mercredi 22 juin 2011

mon oeil

Et ton opération ?
Mon opération ?... Ah oui ! C'est vrai !
Bientôt un mois que je me suis fait enlever mon pinguecula, je ne m'en souvenais presque plus.

Il faut dire qu'après un temps assez bref d'interrogation, j'avais pris la décision de me faire opérer, mon astigmatisme devenant de plus en plus handicapant. Et, une fois la décision prise, je n'y avais plus pensé jusqu'au jeudi 26 mai.
Trois jours avant, sagement, je me suis mis des gouttes comme cela m'était demandée, matin midi et soir. A dix heures, rendez-vous à la clinique. Trop tôt nous a dit l'infirmière, rendez-vous certes à dix heures trente, mais intervention à midi et demi.
Alors JP et moi sommes allés, au soleil, prendre un café sur la place derrière la mairie. C'est étonnant toutes ces personnes qui se baladent, bavardent, bronzent au soleil, le matin, tranquilles, un jour de semaine.
A midi, retour dans le service. JP me quitte, promettant de revenir me chercher une fois les choses faites.
En entrant dans les box d'attente, je rabaisse brusquement la moyenne d'âge. Nous sommes sept, trois couples très très âgés et moi, nue sous ma blouse bleu marine, chaussons blancs aux pieds. Nous attendons, silencieux. Lequel sera mangé en premier ?

L'italien angoissé est le premier désigné, puis vient mon tour. Assise sur une chaise roulante, accompagnée de mon brancardier, nous prenons l'ascenseur, direction l'anti-chambre du bloc. Passer de la chaise au lit, agrémentée d'un très joli calot blanc, c'est couillon j'étais allée exprès chez le coiffeur la veille pour que l'ophtalmo n'ait pas mes racines sous les yeux ! J'attends, j'attends, regardant passer des hommes en blanc chaussés de crocs rose, orange, vert pétard.
Toujours aussi speed arrive mon charcuteur, qui s'empare du brancard, et très jovial entame la conversation.
Quelques secondes plus tard, je suis affublée d'un champ opératoire ne laissant que mon œil à découvert. C'est parti mon kiki !
L'anesthésie consiste en un bain généreux d'un liquide aqueux versé sur l’œil, quelques secondes d'attente, la vision floue, celle que l'on aurait au fond d'une piscine, soleil brillant. Je lui raconte avoir pris des informations sur le net le concernant, toutes bonnes, excellentes même. Il me parle de sa fille qui fait des études à Lausanne, nous bavardons, il incise, recoud, nettoie,  c'est fini !
Je ressors sur mon brancard, le quitte pour la chaise roulante, remonte dans le service, revêts mes habits citadins, l’œil recouvert d'un pansement moche, il est midi et quart.
Rien senti, pas mal, j'attends JP sur le trottoir, au soleil.

Ensuite ?
Oh, pas grand chose. Une impression de sable constante, une vision un peu pourrie, et dix jours de soins réguliers, gouttes, crème, lavage, loin des écrans.

Depuis j'ai retrouvé une vue bien meilleure, bien moins floue. Les deux points sont tombés, il reste encore quelques jours avec collyre et puis je n'y penserai plus du tout. Voilà, c'est tout.
Mais quelle chance j'ai d'avoir pu me faire enlever ce petit truc qui me pourrissait la vue.

Moi je dis MERCI LA SECU !

20 commentaires:

Anne a dit…

Contente que ça soit fini, et que tes grandes angoisses se soient dissoutes (??) dans le temps !

Cocotte bel oeil !

La petite poule noire a dit…

Oui merci la Sécu, on a un peu trop tendance à l'oublier ... Et toi, maintenant que tu es revenue, essaie de continuer à garder l'œil ;)

Hermione a dit…

Ca me rappelle une minuscule intervention pour un truc dont j'ai oublié le nom (un bobo à l'intérieur de la bouche suite à une intubation), ça fait tout bizarre de se retrouver à poil avec charlotte, brancard et chaussons pour une bricole qui dure 10 minutes. Mais quel plaisir d'aller à l'hôpital pour un truc même pas désagréable et d'en ressortir aussitôt !

PascalR a dit…

haaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! il t'a opéré sans anesthésie générale. Mais c'est pas possible du tout pour moi ça! Déjà j'ai hésité à poursuivre la lecture quand tu as commencé la description de l'opération peur du malaise vagal! :o)

Erin a dit…

Bon ! Voilà une bonne chose de faite !

Perso ce sont des petites choses à faire oter par le dermato... mais je n'arrive pas à me décider... sans doute que le courant n'est pas bien passé avec la dernière. J'espère que dans ma nouvelle ville je saurai trouver un bon dermato, un bon gynéco et un bon généraliste... Pour l'ophtalmo il est déjà à Lyon.

Jipes a dit…

Je te souhaite un très prompt rétablissement !!!!!!!!

Dr. CaSo a dit…

Que des bonnes nouvelles tout ça :)

Calyste a dit…

J'ai toujours eu l'impression que ce n'était pas celui qui allait se faire opérer qui angoissait le plus. Peut-être parce que, pour lui, une fois sur les lieux, c'est inéluctable. Mais pour l'autre, celui qui attend, c'est un sale moment.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Calyste, je ne pense pas que JP angoissait. Il me croit indestructible.

Dr CaSo, ce qui me réjouit vraiment, c'est que j'avais lu ça et là que cette opération non seulement ne résolvait pas forcément le problème de vue, mais qu'en plus était douloureuse. Or j'ai retrouvé très rapidement une vue bien meilleur, et franchement mis à part l'irritation, ce n'est pas du tout insupportable.

Jipes, c'est fait, je suis rétablie !

Erin, le problème du dermato, c'est qu'il faut s'y prendre sept mois à l'avance et c'est chiant !

PascalR, je préfère nettement être opérée avec anesthésie locale si c'est possible. J'aime savoir ce qui se passe et j'ai horreur des réveils d'anesthésie générale. Je reconnais que G. m'a passablement blindée pour ce qui est des opérations, cicatrices, sang et autres.

Hermione, ce qui m'a fait rire, c'est qu'elle m'a demandé, en arrivant dans le service, si je m'étais lavée le matin ou au moins la veille. Sinon j'aurais dû prendre une douche.

La petite poule noire, Mhhhmmm c'est une chose que je n'oublie jamais. Sans elle mon fils et mon mari ne serait plus là et je serai sous les ponts. Je garde l'oeil oui :D

Anne, elles s'étaient dissoutes très vite. Mais je n'ai pas l'oeil aussi vert que le tien, les miens sont plutôt "yeux marron, yeus d'cochon"

Mahie a dit…

Ca faisait longtemps que j'étais pas passé par ici :-)
Joli le dessin de ton fils! Vous vous baladez pas tout le temps à poil par hasard :-) lol.
ET cette opération c'est pas trop impressionnant?
Des points? Sur la rétine? Aïe!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Non non Mahie, je suis assez pudique et n'aime pas vraiment être à poil. Mais G. avait l'oeil trèèèès aiguisé :o)
Et non cette opération n'était vraiment pas impressionnante, bien plus à le lire qu'à le vivre.

Anonyme a dit…

Moi aussi je soufre ds pinguecula dans les deux yeux depuis 2000,maintenant ce gênant. Je prévu l'opération dans 2mois. J'attends votre soutien merci

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ah mais vous l'avez, de tout mon coeur, vous verrez, c'est une petite intervention qui redonne de la souplesse à votre vue. Il y a trois jours gênants ensuite, le temps que les fils se résorbent et que l'irritation se calme, mais cela vaut la peine.
Courage et bonne chance :)

marlene a dit…

bonjour, pourrais je savoir qui vous a opéré pour le pinguecula? Merci

jay a dit…

Bonsoir, je souffre d'un pinguecula dans chaque oeil qui a tendance à s"enflammer. POurrais je savoir qui vous a opéré (j'habite à Grenoble)? Merci!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Marlène et Jay, le chirurgien qui m'a opéré est sur Annemasse, Py. Je pense qu'il y a certainement des chirurgiens compétents plus près de Grenoble :)

Marie F a dit…

Bonjour Valerie, je suis de Haute Savoie aussi, serait il possible d'avoir le nom du chirurgien sur Annemasse? C'était au CHAL ou a la clinique? Merci d'avance :-)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Marie F, il s'agit du docteur Pascal PY. A l'époque il opérait à la clinique de Savoie qui n'existe plus maintenant. Mais sans doute va t-il au nouvel Hôpital à Gaillard, il faudrait se renseigner.

mdubre a dit…

Bonjour,

Je souffre d'une pinguecula aussi. J'ai rdv vendredi pour déterminer si oui ou non une intervention est nécessaire. Je suis très stressée à l'idée que peut-être, on me refusera l'intervention. Aussi, je ne cache pas je suis très complexée esthétiquement. J'ai cette boule jaune et des petites veines. Avez-vous vu une grande différence de la conjonctive avant et après l'intervention ? Est-elle plus blanche , ou jaune et rouge ?

Bien à vous

Valérie de Haute Savoie a dit…

mdubre bonjour :)
Pour ce qui est de la différence, cela avait été quasiment instantané. Je n'avais plus de brûlure, je voyais de nouveau clairement, plus de trouble. Je ne me souviens plus de la couleur de ma conjonctive, ce qui a fait que je me suis faite opérée, c'était cette gêne terrible pour lire, cet oeil qui voyait trouble. Le chirurgien m'avait prévenu, on ne peut opérer que deux fois un oeil de ce problème. Je me suis fait opérer en 2011, je croise les doigts pour l'instant cela ne revient pas bien que parfois j'ai l'impression de ressentir de nouveau une petite gêne, mais je crois que c'est plus lié à la fatigue et à mon âge avançant. Je ne peux que vous encourager à franchir le cap et je vous souhaite que cela soit aussi rapide que pour moi.