lundi 22 octobre 2012

File le temps

Elle avait juste eu le temps de passer sous la douche et puis nous avions pris la route, direction les Vosges, alsaciennes puis lorraines. En route nous avions bavardé, elle racontant ses derniers beaux moments dans les bras de son amour, nous égrenant les petites nouvelles de ces deux années passées. Pendant ce temps Chamade avait miaulé, miaulé, miaulé...
La maison en Alsace un peu froide pour nous, glaciale pour elle, une bonne soupe de potiron et au lit.
Le lendemain nous fêtions les noces de diamant des parents de JP pendant que Chamade chassait les souris reines de la maison et dimanche, grand nettoyage avant le week end de la Toussaint.

La semaine suivante a vu nos bureaux dépouillés de tous, absolument tous les ordinateurs, envolés durant la nuit. L'envie de prendre des vacances, profiter de l'automne, partir dans ces îles qu'elle nous raconte.

Samedi nous sommes allées acheter un rice cooker, comme là bas dit-elle, où l'on se saurait vivre sans.
Et nous voilà avec un merveilleux objet qui donne envie de ne manger que du riz, sous toutes ses formes.
Dimanche, balade sur le Salève, soleil voilé, feuillage coloré, manches relevées.

Lundi, que le temps passe vite...

16 commentaires:

Mel a dit…

Elle a passé deux ans là-bas ! Incroyable comme le temps a filé...

Et vos ordinateurs envolés, aucune trace ?

Jean-Pierre a dit…

J'aime bien le libellé du billet "C. tout simplement"..
Des petits moment de vie racontés tout simplement, et plein de tendresse, ou de colère étouffée, j'aime beaucoup.
Mention spéciale pour la soupe de potiron partagée en famille....

Hermiona a dit…

L'amoureux de la mienne passe un an tout à l'Est de l'Allemagne tandis qu'elle est près des grands lacs. Je sens qu'il lui manque, elle avait une petite bouille hier sur skype...

Catherine a dit…

Salève : un nom chargé de souvenirs....

Pablo a dit…

Ah, cette mélancolie automnale qui l'emporte, au moins dans ton texte, sur la joie des retrouvailles... (Dans mon cas j'ai l'impression que la semaine prochaine ça va être plutôt à l'envers !).

Dr. CaSo a dit…

Oui le temps passe vite! Heureusement que vous avez l'air d'en avoir bien profité :)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Mel oui cela passe vite, si vite
Pour ce qui est des ordinateurs, plusieurs cabinets, agences et autres bureaux d'étude ont été "visités" ces quinze derniers jours et non il n'y a pas de piste. Il semble que pour les policiers cela soit une grosse commande de Mac qui a été honorée :o)

Jean Pierre Ah la soupe de potiron, l'automne délicieux.

Hermiona Un an c'est long pour un amour naissant.

Catherine, le Salève était particulièrement beau ce dimanche.

Pablo, la joie est là tout comme l'automne, ce qui était un peu triste, c'était de la sentir si déchirée de quitter et son île et son amour.

Dr CaSo, en plus cela lui a évité d'être coincée un week end de pluie à Annemasse, et ça cela vaut tout l'or du monde :D

Nadya a dit…

Pendant un petit moment j'ai cru que le rice cooker était un chien...

Jipes a dit…

Curieux toujours pas de contact un peu dommage...

La petite poule noire a dit…

Que tu racontes bien ...

Calyste a dit…

Ah! le Salève en automne! Je bave.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Nadya, aussi fidèle qu'un chien mais pas à sortir sous la pluie :D

Jipes nous sommes restés à peine quelques heures et nous y avons fait du ménage ;)

Oh PPN c'est un peu exagéré :D Je suis chaque jour à me persuader de reprendre ce blog et fait une petite crotte de temps en temps.

Calyste, surtout lorsqu'il fait beau et doux comme c'était le cas.

marie-madeleine a dit…

Quel merveilleux moment! profite de vos confidences, de vos complicités, de tout cet amour qui vous lie et tellement palpable dans la rencontre...ma fille n'est pas si loin mais j'attends avec impatience le 27 novembre où je vais la rejoindre pour une semaine

Valérie de Haute Savoie a dit…

marie-madeleine, c'est vrai que cela fait un bien fou ces instants partagés, surtout surtout en ce moment :)

Olivier d'Evian a dit…

J'ai l'impression qu'elle est partie hier. Je me souviens encore de ton billet alors qu'elle partait pour Rodrigues...

Avez-vous de la neige aussi, chez toi ?

Valérie de Haute Savoie a dit…

Olivier, oui il neige ici aussi, et ce matin beaucoup de vent.
Moi aussi je me souviens de cela, surtout lorsqu'elle m'a avertie qu'elle avait cette proposition, j'étais très angoissée et voilà, tout c'est bien passé et je lui aurais même souhaité qu'elle puisse y rester encore un peu ;)