dimanche 16 mars 2008

Hier

Il faisait si beau hier... nous avons ouvert les fenêtres de la voiture, le plaisir d'aérer l'intérieur, de sentir le vent tourbillonner. Nous allions chercher l'alarme qui me rendrait ma liberté.
Nous avons traversé le début de la zone d'activité, la ZA, étonnés de voir tant de gens pressés autour des grands magasins. Ahuris de voir le nouveau garage R*nault gigantesque où là aussi la foule s'agglutinait devant les nouveaux modèles, nous, nous allions juste chercher une alarme, tout en haut de cette zone si fréquentée.
Au second carrefour, il y avait tant de voitures qu'un bouchon s'était formé. Pas grave, nous patientons et bavardons, c'est rare que nous fassions des courses ensemble JP et moi. Je parle... il écoute... comme d'habitude. On avance lentement... zut j'aurais dû prendre l'autre route, contourner pour arriver par derrière. Ah mais au détour du carrefour je vois un véhicule des pompiers, un malaise peut être ? On roule doucement, on avance, il y a un petit groupe à côté du fourgon, un homme règle la circulation. Les voitures avancent lentement, il fait si beau.
Alors je vois la moto, couchée au milieu, seule. Un gros 4X4 garé en biais sur le trottoir, les pompiers sont derrière leur véhicule, ils sont penchés au dessus du blessé, allongé sur une civière, un bandeau ceint autour de sa tête pour le maintenir... nous roulons lentement, nous sommes à la hauteur du blessé... le pompier lui parle, et j'entends, nous entendons très clairement sa voix...
Vous sentez que je vous touche la main monsieur ?
...
Vous ne sentez pas quand je la touche ?

Il faisait si beau...

4 commentaires:

celeste a dit…

ça fait mal
j'ai appris ce matin la mort d'un ancien élève, un jeune homme de 25 ans, tué sur le coup lors d'un accident de moto.

Jipes a dit…

La Vie a cela de merveilleux c'est que c'est un don qui nous ai donné mais qui peut s'arrêter a tout moment alors à nous d'en profiter car un accident est si vite arrivé...

Darcy a dit…

J'aime la réalité de ton billet.
C'est vraiment bien écrit.

Beo a dit…

C'est triste, j'admire tellement ces ambulanciers et autres intervenants sur les lieux d'accidents!

Moi je pourrais pas...