vendredi 30 mai 2014

ARRRHHHH Paris

Je suis arrivée à 10 heures cinquante, soleil et papa au bout du quai. Tout au long du trajet je m'étais jurée d'apprécier ce petit séjour malgré mon rejet pathologique de la ville de Paris. 

Ayant oublié mes quelques tickets métro restants, et connaissant ma guigne dès que j'arrive ici, j'ai refusé de prendre le demi tarif de mon père. J'achète donc un carnet et composte mon ticket en entrant dans le bus.
Au moment de sortir, arrivés à destination, trois contrôleur bloquent la sortie déjà forts agressifs. Je cherche mon ticket leur présente et BAM la machine n'avait rien composté. 33 euros dans le cul ! (Je ne développe pas plus, ne raconterai pas la façon dont nous avons été traités mon père et moi, mais je dois avoir une bonne tête de provinciale qu'ils se sont fait un plaisir d'humilier, nous forçant à rester dans le bus repartant, moquant mes tentatives d'explications...) J'adore Paris j'adore.

Alors pour vite passer à autre chose, je me suis bu quelques petits pineau des Charentes et hop !
Première journée à marcher, dans un Paris blindé de touristes, dixit ma mère... Sont ils pires pour un parisien que les banlieusards ? 
C'est mon bracelet qui est heureux, enregistrant mes milliers de pas et faisant grimper ma satisfaction de fin de journée au moment de compte (12 679 pas)

Avec ma belle soeur chérie nous sommes allées voir un film vanté par Caroline du fameux blog. Mon dieu mon dieu n'y aller pas, c'est un navet absolu ! Mais nous avons bien rigolé toutes les deux et rien que pour ces moments là je ne regrette rien.

Le soir après avoir diné chez mes parents, juste à côté du Panthéon, nous sommes redescendues toutes les deux tranquillement, elle tenant son vélo, jusqu'à la rue de Bièvre où elle m'a laissée foncer au lit.

Aujourd'hui je vais visiter le Père Lachaise, baguenauder vers Belleville en compagnie de mon père, mais avant tout je cours acheter du lait pour demain matin et me balader dans un Paris presqu'endormi... 

10 commentaires:

dieudeschats a dit…

J'espère que la suite du séjour se présentera sous de meilleurs auspices !
(L'accent belge marche très bien avec les contrôleurs SNCF... à tester ?)

Dorémi a dit…

Vous pouvez envoyer un courrier de recours à la ratp…
Aujourd'hui vous serez vers chez moi :-)

Gilsoub a dit…

Malheureusement les contrôleurs RATP (comme SNCF) ne sont rarement d'une politesse excessif, ton arrogant vous faisant comprendre que vous êtes le pire des criminel. Je me rappelle d'un, qui avais commencer à rédiger son amende, quand à la vingtième recherche au fond de ma poche j'ai retrouvé le bon billet ! Il voulait quand même me collé la contredanse sous prétexte qu'il avait commencé à la remplir ! C'est quand je lui ai dit que je ne présenterais mes papier qu'a un agent de Police qu'il ont finis par me laisser partir !
Je comprend que leur métier est difficile mais je pense qu'un minimum de formation au contact humain serait un plus !

Bon et sinon, bienvenue à Paris ;-)

Dr. CaSo a dit…

Désolée pour tes mésaventures. Elles me rappellent un voyage dans le métro de Portland, en Orégon, il y a deux mois de ça. Un type n'avait pas trouvé son billet et le contrôleur était en train de lui écrire son amende en lui disant "je suis vraiment désolé, mais je n'ai pas le choix, vraiment désolé!" et le type sans billet lui disait "mais non, don't worry, je comprends très bien, vous ne faite que votre travail, c'est de ma faute!" Ca m'avait mis de bonne humeur ce matin-là :)

Valérie de Haute Savoie a dit…

DDC j'ai failli récidiver ;) Je ne savais pas que lorsque l'on change de bus (pas mon truc le bus parisien) il faut repasser le billet dans le composteur, heureusement pas de contrôleur cette fois-ci :D

Dorémi, Oh je ne lis ce commentaire que maintenant, je vous aurais envoyé un coucou en pensée :)

Gilsoub ouais j'y crois moyen à la formation au contact humain, je pense que je suis tombée sur une hargneuse et basta :) Je fais des kilomètres à pied, c'est mois risqué :D

Dr CaSo tu sais, il règne en France en ce moment, un climat assez délétère. Cela donne envie de partir en Orégon :)

Anonyme a dit…

Bienvenue à Paris malgré tout !
Fauvette

PascalR a dit…

KOUA ?! A Paris ville maudite et même pas un petit coucou ?
Les contrôleurs RATP sont des frustrés faut juste les ignorer.
quand j'ai eu une carte oarange, on ne compostait pas, quand on est passé au pass navigo, on ne compostait pas. Et maintenant c'est obligatoire de composter. Ca va bien. Je ne composte pas pour ne pas être plus fliqué que d'ordinaire. Et le contrôleur avec son machin il ne détecte pas que je n'ai pas composté.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Merci Fauvette, je suis gâtée par le temps et tout se passe bien.

PascalR oui j'ai honte :( Mais je suis venue pour voir mes parents que je vois très peu et du coup je n'ai pas pu rajouter mes copains de blog. il faut que je refasse un week end uniquement blogueurs...

Anonyme a dit…

Si tu fais un week-end parisien blogueurs et copines, j'aimerais beaucoup en être !
Et adoucir ton idée de Paris !
Des bises

Fauvette

Valérie de Haute Savoie a dit…

Fauvette moi aussi ! Et je vais organiser ça. J'en parlerai assez tôt pour que l'on puisse se préparer.