mercredi 7 octobre 2009

l'habitude

Depuis qu'elle était arrivée dans notre famille, elle me voyait, à six heures tapante, entrer dans la chambre de G., sans allumer la lumière, sans le réveiller, doucement poser la cuillère de compote sur ses lèvres afin que dans un demi-sommeil il les entre-ouvre et avale son immunosuppresseur, puis sans un mot, repartir.

Je n'ai gardé que l'habitude de faire sonner le réveil à six heures, mais plus besoin de sauter de mon lit, plus d'impératif, je m'étire, je savoure quelques minutes sous la couette, écoutant le silence de la ville.

Une, deux minutes, je suis bien, un souffle de vent parvient de la fenêtre, tranquille, allongée, je suis là. Mais là-bas, dans la chambre, les draps se chiffonnent, on s'étire... Pouf, du haut de son lit elle saute, et de ses petits pas étouffés vient voir ce qui se passe. Elle pousse vigoureusement, de son museau, la porte, entre dans la chambre en miaulant ronronnant, vient pédaler sur mon ventre tout en frottant sa tête contre la mienne. Elle interroge, s'inquiète, descend du lit, fait mine de sortir, se retourne, interroge à nouveau. C'est qu'elle y tient à son amoureux, il lui semble que j'oublie quelque chose d'important.
Je me lève, vivement encouragée par des petits jappements heureux, Enfin !
Sentinelle, elle se pose devant le réfrigérateur, pas de compote ? Pas de cuillère ?
Je prépare mon bol de café, retourne sans bruit dans la chambre, m'assied devant l'ordinateur. D'un pas hésitant elle me suit, bien plantée sur ses pattes attend, étonnée, qu'enfin je respecte ses habitudes.
Rien ? Elle repart, revient, ronronne fortement, se perche sur la table à repasser, ne quitte pas des yeux le moindre de mes mouvements.

Alors je me lève, et de mes bras rassurants je l'embrasse tendrement. Murmure à son oreille de ne pas s'inquiéter, tout va bien.

Il lui faudra encore quelques temps avant de tranquillement prolonger d'une heure sa nuit, contre son adoré.

22 commentaires:

Olivier Autissier a dit…

C'en est extraordinaire.

Saperli a dit…

incroyable, tout de même, vivre avec les chats nous ménagent des moments comme ceux-là où on se dit que s'ils pouvaient nous parler, nous aurions bien des surprises sur leur compréhension.

Pablo a dit…

Ah, c'est bien de lui expliquer, elle finira par apprendre.

meerkat a dit…

Quelle autre créature est à la fois aussi rituelle et fantasque ? Aussi attachée à ses habitudes chéries et amateur du changement ? Pour notre plus grand plaisir, faut dire.
Et puis, il y a l'attachement qui lui demeure inchangé. C'est émouvant de ressentir combien Chamade est indéfectiblement liée à G et combien elle participe de la vie de la maison. :-)

Floh a dit…

Ca m'a toujours impressionnée, aussi, de voir à quel point mes chats sont des êtres d'habitude.
Qu'on ne me prétexte jamais qu'ils ne reconnaissent pas les jours de la semaine, je sais qu'ils savent quand nous sommes dimanche, parce que dimanche, c'est jour de la viande.
Et ils peinent dans les changements, mais une fois que c'est fait, ils sont aussi fiables qu'avant...
Tu les racontes à merveille, vraiment :)

dieudeschats a dit…

Ils sont réglés comme une horloge ! Et toi, ça ne t'est pas arrivée de mettre par habitude de la compote sur une cuillère avant de te rappeler que ah non maintenant c'est fini ? :)

Madeleine a dit…

Je ne peux que confirmer qu'ils comprennent beaucoup de choses ! et qu'ils sont sensibles à la régularité !

Tili a dit…

Ce sont des bons chronomètres aussi. Les miens annoncent l'heure du repas plus sûrement que l'horloge ;-)

Fabulous Fabs a dit…

Tellement vrais ton post et tous les commentaires!!! Et on les aime nos tites bêtes pour tout cela et tant d'autre chose..

Ppn a dit…

Évidemment, je ronronne de plaisir en lisant ton billet. Savannah n'a pas 5 mois mais elle a déjà ses petites habitudes et se fait bien comprendre. Si c'est un jour de croquettes, elle tourne autour de mes jambes et montrent ses dents minuscules, comme pour dire "Et pourquoi, j'ai pas droit à la bonne pâtée aujourd'hui ?"

Dr. CaSo a dit…

C'est une très jolie histoire :) Quelle amour cette Chamade! S'il-te-plaît fais-lui de gros calins de la part des trois canadiennes sous la neige!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Olivier, les chats sont extraordinaires par essence non ?
Ppn, plus tu communiqueras avec Savannah et plus elle discutera.
Dr CaSo, DE LA NEIGE :O quelle horreur ! Chamade qui adore les caresses vous remercie :D
Saperli, j'aimerais tellement la comprendre !
Pablo, G. se moque souvent parce que je l'avoue je suis gâtifiante avec ce chat, ridicule même :D
Meerkat, cet amour est assez étonnant, elle semble vivre à travers lui, et je me demande comment se passera l'absence lorsqu'il sera à la fac.
Floh, j'adore ce dimanche jour de viande :D - Ici, le week end est pour elle un vrai bonheur, elle aime que nous soyons tous là, et lorsque C. va revenir de Santa Cruz, son bonheur sera absolu !
DDC, non ;) La transition s'est faite très naturellement et au vu des derniers examens médicaux, tout va très bien !
Madeleine ils comprennent très bien d'autant plus s'il s'agit de "bouffe". Mais ils sont aussi capables d'empathie si l'on est malade.
Tili, mais tu vas faire comment lors de ton tour du Monde ? Les chats ont des horloges et surtout dans l'estomac :D
Ahhhhh Fabulous Fabs, les chats quel bonheur !

Moukmouk a dit…

Bon, voilà un autre humain sous l totale domination de son chat... terrible le pouvoir de ces dangereuses bêtes.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Oui Moukmouk je suis perdue ;)

Poufpouf a dit…

Mon Ulf est pareil ! il a du mal avec les week-ends ou je m'accorde une heure de sommeil en plus ... il vient me gratouiller le visage ou me mordiller le coude ... avec lui, plus besoin de reveil !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ulf :) c'est rigolo comme nom ! Mais par contre, moins rigolo d'être réveillée si l'on veut faire un peu de rab !

Lancelot a dit…

C'est terrible de lire ce fleuve de commentaires dythirambiques sur les chats quand on y est soi-même allergique !

Mais je n'ai rien contre ces gentilles bêtes en soi, et Chamade, à force, m'a apprivoisé, moi aussi, par ton intermédiaire.

J'aime, j'aime, je raffole, même, de ces billets où tu résumes le moment calme et hors du temps du réveil très tôt : pas encore le jour, déjà plus la nuit. Tu es très forte pour ça, je trouve. Je te l'avais déjà dit. Ce qui est fascinant c'est qu'on a l'impression d'y être avec toi, à chaque fois.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Lancelot, et moi tes commentaires me font toujours chaud au coeur.

006 a dit…

Un chat qui a une âme de Saint- Bernard ? étonnant :)

Valérie de Haute Savoie a dit…

OO6, c'est une des particularités des Siamois (Chamade est moitié siamoise, moitié n'importe quoi :D)

valentine chacureuil a dit…

Arrghhh !!! Que lis-je ? Qu'entends-je ? Chamade, "moitié n'importe quoi" ??!!! Amis greffiers tous au combat ! Sauvons l'honneur injustement vilipendé de Chamade !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Elle se roule d'aise... N'importe quoi, n'importe quoi... Heureusement que Valentine Chacureuil est là... tiens cela mériterait une petite crevette non ?