

Un bisou en passant !

Mel a dit…

Y a quelqu'un ? J'espère que tout va bien et que ton silence signifie que tu profites bien de l'été..

Valérie de Haute Savoie a dit…

Honte à moi, je suis absenté de blog because retour de ma fille qui ne restera en France que jusqu'au 10 septembre et repart pour deux ans aux Comores. Alors je profite de sa présence et de celle de G. qui filera la semaine prochaine à Angers poursuivre ses études.
À bientôt

dieudeschats a dit…

Elle a définitivement pris goût aux îles on dirait ?
Les absences ont les avantages de leurs défauts : ça fait autant d'opportunités de voyages et de découvertes pour toi :)
Profite bien de la famille réunie !

Anonyme a dit…

A bientôt Valerie !
Fauvette