samedi 2 juillet 2011

histoire floue

Au petit matin, la chambre déjà bien claire, je m'étais réveillée en entendant la porte d'entrée se refermer doucement, G. rentrait de soirée. Trop tôt pour me lever un week end, j'avais, avant de refermer les yeux, entendu le petit saut léger de Chamade qui me quittait pour rejoindre son bien aimé.
Une heure plus tard, ma nuit terminée, j'empoignais l'iphone pour regarder l'heure et chaussant mes lunettes lire quelques tweets.
Vue brouillée, très brouillée, obligée d'éloigner l'écran afin de distinguer les lettres.
Je me frotte les yeux, retrouvant avec étonnement une vue déficiente telle qu'elle l'était avant l'opération. Je cligne de l’œil droit, puis gauche. Le droit voit bien, super bien même, le gauche est dans le pâté ! Merde !
Une goutte de sérum phy dans chaque œil, je réessaye, aucune amélioration, le gauche est brouillé.
Bien bien bien, le pingécula a peut-être pris ses quartiers d'été de ce côté là.
Je m'arrange, retrouve le vieux réflexe de lire un œil fermé, les quelques tweets de la nuit, puis descend de ma mezzanine abandonnant et l'iphone et la paire de lunettes.
Il fait frais, je me prépare mon café au lait dans le silence de l'appartement endormi.
Puis, assise devant l'écran chausse des lunettes posées sur le bureau.
Tout va bien, ma vue est à nouveau parfaite et j'oublie très vite l'incident du réveil.
Mais... alors que je quitte l'endroit où chaque matin je lis le canard enchaîné. Celui où, disait ma mère pour ne pas le nommer, le roi va à pied, étonnant petit cliquetis d'un objet tombant au sol.
Qu'est ce donc me dis-je in petto. Je me penche, ne vois rien, m'agenouille, passe mes mains sur le carrelage nu.

D'un coup ma main rencontre un rectangle transparent tombé là, un verre de lunette !



Qui replacé sur la monture, rendra mes réveils moins embrouillés.

22 commentaires:

Olivier Autissier a dit…

Je ne comprends pas tout :) . Au réveil, il y avait les deux verres puisque tu l'as entendu tomber ensuite ?

Valérie de Haute Savoie a dit…

Non, au réveil la paire sur le lit n'avait qu'un verre, mais je ne le savais pas. Ensuite je suis descendue de la mezzanine, j'ai fait mon café que j'ai bu devant l'ordi où là était une autre paire (comme je le dis sans le billet aux sept choses que l'on ne sait pas de moi, j'ai des paires de lunettes un peu partout dans l'appart) Ensuite je suis allée aux toilettes, j'ai lu, puis en me levant j'ai entendu un petit cliquetis comme si quelque chose tombait. D'où ce verre est tombé, aucune idée ou si, peut être. Cette nuit je me suis réveillée un moment avec un truc qui me gênait sous le dos. C'étaient mes lunettes que j'ai repoussée de côté. Mais sans doute qu'en dormant dessus, un des verres s'est désolidarisé de la monture, il a du s'accrocher dans mes cheveux, je ne vois pas autrement, parce que s'il s'était incrusté dans ma peau je l'aurais senti. Voilà en brut l'histoire. Tu comprends mieux ?

Calyste a dit…

Un jour, au petit matin, alors que je rentrais d'un mariage bien arrosé avec Pierre, j'ai fait plus de trente kilomètres dans la plaine du Forez en voiture, en me disant à moi-même (Pierre ronflant à côté de moi) que décidément, ce matin-là, la brume était bien tenace. Arrivé chez mes parents (où nous devions dormir un peu), j'ai entendu ma mère, étonnée, me dire: "Mais qu'est-ce que tu as fait de tes lunettes?" Elles étaient dans ma poche!

Pablo a dit…

Excellent !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Calyste, je me souviens qu'un jour sur l'autoroute, chaussant mes lunettes de myope, j'ai tout à coup tout vu très flou, dangereusement flou. Je venais de mettre sur mon nez mes lunettes de presbyte !

Pablo en tout cas c'est bien plus rapide que l'opération pour y voir clair :o)

Hermione a dit…

Tu m'as fait peur ! Je suis une grande parano concernant les problèmes d'yeux, sans doute à cause de ma myopie installée dès l'enfance. Mais ton histoire finit bien, ouf.

Moukmouk a dit…

moi c'est de loin que je vois un peu embrouillé. Mais je préfère maintenant ne plus porter de lunettes, comme ça je ne les perds pas...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Hermione, il ne faut pas avoir peur ici, parce que je n'écris que ce qui est résolu ou pas grave. Je crois que s'il m'arrivait une grosse boulette je serais muette un moment.

Moukmouk moi je suis myope ET presbyte alors j'ai deux sortes de lunettes et j'avoue que parfois c'est pénible, mais juste un peu.

Fay a dit…

C'est vrai que chez toi on lit toujours des trucs résolus ou pas grave mais tu as un tel talent pour raconter que le suspens nous prends chaque fois !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Fay, je suis extravertie mais curieusement je n'aime pas raconter les trucs un peu délicat quand je suis en plein dedans. Et puis, ma fille est loin, difficile d'avoir une conversation avec elle, je préfère qu'elle ne se fasse pas de soucis.

Anne (Chiboum) a dit…

Pardon, mais j'ai bien ri !!! Si je portais des lunettes, je serais parfaitement capable de faire exactement la même chose que toi !!!

Jipes a dit…

Ah c'est excellent !!!!!!! Pas facile de subir les affronts du temps qui passe j'en suis a courir après mes lunettes pour lire les menus trop cool ! Jolie monture en tous cas :o)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Anne mais moi aussi soit rassurée :D

Jipes on croit toujours que l'on passera à côté et un jour les bras sont trop courts !!

Erin a dit…

Désolée mais j'ai bien ri aussi, tu as une telle façon de raconter. Et puis j'avoue que le gling dans le lieu d'aisance... ce n'est pas banal.

Je n'ai qu'une paire de lunettes mais progressive, mes solaires sont juste pour mon astigmatisme et ma myopie. J'ai cette chance de pouvoir voir le monde pas trop flou sans.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Erin pourquoi es-tu désolée ? C'est plutôt crétin comique comme situation :D
Oui moi aussi mes solaires sont pour ma myopie et astigmatisme ;o)

FD a dit…

ça m'a aussi beaucoup fait rire, après m'être désolée et inquiétée pour ta vue si subitement défaillante.
"juste" presbyte ici et c'est déjà bien handicapant comme ça quand on passe son temps à chercher l'une de ses 3 paires de lunettes...

PascalR a dit…

Ha les problèmes de noeils!
Quand par flemme, je ne chausse pas mes lunettes et que mes lentilles trempent dans leurs petites capsules et que je lis d'un seul œil sur l'iphone (pb de convergence) après j'ai une vision noire de l’œil qui a lu quand je regarde avec les deux!

Valérie de Haute Savoie a dit…

FD, l'avantage de la presbytie classique c'est que justement on peut acheter pour 3 francs six sous une multitude de paire de lunettes à laisser partout dans la maison.

PascalR un oeil qui voit noir :O mais cela me ferait flipper à mort !

Lancelot a dit…

Quel plaisir de retrouver ton "calme plat" comme tu le dis chez moi... Notes matinales, moments d'intimité, de solitude heureuse, petits gags de la vie quotidienne, douceur jour après jour, le bruit des papattes de Chamade sur le carrelage, la lecture du Canard Enchainé en buvant le café.
Je n'arriverai pas à rattraper mon retard en lecture chez toi avant de partir, mais je reviendrai. En tous les cas, merci pour ces moments toujours si agréables. Je te bise fort, et j'espère vraiment, vraiment, que nous aurons l'occasion de nous rencontrer, à Montpellier ou ailleurs.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Un commentaire sur mon blog CIEL ! Cela me redonnera peut être l'énergie pour réécrire un de ces quatre. Merci Lancelot d'avoir poussé la porte de ce blog moribond.

C a dit…

avec beaucoup de commentaires retrouverons-nous la matinale de valérie?
dans ce cas je prends un rendez-vous quotidien avec cette page de commentaires :)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Je suis en hibernation ma fille, puisqu'ici c'est l'été. Nous avons ressorti les polaires, buvons des tisanes chaudes et écrire semble au dessus de mes forces :o)