mardi 9 novembre 2010

Vivez tant qu'il est temps.

J'ai rempli à moitié mon mug de café, doucement l'agence s'éveille, seule la lumière tamisée venant des fenêtres éclaire les bureaux. Un a un les ordinateurs s'ébrouent en chantonnant, on se croise, on s'embrasse, des rires déjà s'échappent ça et là.
A l'accueil Sacha et Garance penchées sur un dossier murmurent. Tu le connais me demandent-elles alors que je viens de récupérer une attestation d'assurance dans la bannette derrière elles. Sacha me tend la photocopie de la carte d'identité - Oui oui, c'est moi qui les ai fait rentrer dans leur appartement l'année dernière, ils s'en vont ? - Il est mort. - Mort ? Mais c'est un gamin ! 32 ans me dit Garance d'une voix éteinte.
32 ans. Et je les revois tous les deux, souriants, plein de cette certitude qu'ils avaient l'éternité pour s'aimer. Il faisait si beau ce jour où nous avions fait l'état des lieux. L'appartement de plein pied dont le jardin à l'arrière finissait son hiver. Les forsythias bourgeonnants, perles d'or, égaillaient ce qu'ils espéraient bientôt devenir leur paradis.
Le soleil se lèvera sur votre chambre leur avais-je dit et c'est sur le jardin qu'il finira sa ronde. Elle avait craint un instant que la fontaine de la cour intérieure ne gêne ses nuits, mais il l'avait rassurée, refermant la fenêtre "Écoute ! Tu n'entends plus rien, tu dormiras bien, c'est si calme". Je leur avais montré le dressing, l'immense armoire à chaussure "Mais jamais nous ne pourrons la remplir avait-il dit en riant". Ils s'imaginaient, alanguis sur les coussins, réchauffés par la cheminée, lisant le soir dans ce grand séjour.
Je les avais quitté heureux. La semaine dernière elle m'avait appelé, un radiateur était en panne, la vie suivait son cours.

23 commentaires:

Madeleine a dit…

Tout est dit dans le titre de ton billet Valérie ...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Hier Madeleine, ma journée avait débuté par un mail d'un locataire qui pleurnichait parce qu'il avait trouvé dans sa cave deux cartons de pizza vides. Un locataire d'à peine 26 ans ! Ensuite Sacha m'a appris la mort de cet autre jeune locataire. Et je me disais que j'aurais eu grande envie de dire à ce locataire pour qui ces deux cartons trouvés dans un cave lors de son emménagement était si inadmissible, qu'il ferait mieux de profiter de sa vie plutôt que de s'offusquer de ce que tout n'était pas immaculé pour sa gracieuse personne. Vivez oui bon dieu ! C'est ce que j'ai tellement envie de dire à ces locataires jeunes et pourtant tellement étriqués.

Anne a dit…

J'ai eu une vie "protégée", épargnée par le deuil jusqu'à ce qu'il y a quatre ans nous perdions un neveu, Aurélien, 20 ans, il y a 2 ans, ma sœur, Bénou, 39 ans, il y a 1 an, mon père, 69 ans... Et la vie prend une autre dimension, elle devient infiniment précieuse! Tu as raison, vivez tant qu'il est temps! Chaque année, chaque semaine, chaque instant est précieux.

Fay a dit…

Vivez heureux aujourd'hui, demain il sera trop tard...Higelin a raison, et surtout arrêtons d'être contrarié pour des petits riens !

Anne a dit…

Comme dit Madeleine, tout est dans le titre...

Erin a dit…

J'ai tellement l'impression de perdre mon temps... nous n'arrivons plus à avoir du temps rien que pour nous... Nos jeunes, ses jeunes, nous phagocytent.
Elles ne savent pas encore relativiser... même confrontées à la mort (4 de la famille en 7 semaines). Elles ont 20 ans, elles sont immortelles...

Et nous on se vit de loin, avec le sentiment d'être floués. "J'aimerai pouvoir poser mes valises" c'est la phrase rituelle de mon Espoir...

En attendant, le temps file, file, file...

Jipes a dit…

Je pense aux pauvres parents qui vont avoir la douleur de voir partir leur enfant ca doit être abominable. En effet tirons en du positif et disons nous que la Vie vaut d'être dévorée à pleins dents !

Anonyme a dit…

Anne j'ai perdu mon frère aîné lorsque j'avais 26 ans et depuis j'ai cette urgence de vivre qui se rappelle à moi régulièrement, mais il faudrait l'avoir tout le temps.

La balade de Thao, quelle belle chanson Fay !

Oui Anne, et je te souhaite un week end sous ce signe ;)

Outch Erin, quelle fin d'année terrible :( Mais j'ai eu vraiment beaucoup de plaisir à voir ta pépette sur la photo de ton réveil :)

Jipes, apparemment il est mort en Alsace le week end dernier. Oui c'est une horreur sans nom pour les parents !

La Petite poule noire a dit…

Oui c'est ce que je me dis chaque fois que j'apprends une nouvelle comme celle-là...
La vie est notre bien le plus précieux, ne le gaspillons pas.
Facile à dire, pas toujours à faire.

Tili a dit…

Rien, oui, vivre :-)

FD a dit…

Oh que oui, merci de nous rappeler cette évidence !

Fanette a dit…

C'est très beau, très triste... très humain.

marie-madeleine a dit…

Comme cette histoire me touche!ça me ferait presque pleurer des le matin

Beo a dit…

Quel drame, j'imagine facilement ta surprise. Il me semble que tu avais relaté ici cette visite, ce joli couple.

Par contre celui des cartons de pizza.... mériterait de les bouffer pour punition d'un tel nombrilisme!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Bon l'Anonyme je ne sais pourquoi c'était moi !!!!!

PPN, On devrait plus souvent y penser pour éviter de se noyer dans des tâches répétitives qui peuvent être oubliées de temps en temps comme le ménage, pour profiter plus de l'instant présent. Au fond une fois mort nous nous enficherons bien de savoir si la baignoire est propre ou non.L

Tili, un beau voyage autour de monde par exemple :D

FD y penser de temps en temps pour remettre nos pendules à l'heure de la vie.

Fanette j'y pensais ce week end en regardant les nuages filer sous le soleil, au delà des montagnes.

Marie Madeleine je te comprends

Béo il me semblait aussi, mais peut être dans un commentaire puisque je ne l'ai pas retrouvé dans mes billets :(

Mel a dit…

J'ai voulu commenter ce billet plein de fois mais je n'ai rien à ajouter. Quelle tristesse en effet. Je me souvenais de ton billet sur ce couple, moi aussi, alors il doit bien exister quelque part dans tes archives.
Et je viens d'apprendre le décès soudain d'une amie américaine rencontrée à Genève il y a une dizaine d'années. Elle était plus âgée, mais je l'aimais beaucoup et je suis désolée de ne pas l'avoir revue avant sa mort (elle était repartie aux Etats-Unis il y a plusieurs années déjà). Je n'aime pas le mois de novembre.

Lancelot a dit…

J'aurais pu écrire la même chose que Mel. Sauf que moi, fort heureusement, je n'ai pas à déplorer de décès d'une amie américaine.
Novembre est souvent associé aux morts, à cause, bien sûr, de la Toussaint et de la fin de l'automne. Mais c'est injuste. Il y a des décès en plein été aussi, et ils paraissent d'autant plus tristes que la nature semble ignorer tout cela superbement.

Je t'embrasse.

Dr. CaSo a dit…

Il y a aussi des choses heureuses qui se passent en novembre, allez! Mes deux petites nièces sont nées en novembre, la dernière il y a juste quelques jours :) Et puis il y a la neige qui tombe (ici en tous les cas!), et c'est comme un nouveau début, tout blanc, tout propre, brillant au soleil, comme si on avait enfoui sous cette neige tous les soucis de l'année :) J'espère que tout va bien Valérie, je me fais toujours du soucis quand tu es silencieuse comme ça... Grosses bises!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Mel est ce le mois de novembre vraiment qui enlève nos amis ? Il est toujours frappant de voir combien la fin des années décime les célébrités, mais les autres seraient alors aussi frappés par la malédiction du début de l'hiver ?

Lancelot, oui heureusement que toutes les morts ne sont pas concentrées en novembre, imagine ce que cela donnerait :O

Dr CaSo aucune inquiétude pour moi, je faisais du bois pour l'hiver !

Calyste a dit…

Eh! Oh! Doucement! Je suis NE en novembre, moi!!! (Bon, d'accord, reste à savoir si c'était une bonne nouvelle pour l'humanité!!!!)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Calyste mais kest'en a à péter que ce soit considéré comme bien ou pas bien pour l'humanité. Quand tu vois que certaines huiles de notre pays s'imaginent être un don pour l'humanité et ce qu'il en est en vrai ! La seule chose que je reprocherais à Novembre, c'est qu'il y fait souvent froid et humide.

Mel a dit…

Ah Calyste, je ne critique pas les gens nés en novembre, j'ai plein d'amis qui fêtent leur anniv. en ce moment. Juste je déteste le froid, l'humidité, les jours qui raccourcissent inexorablement. Pour moi, novembre est l'entrée dans un long tunnel d'au moins trois mois dont on ne ressort qu'en février. Et je suis née en décembre alors que je n'aime pas l'hiver ! :-)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Mel, je croyais que l'on était bien justement dans la saison de sa naissance et que c'était pour cela que j'aimais tant le printemps !!