mercredi 23 avril 2008

plus que quarante huit heures !

Plus je me documente sur le pain, plus l'envie d'en faire un, au vrai levain, devient forte. Un levain "maison", à base de farine et d'eau uniquement.
J'aime le pain, le vrai pain, celui qui en vieillissant prend un goût un peu acide (me vient en tête le mot "sür" qui doit être une réminiscence de mes origines alsaciennes, et qui défini parfaitement ce goût si typique du levain fermenté).
Jusqu'à aujourd'hui je me contentais de fantasmer, et lorsque l'envie était trop forte, j'allais m'acheter une miche dans un des magasins chers à Chondre.
Mes premiers pains maison étaient on ne peut plus simples, une machine à pain, un paquet de farine toute prête, un peu d'eau... pouf pouf pouf... quelques heures après j'avais un pain plus ou moins bombé, mais se laissant manger sans grimace. La maison sentait bon, et c'était suffisant pour s'arrondir de quelques kilos.
Puis je me suis acheté un livre de recette. J'ai commencé à m'amuser en élaborant quelques pains plus ou moins réussis, mais toujours en gardant le principe de la machine qui pétrit, lève et cuit.
Plus tard j'ai découvert sur un forum la possibilité de faire des baguettes grâce à un moule trouvé sur internet. Je me suis alors mise à faire des baguettes de toutes sortes, la machine se contentant de pétrir et de faire la première levée.
A force de travailler elle a quasiment rendu l'âme et j'ai donc choisi un nouveau modèle comprenant des petits moules, idéaux pour faire quatre petits pains. Dès lors nous nous sommes régalés de petits pains chauds quasiment à tous les repas.
Et puis je suis tombée sur le blog de Flo et sa fameuse recette du pain sans fatigue ! Le premier essai nous a rendu accros, et je me retrouve à faire lever de la pâte tous les jours... plus rien ne m'arrête, vingt heures pour cette nouvelle folie gustative ne me fait pas peur.
"Or donc, me suis-je dit, si tu as la patience de confectionner ce pain, que seront les quelques heures nécessaires pour un pain au levain ? pfff ! une broutille ! Plus rien ne te retient, fonce !"
Et ni une ni deux, j'ai mis en route un levain des plus simples - cinquante grammes de farine, cinquante grammes d'eau mélangés dans un bol, recouvert d'une serviette humide et placé au chaud à l'abri des courants d'air et de Chamade.
Je n'ai plus qu'à suivre la recette et samedi normalement je pourrai faire mon tout premier pain au levain.
L'avantage de ce pain est qu'il se conserve une bonne semaine... je rigole, nous n'avons que faire de ce genre d'avantage ! Non, hormis le goût incomparable, il paraît que diététiquement c'est mieux, le levain ! Parce que
"la levure de boulanger ne décompose pas l'acide phytique contenu dans les céréales complètes, et ingéré en trop grandes quantités, cet acide, se combinant aux minéraux de l'organisme, en particulier le calcium et le magnésium, peut être cause de déminéralisation".
Honnêtement, c'est ma gourmandise qui me donne envie de me lançer, bien plus que l'acide phytique dont je n'avais jamais entendu parler jusqu'à tout à l'heure.

Mais si je peux faire d'une pierre deux coups, c'est parfait !

12 commentaires:

C a dit…

J'ai testé le pain facile! j'aurais du le cuire un peu plus, mais même ainsi c'est une merveille. Les américains sont épatés et je revis. Plus besoin de payer une fortune si je veux éviter les miches fades et super-friables hongroises. MERCI!!
Pour ma part j'utilise ma casserole ikea en inok et ça fonctionne parfaitement. je t'embrasse

Béatrice a dit…

Pour avoir eu un boulanger (un vrai,à l'ancienne) dans ma famille, j'ai toujours dans ma mémoire l'odeur de la pâte qui lève, du pain qui cuit. Il y a quelques temps j'ai aussi acheter une machine à pain, je l'utilise et tout le monde se régale... mais il y manque quelque chose, un goût, un petit "je ne sais quoi" qui me fait dire à chaque fois "mouai, mais bon ...". Alors je m'en vais recopier cette recette et l'essayer. J'espère y arriver.
Bonne soirée.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Attention Béatrice, si tu parles de la recette de Flo, tu ne vas plus pouvoir t'en passer :D - c'est vraiment ce que l'on peut appeler Du vrai pain !
N'est ce pas ma C. adorée ;) Je suis super contente que tu ais pu faire ce pain à Budapest. Tu prends quelle farine ? Mets peut être le thermostat à 8/9 - cela dépend des fours et c'est en testant que l'on trouve la châleur idéale.

anita a dit…

L'homme qui fait du pain depuis vingt ans, est toujours en quête de LA farine idéale, qui compte tout autant que le levain lui-même. Certaines minoteries acceptent d'en vendre à des particuliers. N'hésite pas à te renseigner, et bon appétit!

Tili a dit…

Miam m'en vais essayer moi ! :-)

Marcus a dit…

Attends impatiemment résultat… Stop Reviendrais plus tard… Stop.
Bonne chance ! Stop et fin
Signé : Marcus

Oxygène a dit…

Azote a décidé de se mettre lui aussi au levain. C'est vraiment meilleur que le pain de mie de la MAP. Problème : le levain meurt vite ici. Il va donc prendre une leçon chez une copine spécialiste. Je l'enverrai aussi sur ton blog pour parfaire sa formation

m'irza a dit…

Ça c'est une bonne nouvelle, qu'est-ce que c'est bon le vrai pain au vrai levain maison !! Et qu'est-ce que ça sent bon !! :-)

lancelot a dit…

Quel dommage que les bonnes odeurs de cuisson ne transitent pas sur internet... à chaque fois que je lis une de tes notes sur le pain, ça me met l'eau à la bouche !
Ahlàlà, je sais que bien sûr ce n'est pas aussi simple, mais ta reconversion professionnelle à toi serait toute trouvée ! J'imagine bien l'enseigne : "Chez Val" avec des créations personnelles : "La Blogmiche" "Bloguette aux céréales" "Ficelle du blogueur" etc etc etc...

Dr. CaSo a dit…

Un jour j'irai prendre des cours de pain chez toi :)

En attendant, je vais essayer les recette et la farine que tu m'as si gentillement envoyés, mais je ne sais pas si j'aurai ta patience!

Dr. CaSo a dit…

Je voudrais quand'même ajouter que même si cette recette est très facile, il faut quand'même de la levure fraiche (qu'on ne trouve pas ici) et une cocotte qui va au four (et moi j'ai deux cocottes mais elles sont poilues et je ne pense pas qu'elles aimeraient ça si je les mettaient au four ;)). Mais je ne perds pas espoir :)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Non non pas besoin de levure fraiche, tu peux prendre de la levure lyophilisée j'ai testé et ça marche aussi bien. Pour les cocottes ;) tu peux prendre comme moi une cocotte en verre qui passe au four, c'est nettement moins cher à l'achat et tu peux faire plein de truc dedans.
Essaye ma recette facile avec la farine que je t'ai envoyée, fait ça un week end parce qu'il faut avoir un peu de temps mais tu verras c'est extraordinaire.