jeudi 26 septembre 2013

Elle

Certains matins elle n'est qu'inquiétude, comme si l'abandon la menaçait toute entière. Avant même que le réveil ne sonne, son regard tente désespérément d'éteindre toute velléité d'action. Reste allongée semble t-elle me supplier, ne bouge pas surtout. Son corps se fait lourd, collé contre le mien, le ronronnement hypnotique qui, si je n'étais vigilante, me ferait replonger dans un sommeil tout juste suspendu.
Alors d'un geste tendre, je la caresse, enserrant cette petite chose angoissée qui roucoule et grince de sa voix cassée.

Il faut bien que je me lève, elle me suit, me précède, se retourne, me regarde, repart hésitante vers la cuisine. Le miaulement se fait moins sourd, son regard ne me quitte pas une seconde, saute sur la chaise, miaule, attend les caresses, ferme les yeux lentement, "viens, viens, embrasse moi !"


Je la prend dans mes bras, elle s'étouffe de bonheur, frotte sa tête sur ma joue, ne sait comment se fondre encore plus, oubliée sa superbe, de chat elle devient chien fidèle. Des épaules elle descend et se pose sur le bureau, elle, juste elle, personne et rien d'autre ne compte, il faut l'aimer, toute entière.

Soudain, rassasiée, elle retourne à sa vie de chat, choisi l'endroit moelleux où elle commencera sa première longue sieste. Et sereine elle s'endort, le jour peut commencer.

10 commentaires:

Dorémi a dit…

Vous parlez toujours si joliment d'elle…

Olivier a dit…

Tout en douceur. Si mes chiens pouvaient faire comme elle...

PascalR a dit…

C'est très bizarre leurs façons de s'abandonner "totalement". On les connaît vigilants et soudain ils ne sont que ronronnement, abandon.

Dr. CaSo a dit…

Je trouve que les chats ont vraiment compris la vie: on a tous besoin de câlins et d'amour exclusif et d'abandon pour bien vivre, les humains devraient faire pareil :) Gros câlins de ma part à ta jolie Chamade.

sass a dit…

j'ai un peti chien qui dès qu'il entends le réveil sonner se blottit contre moi et fourre sa tête dans mon cou.
Puis il attends que JE décide de descendre à la cuisine et là il passe devant comme pour me montrer le chemin de la porte d'entrée où il a besoin urgemment de sortir ;-)
Les animaux sont vraiment exceptionnels....

Anonyme a dit…

Moi j'ai beaucoup aimé votre billet sur votre voyage en voiture, quand vous lui parlez...tout d'abord cela m'a rassuré je ne suis pas la seule à parler à mon chat...et ensuite ces miaulements , je sais pas , pour tout vous dire je me repasse cette video de temps en temps...c'est grave docteur??
Françoise

Valérie de Haute Savoie a dit…

Dorémi, c'est que je l'aime d'amour :)

Olivier, tes chiens vont s'assagir, là le petit dernier fou un peu le souk mais une fois grand, il deviendra sage comme son père :D

PascalR ton Tiber abandonné est si charmant !

Dr CaSo, je ne sais si j'aimerais faire autant la sieste, mais me faire caresser oui :D

sass,c'est fou comme ils aiment que l'on soit couché, peut être sont ils déculpabilisés de dormir tout le long du jour :D

Anonyme, ah mais je parle à mon chat constamment, et elle répond avec bonheur :)
La vidéo ne montre que la partie calme du voyage, il faudra un jour que je l'enregistre lorsque le moteur monte en régime, là le miaulement est TERRIBLE !

Dorémi a dit…

Il y a actuellement un jeune chat tout doux, tout roux en bas de chez moi, que ma fille n'aurait demandé qu'à adopter (on lui cherche une famille d'accueil). Mais je suis très allergique et très asthmatique, ce ne serait vraiment pas raisonnable… Et puis, un chat en appartement quand on ne quitte que rarement la ville… Je lui avais promis, il y a quelques années, qu'on en aurait un le jour où on aurait une maison avec ne serait-ce qu'un jardinet.
J'espère qu'on aura un jour une maison.

Judicaelle a dit…

Comme je t'envie ton "petit truc" d'amour et de tendresse !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Dorémi, je crois que les chats supportent bien la vie en appartement, du moins certains. La mienne ne se plaint pas. Certes lorsqu'elle est en Alsace elle change de comportement, mais ici elle semble tout à fait heureuse.

Judicaëlle comme je te comprends.