vendredi 15 février 2008

14 février 1981

Ce soir là nous fêtions l'anniversaire de Jean.
Nadia et moi avions passé la journée à préparer cette fête. Vodka, bière, cacahouètes, chips et un énorme gâteaux que nous avions décoré avec pleins de petits sujets en sucre ; des jonquilles, encore des jonquilles... pour faire plaisir à JP dont nous étions toutes les deux amoureuses. JP était Vosgien, il aimait forcément les jonquilles !

Rapidement l'ambiance devint très alcoolisée, JP et Jean en forme rivalisaient d'humour. Morte de timidité je regardais à la dérobée ce garçon qui semblait m'ignorer. Le soir était tombé depuis longtemps, je balayais les verres brisés qu'ils jetaient par dessus leurs épaules une fois la vodka vidée, rugissant des "Olé" suivis d'éclats de rire tonitruants. Nous avions atteints des taux d'alcoolémie vertigineux et c'est alors que JP se levant, titubant, se jeta sur moi et m'embrassa fougueusement. Si j'avais pu je crois bien que je me serais évanouie d'émotion.
Il m'entraîna dans la seule pièce où personne encore ne dormait, la salle de bain... minuscule.
Nous avons bien essayé de faire l'amour, mais l'exigüité de l'endroit et surtout surtout notre trop plein d'alcool a fait que nous sommes restés emmêlés, heureux mais chastes cette nuit là.
Le lendemain, craignant qu'en se réveillant JP prenne conscience d'avoir fait une boulette, je me glissais sans bruit hors de notre "chambre nuptiale" et retrouvait Marie Eve, la fille de Nadia, entourée des courageux déjà debout, prenant le petit déjeuner. JP nous rejoignit peu de temps après, la tête pleine de brouillard. Marie Eve alors, de sa voix de toute petite fille, dit bien fort "Cacahouètes bénénuts(*) est amoureux de Valérie". JP leva la tête de son bol, me regarda et me fit un beau sourire plein d'amour. Toutes mes craintes et ma timidité s'envolèrent, notre histoire venait de commencer...

C'était il y a vingt sept ans !

(*) Marie Eve lui avait donné ce surnom parce qu'à l'époque une publicité avait pour slogan "les cacahouètes bénénuts mettent de l'ambiance" et il est vrai que dès que JP arrivait quelque part il mettait une ambiance de folie !

11 commentaires:

Beo a dit…

Que c'est mignon comme première soirée!

La différence de grandeur est-elle idem aujourd'hui entre lui et toi? ;)

Valérie de Haute Savoie a dit…

il a dix sept centimètres de plus :)

anita a dit…

L'est cré beau!!!

Fauvette a dit…

Oh le bel homme ! Je comprends que tu sois tombée en amour Valérie !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Il a tout de même sur cette photo une coiffure légèrement datée non :)

Fay a dit…

Et c'est après cette folle soirée le week end place ste Catherine alors ...
La photo de vous deux est très belle, (et tu me bats d'un an ....)

Kinkapricorne a dit…

Très rafraichissante histoire et grisants aussi ces souvenirs. ;-) Merci de les faire partager.
La coiffure reviendra à la mode un jour ou l'autre, tout n'est que recommencement. Il suffit d'attendre, enfin... si on vit assez longtemps, ce que je vous souhaite de tout coeur.

dieudeschats a dit…

:)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Fay, oui oui c'est après cette soirée, mais quelques mois après tout de même !
Kinkapricorne, pas sûr que cette coiffure ait besoin de revenir à la mode :)

Fauvette a dit…

Bon la coiffure peut-être, mais je dirais qu'il avait de beaux cheveux, aussi.
Et toi tu as bon goût !

Jipes a dit…

Belle histoire d'amour c'est rès tendre et doux cette confiance !