vendredi 3 janvier 2014

L''exclusive

Elle s'est posée entre le clavier et moi, les pattes bien raides, le derrière à hauteur de mon nez, inquiète et ronronnante, ce matin elle ne me veut que pour elle, entièrement.
Il lui faut se réhabituer aux journées sans admirateurs, G. est retourné à Grenoble, le travail a repris et les cousins si tendres  loins à Paris.
Et comme à chaque fois elle doit réapprendre la solitude, le lit abandonné. 
Alors, moi qui l'ai adoptée, qui me suis engagée auprès d'elle, je fais le choix de vous laisser là, pour me consacrer encore un moment à la rassurer.

4 commentaires:

Dr. CaSo a dit…

Bon, si c'est pour cette raison que tu nous abandonne, je te pardonne :D Gros câlins de ma part à la jolie Chamade!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Chamade te remercie, elle n'en a jamais assez :)

marie-madeleine a dit…

Quel joli texte qui montre ta sollicitude!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ah marie-madeleine, Chamade est reine chez nous :)