dimanche 28 octobre 2012

Ah ben tiens ben si !

A 9 h 05 il est arrivé. A posé sur son bureau son écharpe, tranquillement fait la bise à mes collègues, est passé fièrement à côté de moi... voilà. Apparemment la veille, en fin de journée, il avait appelé un de mes grands chefs, avait expliqué que son entretien d'embauche avait duré toute la journée, qu'étant en Suisse il n'avait pu prévenir... prends moi pour une brêle !
Eh bien curieusement cela m'a laissée de marbre. Pas de nœud dans le ventre, pas de bouffée d'angoisse, rien, comme s'il n'existait déjà plus pour moi. Il s'en va le 8 novembre, je ne parlerai plus de lui, il n'en vaut pas la peine.

Ce matin alors que je sommeillais, un léger chatouillement a agacé mes lèvres, les effleurant d'une main molle l'œil entrouvert, j'ai aperçu une ombre noire qui filait dépitée. Dehors le vent soufflait comme une furie faisant voler les flocons déposés durant la nuit. Et puis la clef a tourné dans la serrure, G. rentrait de sa nuit festive.
Au réveil, le vent s'était calmé, plus un flocon, mais juste à côté de l'oreiller une fine moustache noire, abandonnée par la poilue. Ainsi, celle qui met un point d'honneur à faire croire à son indépendance absolue, vient donc, lorsque je dors à poings fermés, se coucher près de mon visage, et sans doute parfois me faire un petit baiser tendre.



16 commentaires:

PascalR a dit…

Rhoo c'est tout mignon ça. Elwë, la nuit, vautré sur le lit, dès que je sors un bras de dessous la couette, il rampe pour poser sa tête dessus :o)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Mais Elwë est un amour cela se voit tout de suite sur sa bouille.

Catherine a dit…

Ah bien la voilà l'histoire de p'tite bête ;-D

La petite poule noire a dit…

J'adore ta conclusion ... qui me fait penser à Savannah. Alors que je suis sa maîtresse, la seule qui remplit sa gamelle, veille à ce qu'elle ait toujours de l'eau, nettoie ses crottes et j'en passe, elle s’obstine à dormir du côté de l'homme. Ce qui me rend irrationnellement jalouse ;)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Catherine Oui elle est là, tous le temps et heureusement :D

La petite poule noire, Ah quand G. est là, je ne compte plus autant, mais tout de même, elle aime dormir avec moi, puisque je dors en hauteur et que c'est le meilleur endroit de la maison :o)

Sacrip'Anne a dit…

Jolie douceur féline plus essentielle, en effet, que les énergumènes douteux et fugaces :)

FD a dit…

Ravie de lire que tu arrives enfin à ignorer le mufle du boulot. Un chat, est de compagnie nettement plus agréable :-)

Dr. CaSo a dit…

Je viens de rentrer de San Diego et de lire tes dernières (mes)aventures... et je n'en crois pas mes yeux! Quelle malchance, quelle angoisse! Je compte les jours (les heures!) avec toi jusqu'à son départ!!! Heureusement que nos félins adorés sont là dans les moments difficiles pour nous rappeler ce qui est important dans la vie: ceux qu'on aime! Grosses bises enneigées :)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Sacrip'Anne la douceur il n'y a rien de mieux, je viens de voir ta belle écharpe bleue qui me donne envie de reprendre les aiguilles.

FD je l'ignore d'autant plus que malgré sa présence je récupère son planning et suis du coup en état des lieux presque toute la journée.

Dr CaSo, oui quel bonheur en rentrant de retrouver Chamade et d'enfouir mon nez dans son ventre doux pour oublier les tensions de la journée.
Nous avons eu un peu de neige, bouh c'est trop trop tôt !

Sacrip'Anne a dit…

Je dois dire, juste la laine sur les genoux, c'est doux :)

marieno a dit…

On devrait citer le 8 novembre en jour férié, il y a des trucs à fêter !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Sacrip'Anne et puis tricoter en hiver c'est bien plus agréable. En Eté il n'y a que le coton de supportable :)

Marieno, il est parti hier soir, je ne l'ai même pas revu :D

Oxygène a dit…

Après une longue pause hors du web je lis maintenant tous tes billets. Comme je suis désolée pour toi !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Oxygène non il ne faut pas :) je remonterai la pente, je vais bien.

Madleine a dit…

Ça va ? Tu es bien silencieuse ces jours-ci !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Madleine oui je vais bien, je suis de nouveau entrain de former quelqu'un et j'ai beaucoup de boulot, mais le moral est revenu au beau fixe.